Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Zoom GC09 : Star Trek Online

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 19:10 (2009)    Sujet du message: Zoom GC09 : Star Trek Online Répondre en citant

http://www.mondespersistants.com/articles/zoom-gc09-star-trek-online:713/

 
Citation:

Zoom GC09 : Star Trek Online
par Manath
« Ici le Capitaine Manath de Mondes Persistants, nous sommes parés au départ !
- Amarre retirée, capitaine.
- Autorisation de départ accordée, mise en route des fusées, séparation du spatiodock.
- Cap sur Cologne et la Gamescom, distorsion maximum ! »


 
 

 Une des stations où on pourra sûrement se balader
 
 Laissez moi tranquille qu'il a dit un jour en colère
 
 
 
 
 
 
 Mon équipage sera exclusivement féminin. Qui a dit que l'être humain va évoluer ?
 
Rendez moi les combats plus dynamiques

 
Resistance is futile
 
 
Si le créateur de personnage est aussi complet que celui de Champions, je dis banco!
 
 
Il ne sera pas possible de reproduire la série Voyager, sauf si vous ne savez pas lire de cartes
C’est sur le stand business de Namco-bandai, dans une petite pièce dotée d’un écran et d’un PC, que nous a été présenté le prochain jeu inspiré de l’univers de Star Trek, version Cryptic : Star Trek Online. Voici ce que l’on a pu tirer de cette présentation.

Je me tenais impatiemment devant la porte, comme un enfant qui veut avoir un nouveau jouet. Lors d’une ouverture furtive, j’en étais déjà à m'extasier devant la beauté du jeu alors qu’un simple vaisseau de la Fédération flottait en stand-by dans une ceinture d’astéroïdes avec, pour fond, une planète de classe M, comme nous le découvrirons plus tard. Quelques minutes passent et -enfin !- Craig Zinkievich, accompagné de sa fidèle figurine de Spock, nous ouvre la porte et nous invite à entrer. Nous voici finalement face au jeu après une brève présentation générale de STO, alors que le vaisseau de la Fédération vu précédemment s'élance vers trois vaisseaux klingons.

Plus tard, je serai pilote

L'interface (le HUD) du jeu est plutôt simple, mais colle très bien à la charte graphique de Star Trek. J'imagine qu'elle sera différente selon la faction que l'on choisira dans le jeu. Celle de la Fédération s'harmonise avec ce que l'on peut voir dans les différentes déclinaisons de la série.
Un petit schéma représentatif de l'état de vos boucliers permet de les ajuster en fonction des différentes zones où l'ennemi porte ses attaques -avant, arrière, gauche ou droite-, localisant par la même occasion les dégâts sur votre vaisseau si vos protections fatiguent. Je vous imagine déjà dire du haut de votre siège de Capitaine en plein combat : « Pleine puissance sur les boucliers avant ! ». En parlant de puissance, une option permet au Capitaine de changer les différents « templates » du vaisseau en répartissant l’énergie en fonction de la situation pour passer en mode « attaque », « rapidité », ou encore « fuite ». Je m'avance, mais j'imagine que les réglages seront sûrement personnalisables selon vos préférences. Mais en cas de pépin, il est toujours possible de régler ça en direct.

Live long and prosper... ou pas.

Le combat entre les vaisseaux s'engage en quelques clics. Les armes chargées et sans bavardage, les Klingons, forts de leur supériorité numérique, attaquent notre brave vaisseau. Après quelques secondes, notre Capitaine se décide à riposter et donne toute la puissance aux armes. Ces dernières dépendent, tout comme les boucliers, d'un système d'arc de visée. Par exemple, pour utiliser les phasers à l'avant du vaisseau, il faudra que votre ennemi se trouve dans le bon arc de cercle. S’il est en dehors, vous ne pourrez l'attaquer. Ainsi, le Capitaine tourne autour des vaisseaux klingons pour se placer dans le bon angle de tir de certaines de ses armes. Leur angle dépend bien évidemment de leur emplacement sur votre navire. Alors que le premier bâtiment klingon est à deux doigts d'exploser trop près du nôtre, le Capitaine, en un clic, rééquilibre sa puissance et donne tout au bouclier. Le vaisseau est secoué par le choc, mais le gros des protections l’encaisse. Eh oui, si votre navire se trouve trop près d’un autre qui explose, il risque d’être endommagé !

« Scotty, rapport d'avarie ! »

Notre Capitaine ne se démonte pas pour autant, et continue d'attaquer les Klingons. Alors que le second vaisseau -relativement endommagé- se prépare à encaisser un tir, il disparaît soudainement de notre vision grâce à l'occulteur. Incapable pour l'instant de le cibler, notre Capitaine se concentre sur le dernier bâtiment. C'est alors que votre officier de communication vous informe que le vaisseau occulté vient d'apparaître sur les capteurs, à l'arrière du vôtre… et se prépare à faire feu ! Toujours dans l'esprit de la série, les officiers présents sur votre pont constitueront souvent des bonus non négligeables, que ce soit en combat terrestre ou spatial. Notre Capitaine fait alors appel à son officier chargé de la sécurité, spécialiste de l'utilisation des torpilles à photons, permettant ainsi d’en tirer trois au lieu d'une. Il peut aussi recourir à son chef mécanicien pour booster vos boucliers à l'arrière, ou encore trouver des failles dans la technologie des occulteurs afin de discerner vos ennemis. Les capacités sont variées et votre style de jeu sera dicté par vos officiers, d’autant plus qu’il a été annoncé que certains seraient uniques, avec des compétences différentes -à la manière des "pets" dans des MMORPG classiques.

Un peu de baston dans un monde d'espace.

Après avoir vaincu les deux derniers vaisseaux grâce aux officiers, une communication de Starfleet nous informe que les Klingons ont envahi la planète : notre mission est d'aller à leur rencontre pour les contraindre à partir. Notre Capitaine se rend en salle de téléportation imaginaire, malheureusement pas modélisée pour le moment –tout comme l'intérieur des vaisseaux. Craig nous explique qu'ils auraient aimé le faire, mais que des contraintes financières ne leur laissent pas le temps de finir. Ils espèrent l’éditer quelques mois après la sortie. Nous nous téléportons alors dans un coin reculé de la planète après avoir soigneusement sélectionné notre équipe d'intervention. Comme dans l'espace, il sera important de choisir vos équipiers parmi vos officiers de pont pour pouvoir utiliser certaines capacités. La modélisation au sol des planètes semble soignée, quoique toujours un peu linéaire. Les Klingons, toujours pas décidés à parler ou à se rendre, nous attaquent. Voilà que les coups de phasers fusent de toutes parts ! Les combats sont encore un peu mous, et j'espère que Cryptic fera des efforts, tout comme sur Champions Online, pour les dynamiser.

Space, the infinite frontier !

Quelques instants plus tard, Craig et son acolyte (dont j'ai oublié le nom) décident de nous dévoiler toute une gamme de vaisseaux dans l'espace, afin de nous montrer les déplacements en 3D. Nous amusant avec les commandes GM pendant au moins 5 bonnes minutes, nous avons pu voir un nombre assez conséquent de bâtiments de la Fédération, tout en nous faisant expliquer la différence entre certains dans une flotte... D’aucuns ont pu voir une attaque de Borg lors d'une mission. D'autres, comme moi, ont admiré une station en orbite au-dessus de la Terre, permettant aux joueurs de se rencontrer et préparer des missions ensemble. Ces lieux seront sans doute souvent bondés puisqu'un seul serveur (toujours à la manière de Champions Online) est prévu.

Bref, cette première présentation m'a plutôt bluffé, le jeu était stable et semblait plutôt abouti. Cryptic se rapproche sûrement d'une première vague d'invitations pour la bêta. Cependant, il reste encore beaucoup de boulot. Espérons qu'ils corrigent les phasers pour certaines actions, comme les combats terrestres lents… Et laissez-nous nous balader dans nos vaisseaux ! Bon sang, c'est possible dans Star Wars Galaxies, pourquoi pas dans STO ? Enfin, une chose est sûre, en une demi-heure de présentation, c'était bien du Star Trek, à voir maintenant dans une bêta si l'esprit est toujours au rendez-vous !

En cadeau voici quelques vidéos d'une présentation et un trailer malheureusement pas encore disponible en bonne qualité. 

 













_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Sep - 19:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme