Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Background de Star Trek Online
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Star Trek Online -> Le Mess
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:10 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

Ligne temporelle



2379-2380
CHAPITRE 1
Après la mort du préteur Shinzon lors de la bataille de Bassen Rift, le gouvernement romulien a sombré. Tal'aura, un des derniers membres du Sénat Romulien et un ancien allié de Shinzon, déclare elle-même le nouveau préteur, appuyé par Tomalak, commandant de la flotte et nouveau chef de la Force de défense impériale.
Toutefois, la direction de Tal'aura a un opposant : le commandant Donatra, qui avec l'appui du commandant Suran et ancien amiral Braeg conserve le contrôle de la majorité de la Cinquièmeet de la Troisième flotte. Tout espoir d'une réconciliation entre les deux parties se termine après l'exécution de Braeg, et Donatra jure de ne jamais accepter les règles de Tal'aura.
La rébellion de Donatra sur Tal'aura n'est pas la seule préoccupation. Les Remans, dirigée par le général Xiomek du bataillon Reman Kepeszuk, demande le contrôle d'un continent sur Romulus ou d’une planète avec suffisamment de ressources naturelles pour maintenir l'auto-suffisance d’une colonie en réparation à des centaines d'années d'esclavage et d'exploitation. En réponse, Tel'aura réduit les expéditions de vivres et de fournitures nécessaires à Remus appuyé par un blocus planétaire mené par Tomalak.

Au sein de l'espace de la Fédération, l'USS Enterprise-E subit de gros travaux de réparation et de réaménagement et reprend sa mission d'exploration. Environ la moitié de l’équipage ont été transféré à d'autres postes lors de sa longue révision, y compris les hauts officiers d'état-major William T. Riker et Deanna Troi, qui sont transférés sur l'USS Titan, et le médecin-chef Beverly Crusher, qui sert brièvement à la tête de Starfleet Médical avant de retourner sur l'Entreprise.

Deux procès sont à noter au cours de cette période. A la date stellaire 56867,84, le fondateur connu sous le nom de la Femme Corigan est condamné pour les crimes commis contre des êtres organiques pendant la guerre du Dominion et est emprisonné dans un établissement de haute sécurité appartenant à la Fédération sur Ananke Alpha. A la date stellaire 58370,4, Ro Laren est remis à la garde de Starfleet. Un ancien membre de Starfleet qui fait allégeance au maquis en 2370, Ro plaide coupable aux  accusations concernant ça désertion et a reçu l'ordre de se rendre dans un établissement pénitentiaire sur la Terre pour y purgé ça peine.

Les scientifiques de la Fédération continuent à surveiller l'aggravation de la crise économique sur Cardassia. Les Cardassiens ont été dévastés par les bombardements dans les derniers jours de la guerre du Dominion, causant la souffrance de plus de 800 millions de victimes. Une grande partie de Cardassia est resté en ruine et le gouvernement Cardassien ne semble pas avoir les ressources nécessaires pour rebâtir son empire. Néanmoins ils ont rejetés la plupart des aides proposées par la Fédération.

Une exception notable à cette position est le projet ANDAK, la Fédération finance  un  programme destiné à restaurer le milieu agricole de base sur Cardassia. Dirigé par Keiko O'Brien, le projet initiale ANDAK fait face à une vive résistance de la part de groupes xénophobes appuyé par Gul Macet qui siège au gouvernement et fait partie du bloc conservateur Cardassien. Seulement le gouvernement Cardassien est sous l’influence du conseiller Elim Garak, un partisan du mouvement démocratique naissant, et qui a permis au projet ANDAK de poursuivre ces travaux, notamment le projet de rendre le climat aride du désert de Cardassia suffisamment fertile pour y installer des cultures et ainsi permettre de nourrir toutes la population. Les experts présents à l’institut Daystrom prédisent que, sans plus de succès des projets tels que l'initiative ANDAK, l'union Cardassienne pourrait sombrer en moins de trois ans.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !


Dernière édition par Fleurdeneige le Sam 21 Nov - 19:39 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:11 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2381

CHAPITRE 2
Starfleet assiste à la détérioration de l'état de l'Empire Romulien qui semble s'orienter vers une guerre civile ouverte. Les ambassadeurs de la Fédération sont en pour-parler avec des représentants de l'Empire Klingon et d'autres puissances des quadrants Alpha et Beta sur un plan d'action qui doit ramener la paix romulienne ou maîtriser les conflits qui déborrederaient de l'espace Romulien.

Les forces impériales dirigées par Tomalak affrontent à plusieurs reprises les navires Remiens dans l'espace entre leurs deux mondes. Le blocus romulien de Remus est tenu pour l'instant, ce qui suscite l'inquiétude que les Remiens souffrent de pénuries de vivres et de fournitures. La Fédération des Planètes Unies a offert de l'aide humanitaire à la fois à Romulus et Remus.

Alors que l'ambassadeur Spock est de retour à l'espace de la Fédération, le mouvement d'Unification qu'il a fondé continue de croître sur Romulus. Xiomek, un rémien du bataillon Kepeszuk, a rallié le mouvement, il vois  l'organisation secrète comme une autre population qui a été exploitée par le gouvernement romulien, bien que les deux parties soient en désaccord sur la meilleure façon d'atteindre leurs objectifs. Xiomek prône une solution militaire pour forcer les Romuliens à adhérer aux exigences remiennes, tandis que le mouvement d'Unification est en faveur d'une alternative diplomatique et pacifique.

A la date stellaire  59.480,33, Spock présente une demande officielle d'aide au Conseil de la Fédération, qui accepte d'examiner la question.

Avec le blocus et les bouleversements internes, le Praetor Tal'aura n'a pas suffisamment de forces pour arrêter le commandant Donatra, qui rassemble les forces militaires disséminées sous son commandement à la conquête de plusieurs mondes agricoles dans l'espace Romuliens. Avec ces planètes sous son contrôle, Donatra se déclare elle-même la première impératrice de l'état Impérial Romulien et établit une capitale sur Archenar Prime. Tal'aura fait le vœu de reprendre le territoire par tous les moyens nécessaires.
Une coalition de planètes dirigée par Bajor demande que les membres du gouvernement et militaires Cardassiens soient jugés pour crimes contre des êtres sensibles pour les mesures prises pendant l'occupation de Bajor et la guerre du Dominion. Le gouvernement cardassien refuse toute demande d'extradition de ses citoyens, la coalition incite le Conseil de la Fédération et le Haut Conseil Klingon à se joindre à eux dans la recherche de la justice pour les crimes passés.
Après une hausse de l'activité par le Borg dans le Quadrant Alpha y compris le possible avènement d'une nouvelle Reine Borg, le capitaine Jean-Luc Picard est nommé pour mener la défense contre la nouvelle menace. Il fait appel à Seven of Nine pour rechercher des moyens d'utiliser la technologie ramener du Quadrant Delta par Voyager, afin d'aider directement à la lutte contre les Borg ou donner à la Fédération un avantage dans la bataille à venir.

Mais toutes les énergies de Starfleet ne sont pas dirigées vers les préoccupations militaires. Date stéllaire  58.839,03, Starfleet célèbre le début de la construction de l'USS Stargazer-A au chantier naval de San Francisco. Le Stargazer-A et ses navires jumeaux seront les premiers d'une nouvelle classe de vaisseaux conçus pour la recherche scientifique et d'exploration.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:11 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2382
CHAPITRE 3
L'instabilité de la situation des Romuliens continue d'être une source de préoccupation pour les quadrants Alpha et Beta.

La perte de planètes agricoles maintenant revendiquées par l'Empire Romulien menace Romulus de graves pénuries alimentaires. Les centrales et usines de Romulus ne peuvent pas accroître leur production sans les métaux lourds et le dilithium importés de Remus.

Afin d'éviter la menace de la crise, le Praetor Tal'aura accepte avec réticence les expéditions alimentaire de la Fédération. Mais elle refuse l'offre de la Fédération de faciliter les négociations entre elle et l'Impératrice Donatra, en disant qu'il s'agit d'une affaire interne Romulienne.

Tal'aura charge son proconsul, le commandant de flotte Tomalak, de reprendre les planètes détenues pas Donatra. Tomalak nomme l'amiral Taris commandant en second et lui commande de réorganiser et de mobiliser les forces militaires de Romulus.

Cherchant la stabilité de sa planète, Tal'aura donne son accord pour réformer le Sénat Romulien. Une commission de réorganisation sélectionnés par Tal'aura légifere pour lui permettre de nommer les sénateurs directement plutôt que par la tenue d'élections, et elle rallie le Sénat avec ses partisans. Les dirigeants du mouvement pour l'unification des Romulien-Vulcain présente à Tal'aura une requête pour la représentation au Sénat d'eux-mêmes et des Remans, mais Tal'aura refuse de répondre à leur demande.

La composition du Sénat Romulien est faite de nobles qui ont dominé le Sénat avant la reprise de Shinzon, mais il ne reste maintenant seulement qu'une poignée de sièges. Les représentants de plusieurs  lignées nobles font valoir que, pendant des siècles, le Sénat Romulien a été un partenaire avec le Praetor dans le gouvernement de l'empire, mais que cela ne pouvait être le cas à cause de l'affaiblissement du système imputable à Tal'aura. La lignée de Tellus va jusqu'à dénoncer publiquement Tal'aura et fait retirer ses membres de la fonction publique.

L'Empire Klingon profite de la faiblesse de la position des Romuliens pour mettre en scène des incursions éclairs dans l'espace Romuliens, et reprennent Khitomer et le secteur qui l'entoure. Le Conseil de la Fédération reproche ses actions, mais l'Ambassadeur K'mtok répond que l'empire a tout simplement récupérer un territoire qui appartenait de droit aux Klingons.

Contrariés dans leurs tentatives de trouver un rôle dans le gouvernement Romulien, le Mouvement d'unification, représentée par l'Ambassadeur Spock, relance le débat auprés du Conseil de la Fédération. Le Conseil prend la décision de les soutenir officiellement mais est fortement influencée par le Conseiller T'Los de Vulcain, qui déclare que le résultat de l'unification des deux races ne peut pas être déterminée, tandis que l'évolution probable des Romuliens et des Vulcains peut être raisonnablement prévisible. Par conséquent, son seul choix logique est de protéger les Vulcains en s'opposant à l'unification.

Le Conseil ne peut pas prendre de décision sur l'opportunité ou non de soutenir l'unification, et les votes sur la question restent sur la table.

Une question juridique capitale pour les analystes de la Fédération sont les droits des formes de vie artificielle. Date stellaire 60.334,46, l'amiral Owen Paris de Starfleet Recherche et Développement  donne l'ordre que l'émetteur mobile ramené du Quadrant Delta par l'USS Voyager soit envoyé sur Galor IV pour  étude.

L'hologramme médical d'urgence (HMU) connu sous le nom de Docteur engage un procès pour bloquer le transfert de l'émetteur mobile, faisant valoir qu'il est un être sensible qui a agi comme un membre de Starfleet au cours du périple de Voyager dans le Quadrant Delta et que l'émetteur est nécessaire pour sa qualité de vie et l'exercice de ses fonctions. Le bureau du Juge-avocat général émet une injonction contre le transfert de l'émetteur mobile jusqu'à ce qu'il puisse étudier le dossier et émettre un jugement.






Les Bajorans et leurs alliés continuent de faire pression sur Cardassia pour l'extradition des membres de son gouvernement et de l'armée afin de faire leur procès pour crimes de guerre. Mais au cours de quatre mois, 472 des Cardassians recherchés par Bajor disparaîssent de Cardassia.

Le gouvernement Cardassien rapporte qu'il tente de déterminer l'endroit où se trouvent ces citoyens. Les Bajorans répondent en accusant le gouvernement de Cardassia d'aider volontairement les fugitifs.

Ro Laren fini son contrat avec la Fédération et retourne sur Bajor. Elle accepte une commission dans la milice Bajorane et est nommée chef de la sécurité sur Deep Space Nine.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:11 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2383

CHAPITRE 4
Starfleet Intelligence continue de recueillir des rapports sur les troubles de Romulus. La Praetor Tal'aura instaure le rationnement alimentaire et impose des limites strictes sur l'utilisation des réplicateurs en disant que les ressources de l'Empire doivent être réservées à l'appui de la campagne militaire contre Donatra.

La pénurie provoque des émeutes dans la capitale de Ki Baratan, et la lutte continue pendant deux jours avant le que le Praetor donne ordres aux troupes d'intervenir. Des observateurs sur Romulus suggèrent que le nombre de 2000 personnes ont trouvé la mort soit dans les premières émeutes, soit des mains des troupes Romuliennes.

Tal'aura dirigel'empire sur fond de troubles civils et de résistance de la part des souches nobles Romuliennes. Elle demande à ses alliés au Sénat de l'aider à stabiliser le gouvernement, et ils répondent par un vote lui permettant d'élargir ses pouvoirs, en donnant à Tal'aura le pouvoir d'accorder ou supprimer des titres de noblesse, qui était auparavant un privilège que seul l'empereur possédait. Lui est également accordé la possibilité de déclarer la guerre sans l'approbation du Sénat.

L'ambassadeur Spock revient sur Romulus pour reprendre sa place avec les Unificationistes. Les dirigeants du mouvement disent que même si ils n'ont pu gagner le soutien de la Fédération, ils continueront le «salaire de la paix" sur Romulus.

Date stéllaire 60.900,31, le commandant de la flotte Tomalak attaques la flotte de Donatra à Xanitla. Les forces de Tomalak sont en mauvaise posture dans la bataille, il lui est porté un autre coup dur lorsque l'amiral Taris et les douze navires sous son commandement se défaussent.

Les Cardassiens gagnent dans leurs efforts pour reconstruire leur planète ravagée par la guerre, ils signent un nouvel accord d'aide de la Fédération et débuttent la reconstruction la ville de Lakarian. Des excavations de plusieurs sites sur la planète mettent au jour des reliques Hebitian, la publication des trouvailles engendre un regain d'intérêt parmi les Cardassiens pour les religions antiques et les pratiques culturelles.

Le Oralians, un groupe religieux datant de la civilisation Hebitian qui a été proscrite par l'Union Cardassienne, commencer ouvertement l'exploitation de ses services et la recherche d'adeptes parmi la population de Cardassia, actes qui étaient interdits par l'Union. La montée de ce mouvement spirituel est opposée aux adeptes de la Vraie Voie, qui continue d'appeler à un retour aux pratiques totalitaires de l'Union.

L'Empire Klingon et la Fédération des Planètes Unies sont en désaccord sur la reprise de Khitomer. Lors d'un vote confidentiel, le Conseil de la Fédération décide de ne pas officiellement censurer l'empire pour son action militaire. Toutefois, le fait que la question soit allée jusqu'au Conseil pour un vote suffit a porter affront pour Qo'noS qui a temporairement rappeler son ambassadeur à la Fédération.
Les radicaux du Haut Conseil Klingon demandent que Martok éjecte de l'espace Klingon les ambassadeurs de la Fédération. Martok refuse de le faire, puis défait le conseiller Qolka dans un duel d'honneur après qu'il ai accusé Martok d'être un "animal de compagnie désespérée qui cherche l'approbation de ses maîtres de Starfleet."


Dans les questions juridiques, le contre-amiral James Bennett du bureau du juge-avocat général de Starfleet décide que la règle "Data décision," référencée dans l'argumentaire juridique du Docteur pour garder son émetteur mobile, est trop étroite pour être utilisée dans ce cas. Bennett statut que le précédent ne peut être appliqué pour prouver que le médecin n'est pas la propriété de Starfleet, et non pas à décider si oui ou non il est un être sensible. Le conseillers du Docteur font appel de la décision, et les analystes prédisent que l'affaire se poursuivra pendant un certain temps.

La Fondation Soong, un groupe affilié à l'Institut Daystrom et dédié à la promotion des droits des formes de vie artificielle, annonce qu'il commence la recherche pour créer un émetteur holographique mobile de sa propre conception, avec l'espoir que la technologie peut être adaptée pour les usages civils.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:12 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2384
CHAPITRE 5
Les analystes de la Fédération disent que la réorganisation de la structure du pouvoir Romulien laisse l'empire vulnérable à des attaque des l'intérieur et l'extérieur. Starfleet est en train de déployer des navires supplémentaires à la frontière de la zone neutre et estime que la situation Romulienne est l'une des principales menaces pour la sûreté et la sécurité de la Fédération.

Après la défaite de Tomalak par Donatra et sa flotte, le praetor Tal'aura le démet de son titre de proconsul, en choisissant Sela comme bras droit et commandant de la flotte. Sela, une hybride Humano-Romulien possédant une vaste expérience dans les domaines militaires et du renseignement, a fait partie de plusieurs opérations romuliennes majeures, y compris la tentative d'envahir les Vulcains et la coordination de l'appui de la Maison de Duras qui tenta de renverser le haut Conseil Klingon en 2367.

Comme cadeau pour des décennies de bons et loyaux services aux profit de l'Empire Romulien, Tal'aura permet à Tomalak de prendre sa "retraite" dans ses propriétés rurales sur Romulus.

La défaite des Romulien à Xantila a provoquée une guerre ouverte impossible avec l'impératrice Donatra. Praetor Tal'aura accepte avec réticence de négocier avec l'Etat Imperial Romulien pour déterminer les nouvelles frontières et la création d'une zone neutre, mais rejette l'offre de médiation de la Fédération pour les pourparlers. Donatra dit qu'elle se féliciterait de l'entrée de la Fédération, mais qu'elle s'en remettra à la décision de Tal'aura dans cette affaire, et envoie l'amiral Taris au Capitol Romulien comme son représentant.

Date stéllaire 61602,00, Tal'aura est retrouvée morte dans ses appartements privés. Les enquêteurs du Tal Shiar rapportent que le praetor semble avoir été attaqué dans son sommeil.

La Capitole Romulien éclate dans un embrasement de rumeurs et d'accusations. Des groupes sont accusés de la responsabilité de l'assassinat, notamment une coalition des maisons nobles, le Tal Shiar ou les agents travaillant pour l'impératrice Donatra et l'Etat l'Imperial Romulien.

Donatra nie avoir quelque chose à voir avec le meurtre. "Je fait face à mes ennemis sur le champ de bataille avec honneur", annonce l'impératrice dans un discours à ses citoyens, "Pas avec un couteau dans l'obscurité". Elle rappelle Taris de Romulus et lui donne l'ordre de se préparer à défendre les exploitations impériales.

Lors des funérailles de Tal'aura dans Ki Baratan, Sela accuse publiquement les Remiens et le mouvement d'unification de l'attaque. "Ils prétendent vouloir la paix", dit Sela, "Mais allié avec les assassins et usurpateurs qui terrorisent notre planète et nous ont conduits au bord de la destruction. Le sang d'un praetor n'était pas assez pour les Remiens. Tal'aura a été la victime de leur soif de destruction".

Mais le bouleversement Romulien dans l'espace n'est pas le seul conflit potentiel que Starfleet surveille. Date stéllaire 61.829,83, l'IKS Quv est attaqué par un navire Gorn et 207 Klingons meurent dans la bataille. Les représentants du roi Xrathis des Gorn affirment que le commandant de leur navire de guerre a agi sans ordres, mais refusent de réstituer les survivants de l'équipage du Quv à l'Empire Klingon. En réponse, le chancelier Martok expulse les diplomates Gorn de l'empire et dépêche des navires à la frontière entre Klingons et l'Hégémonie Gorn.

Les représentants du Conseil de la Fédération sont heureux d'accepter la nouvelle demande d'adhésion à la Fédération de Bajor, et s'engagent à accélérer l'admission de la planète. L'augmentation du trafic et du commerce, qui pourrait découler de l'arrivée des membres de la Fédération incitent les Ferengi à ouvrir une ambassade financière et une boutique de cadeaux près du bar de Quark sur Deep Space Nine.


Odo, agissant en qualité d'ambassadeur du Grand Flux pour les solides, se réunit avec son homologue Corrigan Laas sur Koralis III. Odo invite Laas à retourner avec lui dans le Quadrant Gamma. Laas refuse, préférant continuer à chercher d'autres Corrigan dans les quadrants Alpha et Beta.

Starfleet décide de transférer l'androïde de type Soong-B-4 aux soins de la Fondation Soong. Le prototype androïde avait été désactivé après sa découverte par l'Enterprise-E en 2379, mais les représentants de la fondation disent qu'il y a espoir de restaurer l'intégralité de son fonctionnement positronique.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:12 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2385

CHAPITRE 6

Starfleet Command annonce qu'il a achevé la réévaluation de l'ensemble des biens et ressources issus de l'après guerre du Dominion et qu'il se concentre sur la réforme de certains navires qui étaient affectés à la défense et la diplomatie, à l'exploration et la découverte scientifique.

Parmi les navires qui seront affectés à de nouvelles fonctions, il y a l'USS Enterprise-E. "Le fleuron de Starfleet n'est pas un navire de guerre", dit le commandant Marie Durant, un porte-parole de Starfleet Command. "L'Entreprise et son équipe sont le summum de l'aboutissement de la Fédération. Nous avons besoin d'eux au delà des limites de l'espace connu, pour se faire de nouveaux contacts et nouer des amitiés entre éspèces à travers la galaxie. "

La mission finale de l'entreprise avant de revenir sur Terre pour sa réaffectation est d'aider la population de Khitomer. Le Stardate 62.230,13, l'Empire Klingon annonce, qu'il va expulser tous les résidents non klingon de la planète par «mesure de sécurité". Il donne 14 jours de délais aux habitants pour quitter la planète, mais le chancelièr Martok accepte de reporter la date limite après avoir parlé au capitaine Jean-Luc Picard. L'Enterprise-E conduit un contingent de navires à Khitomer, aide à l'évacuation, et les anciens résidents sont relocalisés sur des colonies de la Fédération.

Cette mission devient ainsi la célèbre dernière du capitaine pour le compte de Starfleet. Après une demande personnelle du président de la Fédération et une grande partie de réflexion personnelle, le capitaine Picard démissionne de sa commission de Starfleet. Après trois mois de congé sabbatique en France, Picard prend sa place comme ambassadeur de la Fédération de Vulcain.


Il n'est pas le seul officier supérieur de l'Enterprise à passer à d'autres projets. Le médecin en chef Beverly Crusher accepte le poste de commandant de bord de l'USS Pasteur, un navire de classe Olympic. Sa première tâche sera d'aider aux efforts de reconstruction des hôpitaux et des installations médicales sur Cardassia Prime.

L'Ingénieur en chef Geordi La Forge demande un congé de longue durée à Starfleet pour travailler sur des projets personnels, y compris un plan visant à construire et tester son propre vaisseau. Mais son premier projet est d'aider l'équipe de la Fondation Soong a étudier l'androïde de type B-4. Avec son aide, à la date 62.762,91, l'équipe ouvre ce qu'il appelle la "matrice de Data", et obtienne avec succès l'accès à la personnalité, les connaissances et les souvenirs de Data, qui ont été téléchargés sur B-4 avant sa destruction à la bataille de Bassen Rift.

La personalité de Data prend le dessus sur celle de B-4 d'une programmation plus primitive rendant l'androïde  en mesure d'aider l'équipe de la Fondation Soong à mettre à niveau le cerveau positronique et de recréer la puce d'émotivité inventée par le Dr Noonien Soong. L'équipe est persuadée que leur travail sera achevé en quelques mois.

Worf, fils de Mogh, démissionne également de sa commission à Starfleet. Worf pense que vu les récentes tensions dans les relations entre la Fédération et les Klingons, il serait plus utile dans un rôle diplomatique. Il retourne sur Qo'noS et occupe le poste d'ambassadeur, et quelques mois plus tard, engage des relations  avec Grilka, le chef d'une noble maison qu'il avait rencontré alors qu'il servait sur Deep Space 9.

Avec beaucoup de ses officiers supérieurs absents et son changement de rôle, l'Enterprise-E est affecté aux chantiers navals de Utopia Planitia pour une révision. Le rapports du corps d'ingénieurs de Starfleet annonce que la refonte prendra au moins un an pour être achevée, car ils vont utiliser le navire comme un terrain d'essai pour les nouvelles technologies. Il y a parmi les nouveaux équipements des détecteurs avancés tout d'abord testés sur vaisseaux de classe Luna, qui ont été approuvé pour l'adaptation à d'autres catégories de navires.

Par ailleurs dans Starfleet, après plus de deux ans, sans rapports d'activité des Borgs dans l'espace de la Fédération, Starfleet Command a décidé de démanteler son groupe de travail Borg et de réaffecter l'utilisation de ces ressources ailleurs. "Nous ne pouvons pas continuer à attendre que quelque chose qui n'arrivera peut être jamais", dit Durant. "Et la plupart des analystes s'entendent maintenant pour dire que les dommages infligés par Voyager a mis un plus grand coup dans le Quadrant Delta que nous avons d'abord cru."

Un expert des Borg de la Fédération, qui n'est pas d'accord avec la décision de Starfleet Command est l'ancien chef de groupe de travail Annika Hansen, anciennement connu sous le nom de Seven of Nine. Elle quitte son rôle au sein de Starfleet en signe de protestation de la décision et accepte une offre de poursuivre ses recherches à l'Institut Daystrom. Interrogée par la Fédération News Service l'ex-Borg a déclaré: "Les Borg reviendront. Si la Fédération n'est pas prête, ce sera sa fin." 
ANNEXES : Interview d'Annika Hansen

Du côté diplomatique, les Bajoran continuent ardemment l'appel à la poursuite en justice des Cardassiens pour leurs crimes de guerre et ont élargi leurs revendications pour y inclure la cession des colonies accordée aux Cardassiens dans le traité signé entre Fédération et Cardassien en 2370. Tant les Cardassiens que le Conseil de la Fédération maintiennent de laisser les accords comme ils ont été conclus, cependant, le mouvement devrait avoir peu d'effet.
Dans l'espace Romulien, ce qui a commencé par une année tumultueuse, après l'assassinat du praetor Tal'aura s'installe dans ce qui pourrait être un solution à long terme, Starfleet et l'Empire Klingon replient vers l'arrière certains navires de l'intérieur des frontières de l'espace Romulien.

Dans les semaines suivant la mort de Tal'aura, son proconsul, Sela, est intervenue pour prendre les rênes au sein du gouvernement. Sela utilise les pouvoirs éxécutifs temporaires accordés par le sénat en urgence pour  remplacer plus de deux douzaines de sénateurs populiste aquis à Tal'aura par des représentants des maisons nobles qui s'étaient opposés à son régime. Parmi les personnes nommées par Sela : la noble et influente Chulan de la lignée de Tellus.

Le soutien de la noblesse envers Sela lui donne le poids dont elle a besoin pour diriger le gouvernement, mais elle n'a ni le soutien de l'armée ni du Tal Shiar et son régime devrait être de courte durée.

Rehaek, le chef du Tal Shiar, fait une rare apparition publique pour annoncer qu'il va personnellement conduire l'enquête sur l'assassinat du praetor Tal'aura. "Il y a certaines choses qui peuvent sembler nécessaire sans pour autant sombrer dans déshonneur . Nous ne pouvons pas laisser ce crime sans réponse".

L'impératrice Donatra de l'Empire Romulien gagne les coeurs des gens de Romulus, en offrant de la nourriture aux colonies non militaires.

Les experts de la Fédération craignent une lutte à trois voies pour le contrôle de Romulus, mais Donatra rencontre Sela sur Romulus et Rehaek pour trouver une solution pacifique. Les trois béligérants sont d'accord pour mettre leurs différends de côté pour le bien de l'Empire, et les mondes de l'État impérial Romulien sont réintégrés dans l'Empire Romulien. Donatra détient les rênes du pouvoir de l'armée, et conserve beaucoup de ses forces de sécurité en dehors des frontières, au cas où la paix ne tient pas.

Avec la menace de guerre civile évitée, le Sénat ouvre le débat sur la personne à élire comme nouveau praetor. Sela, comme ancien proconsul de Tal'aural, est l'un des principaux candidats, et elle intrigue pour le poste. Mais les rumeurs de sa possible implication dans le complot visant à assassiner Tal'aura plombe sa campagne, et lorsque Donatra refuse la demande d'approbation de Sela, la défaite est presque assurée.

Après un long débat, le sénateur Chulan est choisie pour être la nouvelle praetor. Elle est un candidat du compromis acceptable, mais pas fortement soutenu par l'une des grandes puissances. Les analystes dela Fédération prédisent que sans le soutien d'une coalition de factions, Chulan sera un leader faible.

Donatra, que tous s'accordent à dire qu'elle est l'instigatrice de cette paix retrouvée, se rend à Remus pour rencontrer Xiomek le général des Remiens. Elle offre aux Remiens la pleine citoyenneté au sein de l'empire et  leur représentation au Sénat Romulien en échange de leur soutien. Alors que Sela s'oppose à ce plan, qu'elle voit comme la récompense du soulèvement violent des Remiens, le praetor Chulan décide de ne pas aller à l'encontre de la puissance militaire de Donatra.

La force physique des Remiens, ainsi que leurs livraisons de dilithium et de métaux lourds, ajoute à Donatra une formidable force militaire, et elle ré-ouvre des chantiers navals et des usines de munitions fermés depuis la révolte de Shinzon. Avec le retour des échanges de ressources entre Romulus et Remus et les zones controllées par Donatra, le rationnement alimentaire et energétique deviennent choses du passé.

Le Sénat Romulien est réticent à traiter avec les Remiens, mais est influencé par le soutien populaire pour Donatra, et il permet à contre coeur à Xiomek de prendre un siège au Sénat et la citoyenneté romulienne s'étend aux Remiens. Dans la pratique, toutefois, la plupart des Romuliens continuent à traiter les Réniens comme des citoyens de deuxième classe, et le Remiens estent réticents à se déplacer librement dans les colonies romuliennes.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:12 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2386

CHAPITRE 7

La nouvelle ouverture sur Romulus a rendu beaucoup plus facile à la Fédération l'obtention des nouvelles de ce qui se passe sur ce monde, mais elle n'est pas unanime sur la stabilité à long terme de la région.

L'ambassadeur Spock indique que la guilde de mineurs romulienne a terminé une étude pluriannuelle de Remus et a présenté ses conclusions au Sénat Romulien. La guilde rapporte que la planète a été gravement surexploitée, et recommande que, pour éviter une situation similaire à Praxis, les opérations rémiennes doivent être fermés et les activités minières devraient être transférées dans des régions plus éloignées de l'espace. La guilde étend ses opérations dans l'ensemble de l'Empire, en affectant des centaines de mineurs et leurs familles sur des stations spatiales et des colonies à des années-lumière de Romulus.

L'association recommande, en outre, qu'elle soit mise en charge de tous les sites d'exploitations minière hors-monde, mais le colonel Xiomek utilise son nouveau poste au Sénat pour bloquer cette demande. Le conflit entre la guilde et les Remiens provoque un certain nombre d'accrochages entre les navires des Remiens et de la guilde dans des zones éloignées de l'Empire.

Xiomek parle au Sénat après que la guilde présente son rapport et fait valoir que si le Remiens sont déplacés de Remus, qu'ils devraient leur être accordé un continent sur Romulus pour leurs nouvelles maisons, une demande qui est largement rejetée par le Sénat.

Avec le soutien de Donatra, Rehaek et le praetor Chulan, un plan de rechange est mis au point. Les Remiens se voient offrir à la place la planète Crateris, dans le lointain système Gamma Crateris. Site de l'échec d'une  colonie Romulienne, la planète a un climat rude et est en proie à des tempêtes électriques presque constante, mais est riche en dilithium, decalithium et les métaux lourds. Xiomek donne son accord, parce que même le rude climat de Crateris est une amélioration notable par rapport à Remus. Des milliers de Remiens embarquent à bord de navires colonisateurs et font le déplacement jusqu'à leur nouveau domicile.

Date stellaire 63322,55, Rehaek envoie une déclaration au praetor et les dirigeants du Sénat Romulien avec les conclusions de son enquête sur l'assassinat du praetor Tal'aura. Rehaek conclu que Tal'aura a été tué par des agents fidèles à une coalition de maisons nobles en colère de sa réforme du Sénat. Donatra et Sela  demandent à voir les éléments de preuve qui appuient ses conclusions, mais Rehaek refuse de divulguer ses résultats complets.

En représailles à la mort de Tal'aura, le Tal Shiar commence une campagne d'attaques sur les maisons nobles, arrêtent des dizaines de nobles et saisissent leurs biens. Sela contre la persécution de certains de ses principaux partisans, et le Sénat tend à réduire de façon draconienne le financement du Tal Shiar. Dans un discours prononcé devant le Sénat, Sela accuse des éléments internes du Tal Shiar d'avoir connu le complot visant à assassiner Tal'aura mais de n'avoir rien fait pour l'arrêter. "Est-ce que leur silence rend aussi coupable que les assassins ?" demande Sela. "En abandonnant leur déclaration sous serment de devoir de protéger le praetor, comme un symbole de Romulus lui-même, ils ne sont pas meilleurs que ceux qui ont brandi des couteaux et qui l'ont tuée."

Donatra refuse de prendre parti dans le conflit entre Sela et Rehaek, au lieu d'encourager le préteur à gérer la situation. Le Praetor Chulan nomme un comité du Sénat pour étudier la question officiellement, mais le comité dispose de peu de moyens d'action.

Date stellaire 63446.41, une explosion détruit la maison de Rehaek à la périphérie de Ki Baratan. Des témoins rapportent avoir vu une succession de visiteurs dans les heures avant l'explosion qui pourraient avoir posé des explosifs. Les restes de la femme et de la jeune fille de Rehaek ainsi que plusieurs fonctionnaires sont trouvés dans les ruines, mais Rehaek est manquant. Les enquêteurs pensent que l'explosion a été suffisamment intense pour avoir vaporisé toute personne à proximité du point de détonation.

Deux heures après l'explosion, les forces de Tal Shiar font irruption chez Sela dans la ville de Ki Baratan et elle et son garde du corps sont mis en garde à vue pour le meurtre de Rehaek. Dans un procès qui s'est tenu secret quelques jours plus tard, Sela est condamnée à mort pour ce crime. A la dernière minute, Donatra intervient. Elle fait valoir que les preuves ne sont pas accablantes et fait pressions sur Chulan pour permettre à Sela et ses partisans d'accepter l'exil permanent au lieu de la mort.

Taris maintient un profil bas pendant ces troubles en mettant beaucoup de ses responsabilités entre les mains du général Tebok. Vers la fin de 2386, elle informe Donatra qu'elle va prendre son bateau pour Levaeri V afin d'enquêter sur la découverte d'une lame qui serait la soit disant Epée Raptor Star. L'ancienne épée, réputée pour être l'une des épées créé par le maitre d'arme vulcain S'harien et condamné à l'exil par S'task, est un artefact vénéré de la Fracture.

L'Hégémonie Gorn est en deuil de la mort du roi Xrathis. Son fils, le prince héritier Slathis, monte sur le trône. Un de ses premiers actes est de renforcer la frontière avec les Klingons. Plusieurs accrochages sont signalés entre les deux béligerants.

Les Klingons répondent au rassemblement des forces Gorns en envoyant plus de leurs propre navires à la frontière. L'escalade dégénère en conflit ouvert à la date stellaire 63.504,74, une flotte Klingonne bombarde la colonie de Gorn Gila VI, les troupes terrestres Klingons débarquent sur la planète deux jours plus tard et après une bataille sanglante contre les défenseurs Gorn, réussissent à prendre la planète.
ANNEXES : Interview de David Steiner
Les diplomates de la Fédération parlent aux deux parties et tentent de trouver une solution pacifique, mais certains analystes prédisent qu'une guerre éclatera dans un délai de quatre ans. Worf fait un appel personnel à son ami le chancelier Martok pour mettre fin aux hostilités, mais il admet que ce sera un long processus.

Mais tout n'est pas que labeur pour Worf. Il épouse Grilka lors d'une cérémonie traditionnelle Klingonne en présence de sa famille et plusieurs de ses amis de Starfleet.

Un invité surprise au mariage de Grilka et Worf est Data. Suite à la fin de ses mises à jour à la Fondation Soong, Data demande que sa commission à Starfleet soit réactivée. Bien qu'il subsiste certaines questions du fait que la personnalité de Data soit dans le corps de B-4, et apres que Jean-Luc Picard, William T. Riker et plusieurs autres anciens et actuels membres de l'équipage de l'Enterprise témoignent en son nom, Starfleet Command accepte de réintégrer Data. Il est promu capitaine et est affecté à la supervision de l'achèvement de la rénovation de l'Enterprise-E.

Date stellaire 63894,06, la refonte de l'Enterprise-E est terminée et que le navire commandé par le Capitaine Data quitte les chantiers d'Utopia Planitia. "Nous commençons une nouvelle ère d'exploration et de paix», a déclaré le porte-parole de Starfleet Command, le Commandant Marie Durant.

Une autre reforme de Starfleet est l'uniforme. Starfleet refond complètement son code d'uniforme et, à la fin de l'année, l'ensemble de ses agents sont habillés de la nouvelle conception.

Sur Ferenginar, les protestations ébranlent la capitale pendant deux jours après que le Grand Nagus Rom décide d'utiliser les impôts pour instaurer l'école libre. Beaucoup de Ferengi voient la liberté de l'éducation comme une attaque des valeurs traditionnelles, les protestations continuent jusqu'à ce que Rom décrète que chaque manifestant versera une amende de dix barres de latinium pour tout rassemblement protestataire sans un permis. Pour obtenir un permis de protester, Rom instaure le paiement d'une barre de latinium. Les recettes sont utilisées pour financer le système éducatif.

En plus de travailler à freiner la hausse des hostilités entre les Klingons et le Gorn, les diplomates de la Fédération sont à pied d'œuvre sur l'élaboration d'un nouveau pacte entre la Fédération et les Cardassiens. Date stellaire  63.976,74, les Cardassiens signent un nouveau traité dans lequel ils conviennent de ne pas rebâtir de force militaire ou de guerre. En échange, la Fédération s'engage à fournir une aide à la reconstruction des villes et une protection en cas d'invasion de l'espace Cardassien. En réponse à l'accord historique, la coalition Bajorane enterre sa demande d'engager des poursuites pour les crimes de guerre des Cardassiens. Beaucoup, parmi les Cardassians et Bajorans, espèrent qu'un jour les relations entre eux seront normalisées.

Au nom des fondateurs, Odo rencontre Lamat'Ukan, le Premier des Jem'Hadar dans le Quadrant Alpha. Odo lui demande de revenir dans le Quadrant Gamma avec lui, mais Lamat'Ukan rejette Odo comme un faux dieu.Lamat'Ukan aurait dit : "Vous portez la forme de nos dieux, mais vous n'avez pas l'esprit", "Vous êtes corrompu par votre goût pour la vie des solides. Vous suivre serait sacrifier nos âmes. Il n'y aura pas de victoire sous votre bannière. Sans la victoire, il n'y a pas de vie."
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:13 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2387

CHAPITRE 8
 
L’Institut Daystrom a annoncé le succès du lancement du Jellyfish (Méduse), un vaisseau spatial experimental équipé de boucliers trans-metaphasiques conçus pour résister à des conditions qui détruiraient la plupart des autres navires.
Conçu par le célèbre ingénieur Geordi La Forge, le navire est prévu pour de nombreux essais avant de pouvoir être utilisé pour des missions scientifiques et d'exploration. Starfleet travaille avec La Forge et l'institut pour déterminer quels systèmes du navire peut être adapté pour les usages de la Fédération.
Starfleet Intelligence recommande à la Fédération de garder un œil sur les activités du Syndicat d'Orion. Plusieurs années de répression de la criminalité dans les quadrants Alpha et Beta ont réussit à réduire la menace du syndicat sur les citoyens de la Fédération, mais à la date stellaire 64163.8 Hassan Le Survivant assassine le haut patron du syndicat Raimus sur Farius Prime.
La mort de Raimus ouvre la voie au commanditaire d’Hassan, Melani D'ian, pour prendre la succesison de s opérations de Raimus. Starfleet Intelligence estime que Melani D'ian contrôle désormais plus que 30 % des opérations du Syndicat, et que d'autres patrons de syndicats pourraient chercher à la renverser avant qu'elle n’étende encore plus son pouvoir. Les analystes notent que Melani D’ian est la première Orion à s’élever à la plus haute place du commandement d’un syndicat depuis plus de 20 ans, et spéculent que ceci pourrait marquer le retour d'Orion en tant que puissance interstellaire.
Sur Ferenginar, les réformes sociales et économiques poussées par le Grand Nagus Rom sont un sujet presque aussi important que le marché boursier. Le Nagus présente un projet de loi au congrès économique des conseillers Ferengi qui allierait officiellement Ferenginar à la Fédération. Les opposants au projet de loi lancent une campagne de publicité qui proclame qu'une alliance avec la Fédération est une attaque contre les valeurs traditionnelles Ferengi, et que la Fédération forcerait Ferenginar à tourner le dos au profit et au Grand Continuum Matériel. Le projet de loi est rejeté par le congrès à cause de plusieurs législateurs payés pour voter contre.
A la date stellaire 64317.6, des capteurs longue distance Klingons détectent une petite flotte Romulienne dirigée par Sela. La flotte dépasse la supernova Stromgrem Beta et continue vers l'espace inexploré.
Starfleet envoie une flotte à Cardassia Prime pour aider les Cardassiens à démanteler leur armée, un processus qui devrait prendre plusieurs années. Les Cardassiens prévoient d’utiliser une plus petite force de défense pour patrouiller dans leur espace, et de se coordonner avec Starfleet pour les difficultés hors de leurs frontières.
Cette cooperation est bientôt mis à l'épreuve quand le Jem'Hadar Alpha prend le contrôle de Devos II, dépeulplée depuis la Guerre du Dominion. Les Jem'Hadar établissent une base d'opérations à proximité d'une ancienne installation de stockage de ketracel, puis étendent l'installation afin de pouvoir fabriquer leur propre reserve de substance. Starfleet envoie l'USS Stargazer-A dans le système Devos par précaution, mais choisit de ne prendre aucune imesure supplémentaire tant que le Jem'Hadar Alpha ne montre pas plus d'agressivité.
A la date stellaire 64333.4, un navire d’une guilde de mineurs Romuliens observe le début d'une série d'événements qui vont changer les quadrants Alpha et Beta. L'étoile du système Hobus, dans les profondeurs de l’espace Romulien, commence à émettre des fluctuations massives de radiations. Quelques jours plus tard, l'Ambassadeur Spock de la Fédération apparait devant le Sénat Romulien pour les avertir des dangers que représente cette étoile.
Spock estime que si l’étoile Hobus devient une supernova, elle pourrait créer une réaction qui menacerait une grande partie de l'Empire Romulien, et il demande au Sénat de coopérer avec Vulcain pour trouver une solution. Après un long débat, le Sénat rejette le projet de Spock.
Après la clôture de la session du Sénat, Donatra accepte une invitation du colonel Xiomek pour visiter Crateris et inspecter la construction de la nouvelle colonie Remienne. Leur trajet leur permet de sonder le système Hobus.
Après l'arrivée sur Crateris, Donatra et Xiomek passent plusieurs heures en séance privée, où l'on pense que Xiomek donne à Donatra des informations sur les possibles éléments dissidents au sein de l’armée et du gouvernement Romulien. Donatra décide de retourner sur Romulus plus tôt que prévu, et invite Xiomek sur son navire, le Valdore, de sorte qu'il soit à Ki Baratan pour la prochaine réunion du Sénat Romulien.
Sur le chemin du retour à Romulus, Donatra contacte l’amiral Taris, qui est dans le système Levaeri, et lui ordonne de retourner sur Romulus. Le message est enregistré par une station de relais militaire Romulienne, mais Taris ne change pas de cap. Une enquête révèlera qu'il n'existe aucune trace du message dans l'ordinateur de bord du navire de Taris, et que l'agent des communications qui était en service pendant cette période est introuvable.
ANNEXES : Interview de Suran

L’ambassadeur Spock revient sur Vulcain, où il rejoint l'ambassadeur Jean-Luc Picard. Les deux font appel à l'Académie Vulcaine des sciences pour aider les Romuliens avec la crise du système Hobus, mais l'académie refuse leur demande sans plus d'explication. Les deux anciens officiers de Starfleet décident qu'ils feront cavaliers seuls pour faire face à la situation.
A la date stellaire 64444.5, le Valdore rapporte une activité stellaire inhabituelle, ainsi qu’une perturbation ionique équivalente à une tempête de force sept. Romulus perd le contact avec le navire de Donatra, et expédie quatre oiseaux de proie de classe D’deridex à la recherche du Valdore.
Le Sénat Romulien autorise enfin un ordre d'évacuation, et les navires sont rappelés pour aider à délocaliser  les résidents de Romulus hors de leur monde. Selon les estimations des militaires, il faudrait un minimum de six semaines pour évacuer leur territoire.
Vingt-sept heures plus tard, l’étoile Hobus devient supernova. La réaction en chaîne détruit Romulus et Remus. Des milliards de Romuliens sont tués.
Starfleet ordonne immédiatement à tous les navires de traverser la zone neutre et d’offrir aux Romuliens toute l'aide possible et les secours necessaires. Plusieurs de ces navires sont attaqués par Nero, le capitaine du Narada, un navire Romulien lourdement modifié. D’autres croiseurs sont détournés pour escorter les navires de secours dans espace Romulien.
Des transmissions Romuliennes interceptées indiquent que le préteur Chulan et les dirigeants du Sénat ont pu quitter Romulus avant la destruction de la planète. Mais l'USS Nobel, en route vers Romulus, découvre les corps de Chulan et des décisionnaires du Sénat flottant dans l'espace près de leur navette abandonnée.
Après que Nero ait étendu ses attaques à des navires Klingons, le chancelier Martok ordonne à une flotte d'entrer dans espace Romulien. Il nomme son ami Worf à la tête des commandants de mission, en lui donnant le grade de général pour cette tâche.
Pendant ce temps, Geordi La Forge apporte le Jellyfish sur Vulcain et accepte de permettre à Spock de le piloter jusqu’au système Hobus.

Selon les rapports de capteur enregistrés à la date stellaire 64471.6 par l'USS Enterprise-E, la supernova Hobus a été contenue dans une singularité limitée, mettant fin à la menace pour le quadrant. Starfleet pense que le Jellyfish et le Narada ont été détruits.
"Il s'est sacrifié pour nous sauver", dira l’ambassadeur Picard de son ami Spock. "Puisse son âme trouver longue vie et prospérité."
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:13 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2388

CHAPITRE 9
 
Les conséquences de la destruction du système Romulien dominent les événements interstellaires de 2388.
Les colonies Romuliennes accusent la perte de leur monde natal et l’absence de commandement. Avec la mort du préteur Chulan et la disparition de Donatra, plus personne n’a l’autorité nécessaire pour ramener le calme ou organiser un nouveau gouvernement. Le conseil de commandement de Rator III se proclame nouveau Sénat Romulien et Rator III nouvelle capitale de l’Empire Stellaire Romulien, mais est rapidement remis en cause par les dirigeants d’Achenar Prime et Abraxas V qui ont pris des initiatives similaires.
Parmi les personnes qui cherchent à rassembler les Romuliens se trouve l’Amiral Taris. Elle se concentre sur l’évaluation de ce qu’il reste des forces militaires et lance un appel à tous les autres navires, même les navires d’exploration lointains, leur demandant de revenir dans l’espace Romulien.
Les dissensions internes et la politique entravent les efforts de secours de la Fédération dans l’espace Romulien.
Le Conseil de la Fédération envoie une flotte de navires pour fournir nourriture et assistance aux réfugiés et pour aider les survivants de la catastrophe à trouver de nouveaux foyers, mais Starfleet se rend rapidement compte qu’il faut négocier avec chacun des mondes de la colonie. Ce qu’un monde reçoit, un autre le considère comme de la duplicité, ou même un acte de guerre. La lutte entre ces trois factions « capitales » complique encore les choses, toute assistance apportée à l’une devant être accordée à l’autre afin d’éviter toute accusation de favoritisme ou de tentative de s’ingérer dans les affaires intérieures Romuliennes.
La plupart des alliés de la Fédération acceptent d’envoyer des navires et des fournitures pour compléter les efforts de secours envers les Romuliens. Même les Cardassiens, qui luttent encore pour reconstruire leur terre natale, accordent une contribution symbolique. Mais l’appel de la Fédération à l’Empire Klingon de rejoindre les convois de secours est durement rejetée.
« Les Klingons n’offriront aucune trêve, aucune aide, et aucune main qui ne tient pas une lame » répond le chancelier Martok.
Les radicaux du Haut Conseil Klingon, dirigés par le Conseiller J’mpok, demandent que les Romuliens et la Fédération payent pour la destruction de la flotte menée en espace Romulien par Worf. Certains mettent en évidence que, Martok ayant remis le commandement de la flotte à son ami Worf, un ambassadeur de la Fédération, plutôt qu’à un général de la Force de défense Klingon, l’ensemble de l’affaire pourrait être une manœuvre pour affaiblir l’Empire. Et que, même si ce n’était pas un complot, le fait est que des centaines de guerriers sont morts sous le commandement d’un officier de la Fédération. Dans certains esprits Klingon, la Fédération est responsable de leur mort.
Martok réfute les insinuations suggérant que Worf aurait fait partie d’un « coup bas de la Fédération » et lance un défi permanent à toute personne qui ose insulter l’honneur d’un membre de la Maison Martok. Malgré la forte pression des radicaux sur le Conseil, le chancelier refuse finalement tout appel à exercer des représailles contre la Fédération.
Bien que la crise diplomatique soit évitée, c’est un coup supplémentaire porté à une alliance déjà mise à l’épreuve par la reprise de Khitomer et le conflit Klingons avec les Gorn. Les analystes indiquent que les relations Fédération-Klingons sont à leur point le plus critique depuis que les Klingons se soient brièvement retirés des Accords Khitomer en 2372.

Une autre préoccupation de Martok cette année sont les tractations avec les Orions. Réalisant que leur terre natale dans le système de Rigel est en proie à la pollution, ayant presque entièrement épuisé leurs ressources naturelles et que la répression de Starfleet sur les activités criminelles est en train de devenir un grave problème pour les opérations du Syndicat, une délégation d’Orion dirigée par Melani D’ian ouvre les discussions, avec à la fois les Klingons et les Breen, à propos d’une alliance éventuelle. Melani laisse planer la promesse du soutien d’Orion et la disponibilité de stocks d’anciens savoirs et de trésors, mais elle refuse de s’engager avec l’un ou l’autre tant qu’ils n’auront pas détaillé ce qu’ils pourraient leur offrir en retour.
De son côté, Worf retourne sur Qo’noS, récupérant de ses blessures et s’acquittant de ses fonctions en tant qu’ambassadeur de la Fédération dans l’Empire Klingon. A la date stellaire 65548.43, il assiste à la naissance de son deuxième fils, K’Dhan.
Annexes : Interview de Worf par Jake Sisko.
A la date stellaire 65776.64, le réseau d’informations de la Fédération publie une rapport selon lequel  l’Académie des sciences de Vulcain était au courant de la menace contre Romulus, mais a refusé de prendre des mesures pour aider les Romuliens avant la destruction de leur monde.
Les protestations sont immédiates. La décision des Vulcains est condamnée par des dizaines de politiciens et d’analystes. Dix-sept planètes indépendantes renvoient leurs ambassadeurs sur Vulcain pour protester, tout comme le font les membres de la Fédération Pacifica et Zaran II. Deux jours plus tard, le Conseil de la Fédération décide d’ouvrir une enquête sur le refus des Vulcains à aider les Romuliens, ainsi que les implications des travaux de l’Académie sur la manipulation de matière rouge.
La Présidente de la Fédération fait un appel public à la Fédération dans un discours incitant les membres du Conseil à garder leur calme et ne pas jeter l’opprobre sur les Vulcains ou toute autre personne impliquée. « En cette période de tumulte, nous devons rester unis » déclare la Présidente Nanietta Bacco.
« Blâmer ne guérit pas les blessés, n’apaise pas les affligés ni ne réconforte les endeuillés ».
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:13 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

2389

CHAPITRE 10

 
La lutte interne continue entre les leaders des planètes des colonies Romuliennes. Alors que les premiers besoins sont satisfaits et que Starfleet procure du ravitaillement et des synthetiseurs à chaque monde qui demande leur aide, les Romuliens n'ont pas de gouvernement stable et la chaîne de commandement militaire est chaotique.

En 2389, cinq Romuliens essaient de prendre le trône de l'Empereur, plus de deux douzaines de personnes se déclarent Préteurs, et au moins une douzaine de plus se proclame au rôle de commandeur suprême de la flotte Romulienne. La plupart de ces leaders tombent rapidement dans des assassinats. Les plus chanceux étant simplement ignorés.

Les analystes de la Fédération s'accordent sur le fait que l'empire Romulien sera dans le trouble jusqu'à ce qu'un leader commande l'allégéance de la majorité des mondes colonisés. Les équipes diplomatiques de la Fédération tentent d'organiser une conférence où les représentants pour chaque monde colonisé pourront faire les premiers pas pour constituer un nouveau gouvernement et choisir les leaders, mais les Romuliens ne peuvent même pas se mettre d'accord sur le lieu du meeting et le projet est annulé.

L'Empire Klingon prend l'avantage dans cette confusion avec des frappes marquantes dans l'espace Romulien. L'empire prend le contrôle des systèmes de Tranome Sar et de Nequencia en quelques jours, et il se retient de frapper plus fort au sein du territoire romulien. Les Klingon stoppent temporairement leur avancée quand Starfleet envoie une flotte protégeant la limite de la ligne entre Romuliens et Klingons, mais les tensions restent fortes et des rapports de petites escarmouche apparaissent entre les vaisseaux de la Fédération et ceux des Klingons.

La campagne pour conquérir l'espace Romulien n'est pas le seul conflit militaire dans lequel est engagé l'Empire Klingon en 2389. Leur conflit avec les Gorn, qui s'était calmé après la bataille pour Gila IV, resurgit à nouveau quand les deux puissances entre en lutte pour le contrôle du système Gamma Orionis. Les Gorn ont le dessus quand le Roi Slathis s'allie avec les Nausicaens, qui sont d'accord pour fournir des vaisseaux et des armes aux Gorn en échange de droits sur plusieurs ceintures d'astéroïdes et d'un paiement substanciel. Les Klingons refusent de lâcher Gamma Orionis, gagnant plusieurs batailles même en sous-effectif, et Starfleet rapporte que le conflit est loin de se terminer.

En addition, un conflit interne divise les maisons nobles Klingon. A la date stellaire 66091.53, Aakan de la Maison de Mo'kai, tue K'das, fils de B'vat. Cette mort réactive une dispute qui donna un siècle d'affrontements sanglants entre les deux maisons, et B'vat est déterminé à retrouver chaque membre de la maison Mo'kai. Les alliés des deux familles nobles entrent en lutte, mais au final Aakan est le dernier de sa maison. Après que Aakan s'enfuit de Qo'noS, il est pourchassé par les agents de la maison de B'vat, qui le coincent sur H'atoria à la date stellaire 66306.71. Deux jours après, B'vat vainc Aakan en combat rituel, et le chancelier Martok dissout formellement la Maison de Mo'kai.

Annexes : Interview de Garak par Jake Sisko.
Les Cardassiens font un pas de plus vers l'autosuffisance lors du vote pour le remplacement le Comité de Reconstruction par des leaders élus démocratiquement. Dans les semaines précédant l'élection, deux groupes dominent le débat : une coalition civile avec Elim Garak comme membre notable, et un groupe radical appelant les Cardassiens à se retirer du Traité de 2386 entre la Fédération et les Cardassiens, pour rétablir l'armée.

La coalition de Garak remporte de peu la victoire, et reforme le Conseil Detapa comme corps représentatif dans ses premiers actes. Le Conseil fait face à la première controverse lorsqu'il vote l'envoi de six vaisseaux pour soutenir les efforts de la Fédération dans l'espace Romulien. L'opinion populaire est contre la décision, et les sondages montrent que la plupart des Cardassiens pensent qu'ils devraient économiser leur ressources. La décision du Conseil de la Fédération de couper les fonds de 30% pour la reconstruction Cardassienne n faveur des Romuliens moins populaires, entraîne la déchéance du Conseil.

Dans un propos tenus aux reporters de l'Université de Culat, Elim Garak défendit les actions du Conseil Detapa. Garak déclare : "Nous avons vu ce que la suspicion et le renfermement nous ont apporté, Nous savons ce qui arrive quand nous tournons le dos au reste de la galaxie et que nous ne nous soucions que de ce qui arrive dans notre propre rue, dans notre ville, sur notre planète. Peut-être que le temps est venu d'essayer quelque chose de différent."

L'une des premières industries à être relancée dans l'espace Cardassien est le minage. Un ancien membre de l'armée, Gul Madred, a acquis les droits de plusieurs planétoïdes riches en minéraux et organise d'importantes opérations minières dans le système Septimus.

La présidente de la Fédération Nanietta Bacco s'attache durant toute l'année 2389 à calmer les relations entre les Vulcains et les autres mondes de la Fédération. Elle et l'ambassadeur Jean-Luc Picard font beaucoup pour apaiser les plaies causées par la révélation que les Vulcains pouvaient avoir connaissance de la supernova Hobus.

A la date stellaire 66839.72, le Conseil de la Fédération annonce les résultats d'une enquête sur la supernova Hobus et une recherche de l'Académie des Sciences Vulcaine qui pointe une manipulation de la matière rouge. Le Conseil conclue que les Vulcains peuvent ne pas avoir réalisé la grande menace de la Supernova Hobus, vue que l'étendue de l'explosion fut plus grande et plus violente que toute autre supernova précédente. De plus, la réaction en chaîne de la détonation n'aurait pas pu être prédite, et le Conseil recommande que le sujet soit renvoyé à plus d'étude scientifique.

Toutefois, le Conseil critique l'Académie des Sciences Vulcaine pour la création d'une matière rouge sans avoir consulté ou informé les autorités de la Fédération. Dans un discours avant le Conseil de Fédération, le Conseiller T'Los de Vulcain exprime son regret si quelque action ou inaction de ses membres ont pu blessé la Fédération. Elle annonce que toute cette histoire est apparue à bord du Jellyfish (Méduse) quand il a disparu, et que l'Académie des Sciences Vulcaine s'est engagée à ne plus faire de recherche de manipulation de la matière rouge sans en informer et coopérer avec le Conseil Scientifique de la Fédération. Aux Romuliens, elle adresse une seule déclaration : "Nous avons de la peine à votre égard".

En fin de propos, T'Los dit qu'il est logique de changer de représentant pour Vulcain, vue qu'il est clair que celui-ci n'a pu subvenir à sa tâche pendant cette dernière année. Elle quitte le Conseil de Fédération et retourne chez elle.

Au tribunal, le sort de la forme de vie photonique connue comme Le Docteur ("The Doctor") progresse peu après des années de consultations. A la date stellaire 66954.79, un juge de la Fédération décide que l'ensemble des lois peut s'étendre à une classe incluant toutes les formes de vie artificielles et sensibles de la Fédération. "Il s'agit bien plus que d'un être et d'émetteur" déclare Alyssa Cogley-Shaw, une juriste de la Fondation Soong. "Il s'agit de droits élémentaires".

Cogley-Shaw dit que tant que l'extension de ces lois restera embrouillée encore pendant des années, sa résolution définitive peut signifier un terme à la servitude forcée de plus de 600 hologrammes EMH Mark I. Et comme Starfleet ré-équipe plus de ses vaisseaux avec des holoprojecteurs pour étendre l'utilité des "outils" photoniques tels que les QG d'urgence et les hologrammes médicaux d'urgence, un jour, ces formes de vie pourront être considérées comme des officiers de Starfleet avec tous les droits et privilèges de leur rang.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Miick
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 633
Localisation: Somewhere
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 15:48 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

C'est sympa qu'il ait pris en compte l'histoire de Star Trek XI mais le hic ... si je me plante pas...c'est pas une histoire de monde parallele mais bien un retour dans le passé de la part de Spock et du coup, toute la suite n'est plus d'actualité ?

C'est sympa aussi de revoir des personnages tels que Ro et Odo sans oublier mon perso preferé : Data revenir sur scène...par contre, dommage pour Benjamin Sisko, j'esperais qu'on en parlerai un peu plus.
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 16:39 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

STO and Star Trek XI


How do Star Trek Online and the new movie interact, and where does the timeline diverge?

(Click the above image to see the entire timeline.)
 
In the movie, two characters travel back in time from the year 2387. When Nero arrives in the year 2233, he disrupts the time continuum, creating an alternate reality from the point of his arrival. Star Trek (the new movie) takes place in this alternate reality. This is explained in the film in a conversation between Uhura and Spock on the bridge of the Enterprise. Star Trek Online is set in the "prime" Star Trek reality. This is the timeline of the five television series and the first 10 movies. It is the world in which the Gorn attacked Cestus III, Kirk fought Khan in the Mutara Nebula, Picard explored the galaxy, the Federation fought the Dominion War, Voyager was stranded in the Delta Quadrant and Captain Archer and the crew of the NX-01 showed us how it all began.
Events in the movie that happened in the prime timeline (the destruction of Romulus, and the disappearance of Spock and Nero) have affected STO. You can learn more about the aftermath of these events in the Path to 2409 and in STO itself.
So how can the movie and STO be in different realities? When working on Star Trek, screenwriters Roberto Orci and Alex Kurtzman referenced the theory of quantum mechanics, which allows for the simultaneous existence of parallel timelines and universes. Parallel universes are self-contained, separate realities that exist as a consequence of different choices and outcomes. This concept was explored in the TNG episode "Parallels," in which there were thousands of alternate timelines (and thousands of Enterprises!). It also is seen in the Mirror Universe, which is a darker take on the world of the Federation.
There are many, many stories to tell in the prime universe. The fallout of the destruction of Romulus and the upheaval that causes in the Alpha and Beta quadrants creates storytelling opportunities that we at Cryptic didn't even imagine when we first began working on STO. We're excited by the possibilities, and fans should be as well. The best is yet to come.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Miick
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 633
Localisation: Somewhere
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 19:45 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

Donc, cela signifie qu'il y aura alors de temps en temps la possibilité de se catapulter dans l'autre dimension parallèle Smile

Enfin, plutot que cela pourrait etre une possibilité d'event et d'evenements de la part des scenaristes ca ?
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 14:27 (2009)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

En vidéo (en anglais)

Star Trek Online: The Future Past Part 1 [HD]


Star Trek Online The Future Past Part 2 [HD]

_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 17:29 (2010)    Sujet du message: Background de Star Trek Online Répondre en citant

CHAPITRE 11

Les raids sur les navires civils et les colonies le long des frontières de l'Empire Klingon et de l'hégémonie Gorn augmente de manière spectaculaire et Starfleet a identifié au moins huit endroits à proximité de la frontière où se construisent des bases Nausicaans cachées dans les ceintures d'astéroïdes ou des nébuleuses.

Starfleet Command ne considère pas ces bases comme une menace majeure, mais la Fédération de l'Union des transports, qui représente un grand nombre de capitaines de cargo civil, exige que Starfleet augmenter ses patrouilles dans les régions frontalières et offre des protections supplémentaires pour les civils du trafic maritime.

Ce qui oblige Starfleet à une position d'équilibre entre la nécessité de défendre la Fédération et la détérioration des relations avec l'Empire Klingon. Augmenter le nombre de vaisseaux à la frontière serait considérée comme un acte hostile pour le Haut Conseil Klingon, et les tensions sont déjà élevés, à cause des renforts que Starfleet a alloué aux Romuliens pour renforcer la frontière avec l'Empire Klingon.

Le débat sur ce qu'il faut faire fait rage pendant une bonne partie de l'année, et les quelques navires de Starfleet qui sont affectées à la région sont sur le qui vive et luttent pour faire face aux attaques éclairs. Au moment où un vaisseau peut répondre à un signal de détresse, il est souvent trop tard pour intercepter les  navires Nausicaans.

Le meilleur scénario pour la Fédération selon les analystes, est que les Klingon et Gorn trouvent une solution pacifique avant de plonger tout les monde à proximité dans le conflit. À cette fin, la Fédération propose une médiation entre le Gorn et les Klingons dans un endroit neutre. Aucune des deux parties ne semble accepter d'ingérence humaine dans un conflit personnel et les discussions préliminaires sporadiques pour régler les détails de la conférence de paix trainent pendant des semaines. Le processus marque un arrêt brutal lorsque Martok annonce que les Klingons ne participeront pas à moins de Starfleet  ne retire l'ensemble de ses navires croisant à la frontière Romulo- Klingonne.

Alors que les campagnes de lutte contre les Romuliens et le Gorns sont très populaires sur Qo'noS, les projections de la Force de défense Klingon montrent que  les ressources l'Empire s'amenuisent en menant deux guerres de front. Le KDF recommande une augmentation rapide de la production des navires, l'élimination de certains des blocs de sous-soldats hissé au rang d'officier et, éventuellement, la réduction de l'investissement sur le front Romulien à court terme, parce que plongé dans le chaos, les Romuliens ne sont pas une menace immédiate. En fin de compte, les Klingons décident de ralentir leur progression dans l'espace Romulien, mais ils maintiennent leur garnisons et de défendent les territoires acquis dans la campagne de 2389.

Les colonies Romuliennes commencent à développer un réseau d'alliances et de rivalités, mais aucun des dirigeants Romuliens potentiels n'a été en mesure d'unifier les différents monde sous une seule bannière. Livrés à eux-mêmes, certains de ces mondes sont à la recherche d'alliés en dehors de l'Empire Romulien. Date Stellaire  67620,54, la colonie Talvath demande officiellement à la Fédération sa protection et propose d'ouvrir des négociations qui pourraient conduire Talvath à une demande d'adhésion à la Fédération. Certains voient cela comme la première étape de la dissolution de l'Empire Romulien.

Un des lueurs d'espoir Romulienne est l'amiral Taris, qui a rassemblé les navires restants dans une nouvelle flotte. A cause des trous dans les chaînes de commandement, Taris a approché personnellement chaque capitaine de navire et les observateurs extérieurs s'attendent à voir  l'organisation militaire romulienne pleinement opérationnelle dans un délai de sept mois.

Les analystes de la Fédération avertissent qu'une flotte forte pourrait rapidement dépasser la faiblesse des dirigeants des colonies et que les Romuliens pourraient bientôt se retrouver sous contrôle militaire. Pour sa part, Taris  n'a pas publiquement exprimé d'intérêt dans la gestion de la population civile, et a ordonné aux forces sous son contrôle de se concentrer sur les efforts de secours et la défense des régions frontalières.

Sur Cardassia, le Conseil Detapa passe la plupart de l'année la rassembler les soutiens pour une série de mesures de réforme visant à étendre les libertés personnelles et de promouvoir le développement des affaires. Alors que la population bénéficie de sa nouvelle liberté et que le mouvement spirituel Oralien se développe, beaucoup de Cardassians sont incertains du choix de cette nouvelle orientation de leur monde. La tâche du conseil est compliquée par Gul Madred et ses disciples, qui ont recours à l'expansion de la liberté d'expression et de réunion pour organiser des rassemblements afin de promouvoir un retour à la "vraie" voie de l'Union Cardassienne.

Un groupe de travail composé de scientifiques affectés à l'USS Pasteur, commandé par le capitaine Beverly Crusher, et le ministère de la Science Cardassien annonce qu'ils ont trouvé un remède contre le syndrome de  Yarmin Fel. Le composé synthétisé à partir d'une fleur rare qui pousse dans les zones les plus reculées de Cardassia Prime, ne peuvent pas être reproduites. En raison de l'offre limitée du vaccin, cela mettra peut être plusieurs années avant que le traitement soit testé et prêt pour l'usage public.

Annexes : Interview de Data par J.Sisko
Sur Terre, la cour suprême de la Fédération accepte d'entendre les plaidoiries d'un groupe d'éditeurs d'holo-romans et de programmeurs qui cherchent à bloquer le recours collectif réclamant des droits civils aux hologrammes. Le groupe recrute un ancien amiral de Starfleet, Phillipa Louvois du bureau du juge-avocat général, pour mener leur affaire, et elle fait valoir qu'un figurant doué ne signifie pas automatiquement qu'un hologramme est doué. Sauf si les hologrammes peuvent être déterminées par l'intelligence et l'auto conscience, les lois de Cumberland et de la Constitution de la Fédération ne leur offrent pas une protection complète.

La Fondation Soong fait valoir que sans la technologie d'holo-émetteur complète, il ne peut pas faire comparaître des témoins devant le tribunal pour prendre la parole dans leur propre défense, et que les règles du tribunal empêche les témoignages à distance dans des domaines tels que celui-ci. Les juges accordent  alors à la  Fondation Soong un délai.
Le U.S.S. Enterprise-E revient d'une investigation dans la nébuleuse McAllister C-5. Le Capitaine Data rapporte  que l'Entreprise a trouvé des signes résiduels de plusieurs singularités quantique dans la nébuleuse qui correspondent à celles utilisées dans le Quadrant Delta par une race connue sous le nom d'espèces 8472  et qui leur permettent de sortir de l'espace fluidique. Malheureusement, les propriétés de la proto-étoile nébuleuse dans laquelle les singularités ont été trouvées rendent impossible une identification définitive. Si ces singularités ont été utilisés par l' espèce 8472, il est le premier signe de leur présence près de l'espace de la Fédération.
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:36 (2017)    Sujet du message: Background de Star Trek Online

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Star Trek Online -> Le Mess Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme