Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Wakfu : des infos

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 15:11 (2008)    Sujet du message: Wakfu : des infos Répondre en citant

Article plein d'infos sur Wakfu, sur Mondes Persistants : http://www.mondespersistants.com/reportage/361/article/Semaine-Ankama-Wakfu…

Vous connaissez Dofus, le MMO en flash coloré avec son design manga-français sympa ? Son gameplay au tour par tour, son artisanat, ses classes aux noms débiles ? Sa communauté de tous ages, mais tout de même assez estampillée kikoolol ? Bien.
Et vous croyez connaître Wakfu ? Erreur, erreur, mais je ne serais pas condescendant vu mes antécédents. Wakfu qu'est ce que c'est ?
Dofus 1000 ans plus tard : Ogrest a récupéré tous les “Dofus”, ces oeufs aux pouvoirs étranges, mais trahi par la femme qu'il aime, il s'énerve un peu et fout un boxon cataclysmique. Les dieux se prennent une tôle et la face du monde est remodelée en cinq îles bien distinctes (je résume, hein).
À première vue, on retrouve le design manga-français, le tour à tour et les jeux de mots débiles chers à Dofus. Mais pas que. Loin de là.
Subtils, mais importants
Déjà dans les détails, on va remarquer quelques changements.
Tout d'abord le passage d'un système de niveau à un système d'expérience accumulé par la pratique. Ce qui créé un niveau pour chaque compétence ! Ce dernier augmentera selon votre utilisation. Ainsi, votre personnage sera toujours en accord avec votre style de jeu, que vous vouliez vous spécialiser ou que vous soyez généraliste (voir interview Bonus !)
Autre ajout : les points Wakfu par exemple, qui fonctionnent comme les points de mouvements ou ceux de foi. Ils serviront de variante nécessaire supplémentaire dans le lancement de certains pouvoirs (voir interview Bonus !)
Mais qu'est ce que c'est que le Wakfu au fait ? L'équilibre des forces du monde ? Le feu, la terre, l'air et l'eau, la lumière, les ténèbres, la foudre et la mystérieuse stasis. Ogrest maitrise-t-il le Wakfu ? Quel est son impact sur le monde ? En tout cas, le background semble très bien lié aux mécanismes du jeu.
Vidéos, moins de boulot !
Pour aborder d'autres points en détail, Reynald François, Game designer chez Ankama, nous parle des nouveautés dans le combat en tour par tour (les bonus de vitesse, l'initiative, la bulle de combat), des montures et des familiers (mystère !), ainsi que de la gestion de l'équipement (usure, entretient, etc.)
Enjoy (c'est très intéressant !)

Combat

 
Montures & Familiers
Gestion de l'équipement
 

 
Ça donne envie non ? Mais le gros de Wakfu vient ensuite. 
 
Entre l'anime et le jeu
Le dessin anime a beau être plutôt destiné aux plus jeunes, il intéressera sûrement toute la communauté, car le monde de Wakfu évoluera par étape en accord avec le scénar de celui-ci. Les ajout seront fréquents dans un sens, par contre n'espérez pas trop avoir une influence sur l'histoire de l'anime. La production est simplement trop longue pour ce genre de réaction. Enfin, qui sait, peut-être d'une saison à l'autre, Ankama pourra incorporer à son dessin animé quelques exploits de joueurs ?
 
 
Ce n'est pas tant au niveau de ces mécanismes de gameplay que le jeu va se révolutionner tout seul comme un grand, mais plutôt dans son aspect social, à travers des innovations aussi risquées que passionnantes.
Il faut bien comprendre tout d'abord que le Wakfu sera en PvP total, avec un système de réputation du genre que l'on peut trouver dans des titres comme Lineage (voir interview Bonus !)
Ensuite, gardez à l'esprit qu'a priori Ankama ne mettra pas son nez dans les affaires des joueurs.
Et celles-ci risquent d'être compliquées... Quand on en parle avec Reynald, Wakfu devient rapidement 100% expérimental. Accrochez-vous. 
Une écologie autonome 
On nous avait pas fait le coup depuis Ultima Online et ses histoires de dragons qui n'attaquent nes villages passqu'y z'ont plus de tilapins à croquer (ça n'a jamais marché) : un des axes de développement d'Ankama est donc l'écologie.
Dans Wakfu, la faune et la flore évoluent sans vous (et sans les devs), avec ses générations de monstres qui se reproduisent et ses arbres qui poussent comme de vrais arbres. Pas en temps réel non plus, faut pas déconner, mais ça ne “popera” pas comme ça, par magie.
Et ? Et bien si vous massacrez toutes les femelles d'une espèce, vous pourriez vous retrouver rapidement avec une fin de race sur les bras. Et quand c'est fait, c'est fait, pas de retour en arrière : Ankama ne fera pas la police ou de Deus ex machina. Au pire, disons, vous aurez peut-être quelques signaux du dieu des Bouftous vous expliquant que raser les bouftous de la carte, ce n'est pas forcément une bonne idée. Mais si c'est votre but dans la vie, allez-y, on vous regarde ('brutis).
Pareil pour les plantes, la déforestation deviendra un mal virtuel dans Wakfu ; de quoi éveiller les consciences ? 
It's ALIVE ! 
Mais ça ne s'arrête pas là. Si Ankama aime expérimenter, ils souhaitent que vous aussi ayez cette chance.
Imaginez qu'un troupeau d'une certaine créature vit non loin d'une zone d'habitation d'un autre type de créature ? Et bien il existera une ligne de chevauchement où des choses bizarres pourront se produire naturellement, sans aucun contrôle d'Ankama. On s'attend à voir des bouftous mutants sur Wakfu !
Et vous là-dedans ? Rien ne vous empêche de provoquer un peu ces mutations en déplaçant des populations, en créant des zones de chevauchement artificielles. La génétique, un hobby tellement sympathique !
Bref, vous le voyez avec ce premier gros éléments de gameplay, les joueurs auront de quoi se divertir et probablement de foutre en l'air leur serveur. Et qui vous arrêtera ? En tout cas, pas les Personnages Non Joueurs (PNJ). 
PNJ Wipe ! 
L'autre grande idée de malade d'Ankama consiste à se débarrasser des PNJ. Hop.
Pas de marchands, pas de donneurs de quêtes, pas de personnages plantés là en permanence à faire toujours la même chose pendant cent cinq ans avec un point d'interrogation vissé sur le crâne. Mais alors qu'est-ce qui se passe ?
Ben rien, vous faites ce que vous voulez ; allez donc exterminer des monstres. Remarquez, peut-être qu'en explorant vous déclencherez des quêtes narratives automatiques.
Et à qui vendrez-vous votre loot ? Aux autres joueurs, via votre sac dimensionnel en ouvrant une boutique (voir encadré) ou à l'hôtel de vente (voir plus loin). Et qui vous dit qu'il y aura du loot inutile de toute façon ? Tout peut être recyclé.
Il y aura toujours quelque chose à faire dans Wakfu, les challenges (comme on les appelle chez Ankama) seront omniprésent, car aussi créés par... d'autres joueurs (voir interview Bonus !) 
  
Pour savoir pourquoi je dis ça... 
 
Le sac dimensionnel 
Le sac est une jolie petite innovation qui vous servira de maison (à décorer), de stockage, de boutique et plein d'autres trucs. Vous le posez par terre et hop vous rentrez dedans. On commence avec une pièce, mais votre sac grandira... Mais que nous prépare Ankama ?! Une super idée en tout cas ! 
 
 
 
 
 
 
Il est temps de parler des gouvernements.
Chaque île sera le lieu d'un affrontement politique régulier pour en élire le gouverneur. Ankama annonce une élection “tous les quinze jours”, mais ça me paraît trop court et de toute façon rien n'est fixé, la beta déterminera le laps de temps idéal.
Ce gouverneur, un poste très roleplay avec des alliances et des traitrises à gérer au quotidien, obtiendra toute une série de pouvoirs et des informations statistiques qu'il pourra partager avec quelques assistants. Qui sait si ce seront des mininistres, ou des ducs, ou des sbires, ou des officiers... tout dépend des penchants politiques du cru. À moins qu'Ankama soumette une appellation de base ?
En tout cas, chaque île aura son gouvernement, mis en place selon des critères entièrement décidés par les élus : selon la tendance ecolo ou scientifique (très important dans Wakfu !), selon les dieux, selon les classes, selon des principes démocratiques ou selon la loi du plus fort, ou encore selon un mélange de tout cela.
Allez savoir, chez Ankama, l'idée générale c'est Wait&See... 
J'ai décidé de dissoudre... 
Vous aurez donc l'assistant écologique qui pourra créer des challenges, récompensés sur les caisses de l'état, afin que la population aille chasser telle ou telle créature en surnombre par exemple. Ou bien justement, favoriser la réimplantation d'une espèce en danger. Il pourra rendre illégale l'exploitation de certaines ressources naturelles au besoin, etc.
L'assistant économique, lui s'occupera des taxes sur l'hôtel de vente, des impôts, ce genre de choses.
Et à l'assitant militaire incombera la tâche d'organiser une milice (de joueurs, bien entendu), de préparer des expéditions en territoire ennemi, et de désigner les mauvais éléments comme criminels, voire de mettre leur tête à prix.
Détails à garder dans un coin : les joueurs apprendront ces quêtes sur les forums, les affichages ingame ou simplement automatiquement, et selon qu'ils soient visés par le challenge ou pas. Reynald cite deux exemples : Moisson libre pour une journée dans le champ d'à côté ? Tous les citoyens reçoivent l'annonce ! Un gros raid important chez les voisins ? Seuls certains joueurs, triés par degré de citoyenneté, seront informés. Simple, efficace. 
Wakfu partout 
La politique. Voilà un aspect qui n'attirera pas tout le monde, mais justement, le but n'est pas que tout le monde veuille être gouverneur, ministre ou milicien. Et ce n'est même pas une question de population jeune ou moins jeune. Qui vous dit qu'un mec de 15 ans ne ferait pas un bon dirigeant ?
L'important c'est que les statistiques et l'interface pour créer des challenges soient claires et faciles à utiliser. S'il faut se battre avec les informations, tout cela risque de fatiguer les plus vaillants. C'est pourquoi Ankama proposera certainement tout un tas d'infos offline, sur le site web, avec des répercutions directes ingame.
Prenez l'hôtel des ventes par exemple. On pourra y accéder via le site communautaire Wakfu : pas besoin de se logger dans le jeu. Et des outils de ce genre il devrait en exister un paquet. 
A propos d'hôtel de vente, parlons un peu commerce
 
Et si un gouverneur décide que seule les Xelor femmes peuvent habiter sur son île et que tout les autres sont hors la loi ? 
Ben, c'est possible. 
Et je le comprends. Hummm une île de Xelorette.... 
Le putsh ! 
On ne sait pas trop comment, ni dans quelle mesure, ni à quelle fréquence, bref on sait pas grand chose... mais il sera possible pour les joueurs de renverser un gouvernement par la force ! Non parce que faut pas déconner, les Sramettes, c'est bien aussi. 
 
 
 
Abordons pour finir l'artisanat, un élément très important pour la communauté Wakfu.
La puissance des objets craftés par rapport à ceux looté reste encore à “fine tuner” comme on dit, c'est-à-dire que le peaufinage se fera durant la beta. Mais vous retrouverez une large panoplie de profession pour fabriquer tout et n'importe quoi dans le monde de Wakfu.
Là encore, l'aspect PvP du jeu pèsera, vu que les ressources ne seront pas les mêmes suivant les îles. Si vous avez besoin d'un élément rare que l'on ne trouve que chez le voisin qui pue la patate, apprêtez-vous à aller le chercher avec une grosse escorte. 
Debout Disciple !! 
Une chose est sûre : l'artisanat de groupe est prévu.
En gros, un joueur pour devenir un professeur dans sa profession, et prendre un autre joueur comme esclave disciple, lui même pouvant disposer de plusieurs apprentis. Tout ce petit monde avec son titre au dessus de la tête pour se la péter. Entre eux, ils pourront accomplir des tâches plus complexes et se partager l'XP au prorata.
Même sans ces liens sociaux, deux artisans pourront s'allier pour, par exemple, récolter une ressource de trop haut niveau pour l'un et l'autre. Ankama n'a de cesse de répéter que l'artisanat est un élément très important de Wakfu, comme il l'était sur Dofus, et leurs développement semble aller dans ce sens. 
Bâtir un monde 
Notons d'ailleurs que l'on pourra non seulement déposer des marchandises à vendre dans l'hôtel de vente, mais aussi, comme dans EVE online, passer des commandes en proposant un prix d'achat !
Ces échanges seront administrés par le “ministère” de l'économie (qui fixera les taxes au passage, faut bien remplir les caisses). Quant aux gros œuvres, il semble tout à fait possible qu'il en existe, mais c'est encore assez flou.
La construction des navires pour aller d'une île à l'autre sera-t-elle entre les mains des joueurs (et oui, les batailles navales sont prévues) ? L'élévation de statues, de halls de guildes, ce genre de chose ? Dans le cadre d'une politique d'aménagement du gouvernement, certainement. De la construction sauvage, j'en doute... 
Et ben, bon courage ! 
Tout cela est fort salivant, mais nous n'en sommes pas encore là. Dur de savoir si Ankama arrivera à caser toutes ces bonnes idées pour la sortie du jeu. En plus, ces aspects du gameplay (politique, artisanat, PvP), sont si imbriqués les uns dans les autres qu'on a du mal à déterminer leurs priorités. Trop d'innovations ? Trop de risques ?
On ne peut qu'attendre et prier pour qu'Ankama s'en sorte, parce que je doute qu'on revoie autant de volonté de créer un vrai MMO Roleplay avant longtemps.
Ce n'est plus un jeu qu'ils développent, c'est un rêve de joueur. 
Mais quels joueurs ? 
Le dernier élément, celui qui liera tout ce bordel et qui en fera un jeu ou un échec, c'est... non c'est pas l'amour, ma pauve leeloo, c'est la communauté. À vous de jouer le jeu, et ça veut autant dire organiser un univers Wakfu qu'y mettre le dawa dans la mesure du raisonnable. On peut détruire un vaisseau en Lego et le reconstruire, mais si on écrase les briques à coup de marteau, ça devient idiot.
Et c'est le risque que prend Ankama en vous préparant ce jouet. 
Fumble 
 
Un peu de technique
Wakfu sera en Java et non en flash comme l'était Dofus. Les animations sont plus poussées (les effets de sort déchirent), mais cela demandera un PC un tout petit plus puissant qu'avant. Genre, avec une carte 3D. Rien d'horrible donc, mais les joueurs ayant vraiment une vieille vielle machine risque d'être laissé sur le carreau.
 
Et tout ça pour...
Le prix de Wakfu ne devrait pas être différent de celui de Dofus. Ankama ouvrira en parallèle un itemshop dont Tot nous parlera dans son interview (en tout cas, j'ai abordé le sujet...) Preparez vous pour une beta bien fermée très rapidement (fin mars), une beta ouverte vers août et une sortie fin septembre (ah, ca reste des développeurs de MMO, on sait bien qu'ils seront en retard).
 
 
 
 
 
 
Q&R 
Pourquoi avoir ajouté les points Wakfu ? En quoi c’était important ?
Les points de Wakfu offre une nouvelle dimension au gameplay en combat. Leur quantité limitée par combat les rend précieux, tandis que les effets qui leur sont attachés sont particulièrement séduisants. Enfin, ils seront influencés par la jauge de wakfu des joueurs, si bien qu’un joueur influencera son quota de PW sans même s’en rendre compte, par ses actions, en oscillant entre bonus passifs du Wakfu ou bien un stock de PW plus important. 
Est-ce qu’à terme, un joueur pourra maximiser sa classe, ou est-ce qu’une spécialisation trop poussée fermera définitivement les portes à certaines compétences ?
La maximisation d’un perso sera possible, même si elle risque de demander un temps considérable. L’idée étant que nous essayons de rendre intéressants aussi bien les personnages polyvalents que les hyperspécialisés. Ceci passe notamment par le fait que la progression vers des compétences élevées va s’avérer de plus en plus difficile au fur et à mesure que la moyenne des niveaux s’éloignera de celles qui seront les plus basses.
Pour faire clair, monter une compétence de 0 à 100 prendra 100% d’efforts, la seconde 110%, la suivante 120%, puis 130% et ainsi de suite. (warning !! valeurs fictives) L’idée de base est qu’il sera toujours plus facile de sélectionner un panel de sorts qui vont bien à son propre style de jeu, quitte à en essayer plusieurs en cours de route, plutôt que de systématiquement et machinalement tout monter. 
Quels sont les avantages, à part sur le point purement roleplay, de vénerer un autre dieu que celui de sa classe ?
Oui, pour citer un exemple concret, on a un craft de buffs temporaires, lequels nécessitent de la faveur différente en fonction de leurs effets… un buff offensif nécessitera de la faveur Iop, tandis qu’un buff défensif Feca, par exemple. Certaines divinités se montre aussi plus coulantes vis-à-vis de certains des courants idéologiques que nous appelons Factions dans l’univers de Wakfu, si bien qu’il pourra s’avérer salutaire de se rapprocher du culte d’en face pour aller dans une faction désavouée par sa propre divinité. 
A propos des quêtes, celles qui ne sont pas fournies par des PNJ.. Est-ce que vous pouvez en expliquer le principe ? Elles se déclenchent selon les circonstances ? Surtout, est-ce qu’elles seront différentes selon les îles ?
En fait, on aura trois types de quêtes, qu’on appelle « Challenges » chez nous. Le premier concerne les challenges background (scénarisés) qui seront proposés aux joueurs en fonction de l’avancée du scénario du jeu. Le second type concerne els challenges dits « dynamiques », qui seront proposés à chaque joueur en fonction de ses actions. Par exemple, si un joueur amène un objet magique précis, il recevra automatiquement le challenge « Stopper le Métronome de Xélor », qu’il pourra ou non tenter d’accomplir, et s’il accepte, l’ensemble des Xélors à proximité recevront un challenge équivalent du style « Protéger le Métronome de Xélor », créant ainsi deux fils de scénariis connexes et antagonistes, et ça, ça déchire.
Le truc cool, c’est que les possibilités sont quasiment infinies, temporisées, et locales : si le challenge concerne la pointe au Tofu, les habitants de l’île d’à côté ne pourront pas la faire sauf s’ils prennent le risque de venir, si c’est un challenge de nuit, hors de question d’avoir ça en plein jour… etc. etc.
Enfin le dernier type de challenges concerne les challenges fabriqués (craftés) par le gouvernement, qui aura à sa disposition une interface de craft lui permettant de créer des challenges, les proposer aux gens et d’y associer des récompenses (en piochant dans les caisses de l’état)..Cette partie des challenges sera elle aussi sujette à localisation, puisque dépendant du gouvernement. 
Est-ce qu’il y aura tout de même des events organisés par les MJ, et si les MJ ne représentent pas des PNJ, alors qui sont-ils ?
Alors je vais faire ma réponse chiante : Oui, il y en aura, et c’est tout ce que je peux dire pour l’instant. 
Concernant le PvP. Juste pour être sur, sur… Il sera vraiment full ? Il y aura bien quelques safe zones tout de même ?
La sécurité du PvP va avant tout dépendre de la façon dont les joueurs vont gérer les relations sociales avec les autres îles. On aura tout de même l’île des noobs, Astrub, qui sera relativement safe, et pour le reste, le PvP ouvert sera sujet aux relations entre les îles. Dans tous les cas, une série de protections devrait normalement permettre de sécuriser les points névralgiques d’une île... il va de soi que se trouver au fin fond de la cambrousse seul et de nuit rend cette sécurité toute relative.
Enfin, concernant le PvP dérégulé (Hors-la-loi), l’expérience Dofus nous a montré qu’il restait généralement sous contrôle du fait des pénalités encourues. 
Comment se déroule du PvP sauvage dans un jeu au tour par tour ? Est-ce qu’un joueur est entraîné dans une bulle de combat malgré lui ? Est-ce qu’il peut s’enfuir ?
Oui, une bulle dépendant de son attaquant se forme autour de lui, lui laissant quelques secondes pour tenter une fuite. On a un mécanisme de fuite-poursuite que nous testons actuellement pour rendre ces agressions plus intéressantes pour à la fois l’attaquant et la cible. Dans tous les cas, un pauvre gars qui se fait jumper aura toujours au moins la possibilité de faire rappliquer son groupe avant la fin de la phase de placement, ou d’appeler à l’aide alentours. (tout comme l’attaquant par ailleurs) 
Merci encore à Reynald pour ces précisions et à bientôt pour encore plus d'infos, des commentaires sur Dofus, sur l'anime Wakfu, et pour une interview de Tot !
 

_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Mar - 15:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 13:06 (2008)    Sujet du message: Wakfu : des infos Répondre en citant

Un article par jeuxonline cette fois, qui contient son lot d'informations aussi Smile
http://wakfu.jeuxonline.info/articles/4939/convention-ankama-le-bilan-sur-w…

Convention Ankama : le bilan sur Wakfu !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, à savoir la Convention Ankama et les informations sur le nouveau jeu Wakfu, commençons par le début, la Fête de l'Animation : ce festival a lieu chaque année, organisé par les bénévoles de l'association Rencontres Audiovisuelles. Il réunit en un même lieu les passionnés de divers univers. Cette année, la Fête de l'Animation accueillait au Tri Postal, outre la première Convention Ankama, une scène de karaoké / cosplay, un stand Nintendo (où l'on pouvait tester le nouveau Smash Bros), de nombreuses projections japanim, des rencontres avec des auteurs, éditeurs et réalisateurs, ainsi que tout une surface « commerciale ».

Comment décrire l'ambiance ? Imaginez un temple du geek, où se croisent la cosplayeuse en tenue sexy et le gamer barbu... Bon, stop les clichés. En fait, tout simplement, on y croise des gens avec qui on peut discuter très librement de centres d'intérêt communs, que ce soit les visiteurs, les libraires spécialisés, les staffeux ou les auteurs lors de dédicaces.

L'affluence monstrueuse de cette année n'est pas forcément due uniquement à un phénomène de masse. Le succès a un nom : Ankama.
En effet, s'il était possible d'accéder très facilement aux séances de dédicaces de nombreux auteurs, il fallait se lever tôt pour voir, par exemple, le visage de Souillon derrière le rempart des fans de Maliki. Nombreux furent celles et ceux boutés hors des murs pendant de longues heures, pour satisfaire aux règles élémentaires de sécurité face aux hordes incessantes qui montaient à l'assaut du Tri Postal, sous un soleil de plomb (non je déconne) ; pendant qu'en d'autres lieux, d'autres gens faisaient la queue pour savoir, entre Huyghe et Aubry, qui, qui serait mangé.

Au milieu du maelström, l'équipe JoL Wakfu aborde un homme au visage rayonnant. Il répond par l'affirmative à notre demande d'interview : JoL est dans la place. Tanuki-Sempaï (aka Reynald François), puisque c'est lui, n'a ni les cheveux longs ni le même gabarit que Lichen, mais il est lui aussi d'une grande gentillesse, acceptant de se faire « cuisiner » (au chocolat) par Iopo et moi-même pendant près d'une heure.

Et donc ? Trêve de galéjades, place aux infos :

Wakfu fonctionnera sur les mêmes principes de base que Dofus : vous incarnez un aventurier, citoyen d'une des îles du nouveau Monde des Douze. Comme tous les héros, vous rêvez de vous couvrir de gloire. Seulement, comme nous allons le voir, dans Wakfu, le combat n'est pas le seul moyen de s'assurer une postérité.

Economie

L'économie de Wakfu repose sur un schéma classique : les ressources peuvent être récoltées ou récupérées sur les monstres, et alimentent la confection d'objets artisanaux, lesquels procurent divers bonus.

L'économie se veut « craftocentrique » : la renommée en tant qu'artisan ne sera donc pas un vain mot, et se traduira même visuellement sur le personnage. Les percepteurs seront abandonnés, au profit d'un système de taxes fixées par le gouvernement. C'est là que le rôle des guildes dans l'économie va être prépondérant (cf Politique), et ça, ça n'est pas classique.

Ecologie

On le sait, confier la gestion du stock des ressources directement aux joueurs peut être problématique. La préservation de l'écosystème est avant tout aux mains du gouvernement. En effet, il peut mettre en place des décrets de plusieurs types : des mesures incitatives, au moyen de taxes, visant à décourager ou encourager certaines pratiques ; ou bien des mesures coercitives, en promulguant une loi interdisant la chasse aux bouftous dans tel ou tel secteur par exemple.

Tout contrevenant à un édit d'interdiction perdra des points de citoyenneté dans l'île concernée. Ceux qui auront une citoyenneté négative seront déclarés « hors-la-loi ». Outre le fait que leur mauvaise réputation se verra sur leur figure, le gouvernement pourra décider de mettre leur tête à prix.

A l'inverse, le gouvernement peut dresser des enclos sur certaines zones à l'accès et l'exploitation réglementés. On voit ici naître les esquisses de premières tractations politiques mafieuses : une guilde peut monnayer son vote contre une promesse de passe-droit sur des enclos gouvernementaux.

Toutefois, pour le joueur ne souhaitant pas s'impliquer dans la vie politique et écologique de son île, il est toujours possible de jongler entre les îles pour trouver les ressources dont il a besoin pour faire ce dont il a envie sans être un paria dans le monde entier.

Du coup, au-delà des considérations gouvernementales, il y aura aussi un baromètre de votre éthique personnelle : le wakfu. En effet, vous pouvez choisir d'avoir un wakfu constructeur, destructeur ou équilibré, selon votre convenance, et avec des conséquences différentes en termes de gameplay.

Ainsi, toute compétence est associée à sa duale, par exemple bûcheronnage et plantation. Il est donc possible de compenser une action par une autre, et cet effort de compensation permettra de progresser différemment.

L'influence du climat sur le comportement de l'écosystème n'est à l'heure actuelle pas tout à fait définitif. Ce qu'on sait, c'est qu'il sera possible de faire des offrandes à un dieu pour changer le climat et ainsi privilégier le repop de certaines ressources par rapport à d'autres.

Politique

Les factions constituent un avant-goût de la politique globale dans le monde de Wakfu. A l'échelle locale d'une île, l'élection du gouverneur répond à des besoins plus terre-à-terre. En effet, pour être éligible au poste de gouverneur, le joueur doit accumuler un certain nombre de points de citoyenneté au moyen de challenges (cf Absence de PNJ). De fait, ceci ne suffit pas : il faut se faire élire et donc avoir le soutien de guildes ou corporations qui n'hésiteront pas à monnayer leur voix pour des promesses d'avantages en taxes, en postes de conseillers et bien d'autres choses encore.

Le futur gouverneur doit donc bien s'entourer et disposer de soutien fiable. Tractations mafieuses ou symbiose démocratique, tyrannie, terrorisme, olligarchie, tous les coups sont bons. ou presque, car les mécontents organisés peuvent s'occuper du gouvernement par la force et accomplir un putsch. Si le coup d'Etat réussit, la junte aura donc le luxe d'assurer l'intérim avant une autre élection (et aura donc l'occasion de procéder à des changements stratégiques dans la gouvernance de l'île).

A n'en pas douter, cela va être le point d'ancrage du jeu : les rouages de la politique vont conditionner les autres mécanismes de jeu, notamment le pvp. Le choix des "ministres" est aussi important pour la gérance de la milice et de l'économie de l'île. Tanuki avoue d'ailleurs la difficulté de la tâche qui incombera au gouverneur de l'île d'Astrub (ouais en fait, elle a souffert, mais elle a pas brûlé intégralement).

L'absence des PNJ

L'absence des pnj donneurs de quêtes va être remplacé dans Wakfu par un système de challenges. Ces challenges se décomposent en trois types :

les challenges craftés : les ministres du gouverneur disposeront de pouvoirs réduits. Ces pouvoirs permettront de piocher dans les caisses de l'Etat pour « crafter » des challenges. Par exemple, le gouvernement peut ainsi crafter une quête de pvp qui prévoit une récompense aux mille premiers citoyens qui repousseront un envahisseur hors des frontières (oui il y a du pvp inter îles :p)

les challenges automatiques : ces challenges poursuivent une « storyline » avec un calendrier précis, parfois en rapport avec les épisodes du dessin animé Wakfu. Ainsi, très régulièrement, une nouvelle quête sera proposée à tous les joueurs, afin d'assurer une occupation quotidienne variée.

les challenges dynamiques : ces challenges sont a priori les plus attrayants de part l'aspect imprévisible des situations qui peuvent en découler. Ils consistent en des quêtes d'opportunité : il vous suffit d'être au bon endroit, au bon moment, avec le bon objet, pour déclencher le challenge dynamique, dont on ne connaît pas forcément la teneur et le mode de déclenchement. Là où ça devient intéressant, c'est que le déclenchement d'un challenge dynamique chez vous pourra provoquer le déclenchement du challenge opposé chez d'autres simultanément : vous empêcher de mener à bien votre mission. On peut supposer que le choix de votre faction, de votre déité et l'alignement de votre wakfu auront une influence certaine pour savoir dans quel camp vous vous trouvez à chacun de ces évènements. Des conditions particulières peuvent également déclencher ces challenges : par exemple, un dérèglement de la population bouftounesque pourra provoquer l'apparition du terrible Bafretou, que certains choisiront d'aider ou d'affronter.

L'absence de pnj implique également un système différent pour l'entrée des donjons. Dans Wakfu cohabiteront notamment des donjons classiques (avec ouverture par clé) et des donjons instanciés pour un groupe d'aventuriers seulement. Les donjons instanciés auront un système d'ouverture plus complexe, nécessitant de débloquer certaines situations de la storyline ou même de découvrir une combinaison secrète dépendant de la Pression Ethérique (c'est le nom donné au phénomène provoqué par les courants élémentaires traversant le monde). Ainsi, un groupe d'aventuriers pourra être amené à combattre une stèle, par exemple, et la toucher dans divers éléments selon un ordre précis pour en venir à bout et pénétrer dans le donjon.

Des indices pour résoudre ce genre d'énigmes seront donnés dans le dessin animé, puisque les deux fictions seront intimement liés. En effet, ce, sont les mêmes scénaristes qui travaillent sur le jeu et sur le dessin animé : il y aura forcément des rapprochements. De plus, l'équipe de Wakfu voit l'opportunité de faire des clins d'oeils aux joueurs impliqués. Ainsi, par exemple, un gouverneur important pourra voir une apparition de son personnage dans le dessin animé !

Progression du personnage : Equipement, Stats & Sorts

Dans Wakfu, le niveau du personnage a été remplacé par un indice de puissance. Cette indice de puissance reflètera l'importance du personnage au sein de la communauté, mais le joueur pourra au choix afficher son indice de puissance sociale ou son indice de puissance guerrière. Par ailleurs, le joueur pourra obtenir divers titres, obtenus en accomplissant certains challenges. Un seul titre sera affichable à la fois, et précisera ainsi d'où provient son indice de puissance (par exemple « Grand Maître Boulanger »).

Sur le plan des statistiques, on note l'apparition des points de Wakfu, de l'Evasion, et vraisemblablement un changement dans le fonctionnement de l'Energie. Malgré tout, comme on le sait, l'évolution des dommages causés provient de la pratique assidue d'une technique.

Un Iop qui n'a que peu pratiqué ses sorts de terre aura beau avoir plein de force, il ne fera pas forcément des dommages terribles. Il y a donc a priori un renversement par rapport à Dofus de la suprématie des équipements au profit de choix stratégique dans l'évolution de son personnage. L'augmentation du nombre de slots d'équipement permettra aussi de panacher les équipements et ainsi a priori de diversifier les builds. Le choix a été fait également, comme dans Dofus Arena, de n'avoir que des bonus proportionnels et non fixes, pour faciliter l'équilibrage.

Les ressources nécessaires au craft d'équipements seront droppées par les monstres selon un tout nouveau processus : lorsque un monstre est tué, il explose en combat et les loots partent en tous sens, sur les cases du combat. Plus un personnage a de prospection, plus il agit comme un aimant pour attirer les ressources à lui. Chaque loot va donc partir dans une direction triangulée et pondérée par la prospection de chacun des combattants. Le placement est donc primordial lorsque vous jouez avec des inconnus. En combat, celui qui achève un monstre dispose de trois tours pour ramasser les loots tombés au sol, après quoi tous les aventuriers en combat peuvent marcher sur les cases de loot et piquer les objets. Lorsque le dernier monstre de la bulle de combat est tué, les loots apparaissent sur la map d'exploration. Celui qui a porté le coup fatal dispose de 30 secondes pour les ramasser, puis les autres combattants disposent eux aussi de 30 secondes, après quoi n'importe qui pourra les ramasser pendant encore 30 secondes avant disparition du loot.

Par ailleurs, un personnage tombant à zéro pdv sera d'abord placé dans un état KO pendant 3 tours. Dans l'état KO, il pourra être ciblé, déplacé, comme n'importe quel combattant, voire même ressuscité (moyennant moult points de Wakfu), ou achevé par un monstre. Après les 3 tours, ou s'il est achevé, le combattant meurt et reste en spectateur du combat (mais il ne pourra pas prétendre au loot avant la fin du combat). On a également appris que le monopole du soin par les eniripsas serait cassé.

En parlant de sorts, le Dofus Mag #2 avait mis la puce à l'oreille avec l'erratum sur les sorts Iop. C'est à présent confirmé, il n'y aura pas 20 mais bien 35 sorts par classe. Ces sorts seront répartis selon 5 arbres de progression : 3 arbres de sorts élémentaires pour les 3 éléments maniés par la classe, 1 arbre de sorts de soutien, et 1 arbre de sorts de dommages physiques. On notera la disparition du doublé Lumière / Ténèbres, qui ne dépend plus de sortilèges mais sera intégré dans la balance du wakfu du personnage : la construction, la destruction, le bien, le mal, la lumière, les ténèbres, sont à présent des notions complémentaires qui alimentent votre wakfu selon les choix que vous ferez.

En ce qui concerne les sorts, vous demarrez avec 5 sorts (1 par arbre), dont le sort générique de frappe physique (pour manier les armes). Au fur et à mesure de votre progression, vous débloquerez de nouveaux sorts dans les 5 catégories, jusqu'au sort ultime de chacun des 5 arbres de compétences. Bien entendu, plus vous pratiquerez ces sorts, plus ils seront puissants, ce qui fait que le sort du début de l'arbre ne deviendra pas forcément obsolète. Dans l'arbre de compétences physiques, on pourra débloquer des coups spéciaux avec l'arme de prédilection (un coup rapide par exemple, moins de PA, moins de dommages).

Divers

Le prix de l'abonnement sera sensiblement le même et il y aura toujours une zone gratuite, l'île d'Astrub, qui a bien souffert durant le déluge (niark niark). En ce qui concerne le multi-compte, Ankama s'oriente vers une politique le rendant moins profitable pour les mules (notamment parce que les mules qui décèdent ne lootent pas et parce que le craft demandera une certaine réactivité), sans pour autant l'interdire pour les gens qui jouent en couple ou en famille.

La beta fermée devrait commencer la semaine prochaine, se poursuivre par une beta ouverte 3 mois plus tard et le lancement de la version commerciale aura lieu simultanément avec le lancement du dessin animé (du fait des nombreuses interactions entre les deux), soit début octobre 2008.

Les Liens

Voici les liens vers des interviews menées conjointement par d'autres fan-sites, et qui donnent des informations complémentaires. N'hésitez pas contacter l'équipe JoL Wakfu pour rajouter un article qui en vaille la peine dans cette section.

Le reportage officiel http://www.ankama-events.com/fr/convention/reportage.html
L'article de Fumble, sur Mondes Persistants http://www.mondespersistants.com/reportage/361/article/Semaine-Ankama-Wakfu…
L'article de Khentfield, un fan http://www.khentfield.ovh.org/wakfu/ankama-convention.php

Les photos http://lurzatron.free.fr/Gros_Fichiers/Ankama_Convention_%231/

L'interview de Lichen, game designer sur Dofus http://dofus.jeuxonline.info/articles/4952/AC1_Liens

Nous tenons à remercier l'équipe Ankama qui s'est montrée très chaleureuse, ainsi que l'équipe des Rencontres Audiovisuelles et l'association JeuxOnLine sans qui rien n'aurait été possible.

Rédigé par Bloodh, Iopochocolat,
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:48 (2017)    Sujet du message: Wakfu : des infos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme