Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 19:03 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX ONLINE : LES MINES DE LA MORIA DÉVOILÉ À CONNECT 08

Le Volume II du jeu de l'année 2007 sur PC est prévu pour cet automne

BIRMINGHAM, Royaume-Uni – 14 mars 2008 - Turbine, Inc. et Codemasters Online ont dévoilé aujourd'hui le Volume II du Seigneur des Anneaux Online, première extension payante pour le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) primé. Annoncé à Birmingham, où J.R.R. Tolkien a grandi, Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria continuera d'étendre le monde en ligne de la Terre du Milieu, pour vous permettre d'explorer les cités souterraines des nains, d'affronter des adversaires épiques dans les profondeurs, de vous mesurer au Guetteur de l'Eau, de jouer un rôle dans la libération involontaire du Fléau de Durin, et bien d'autres choses encore ! Le Seigneur des Anneaux Online vous fera découvrir le Volume II de son histoire épique à l'automne 2008, avec un niveau maximal augmenté, deux nouvelles classes de personnage et un système unique d'augmentation de puissance des objets.



« Les Mines de la Moria est l'un des lieux les plus épiques de l'heroic fantasy, explique Jim Crowley, PDG de Turbine, Inc. Nul autre développeur ne vous livre plus de contenu de qualité que Turbine, et nous comptons bien mettre la barre encore plus haut lors de notre exploration de la Moria. Nous allons ajouter un incroyable contenu au jeu, y compris de gigantesques environnements totalement nouveaux, et de nombreuses fonctions uniques, telles que l'augmentation de puissance des objets, qui approfondiront plus encore la richesse de jeu et les interactions sociales uniques au Seigneur des Anneaux Online. »

NOUVEAUTÉS :
Parlez, ami, et entrez – La Moria, que les nains appellent Khazad-dûm, était leur capitale, ainsi que la plus grande de leurs cités. Cette gigantesque caverne souterraine du nord-ouest de la Terre du Milieu comprend un immense réseau de tunnels, pièces, mines et salles immenses dans le sous-sol des Monts Brumeux, qu'elle traverse de part en part. Pour la première fois, les joueurs du Seigneur des Anneaux Online pourront explorer cette ancienne cité, qui est la base même des explorations de donjon actuelles, et affronter des hordes de gobelins et le fléau sans nom des profondeurs, au fil de centaines de nouvelles quêtes dans six nouveaux environnements à l'incroyable beauté visuelle
    .
    L'aventure épique continue ! — Les Mines de la Moria constituent le début du Volume II du Seigneur des Anneaux Online. Elles vous offrent la possibilité de découvrir six nouveaux livres, de prendre part à la libération du Fléau de Durin, d'affronter le Guetteur de l'Eau, d'aider Galadriel, et bien d'autres choses encore !

      Augmentation du niveau maximal — Il sera désormais possible de monter jusqu'au niveau 60, en gagnant de nouveaux traits, mais aussi de nouvelles compétences, vertus et quêtes de classe. Le système d'artisanat sera lui aussi développé plus avant, ce qui vous permettra de fabriquer des objets toujours plus puissants.

        Deux nouvelles classes — Le maître des runes et le protecteur, les deux premières classes ajoutées au jeu depuis son lancement, vous permettront de créer des personnages radicalement différents et d'aborder d'une autre façon le monde du Seigneur des Anneaux Online.

          Créez des objets légendaires – Les Mines de la Moria vous présenteront également le tout nouveau système d'augmentation des pouvoirs des objets, spécialement conçu par Turbine pour Le Seigneur des Anneaux Online. Vous pourrez fabriquer des armes et des objets liés à votre classe, puis les faire évoluer pour obtenir, au final, des objets aussi légendaires que Dard et Glamdring, les épées de Bilbon et de Gandalf. Ces armes gagneront des niveaux en même temps que vous, ce qui vous permettra de les personnaliser à votre gré, de leur faire acquérir des vertus et des pouvoirs runiques, et bien sûr, de leur trouver un nom à la hauteur des exploits qu'elles vous auront permis d'accomplir.


            Afin de fêter dignement la nouvelle, Turbine et Codemasters ont également annoncé aujourd'hui le lancement d'une importante campagne promotionnelle offrant à tout le monde la possibilité d'ouvrir les portes des Mines de la Moria en se connectant à l'adresse : www.unlocktheminesofmoria.com. Profitez de l'occasion pour en apprendre davantage sur les Mines de la Moria et jouer à des mini-jeux spéciaux, qui vous seront proposés au fil des mois à venir. Vous aurez également l'occasion d'accomplir des prouesses spéciales qui vous permettront de déverrouiller des avant-premières exclusives, ainsi que des objets et autres avantages fort utiles lorsque vous descendrez dans les Mines de la Moria à l'automne. Intitulée « Ouvrez les portes des Mines de la Moria », cette campagne promotionnelle débutera à la fin du mois.
            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Publicité






            MessagePosté le: Ven 14 Mar - 19:03 (2008)    Sujet du message: Publicité

            PublicitéSupprimer les publicités ?
            Revenir en haut
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Dim 29 Juin - 12:59 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            Citation:
            Quelques informations sur le livre XIV et la première extension du SdAO
            Craig Alexander, vice-président en charge du développement produit chez Turbine, a livré quelques informations sur la prochaine mise à jour gratuite du SdAO (le livre XIV) et sur la première extension du jeu (les mines de la Moria). Il est également revenu sur l'état actuel du jeu et le lancement du livre XIII.

            Sur le site Tentonhammer, vous pouvez visualiser une interview de Craig Alexander, vice-président en charge du développement produit chez Turbine, réalisée lors du Comic Con 2008 à New-York
            La video
            Voici un petit résumé des points les plus interessants de cette interview.
            Il commence l'interview par faire une retrospective du SdAO depuis sa release (du livre 9 au livre 13). Il réaffirme que les droits sont acquis par Turbine jusqu'en 2017.
            Il livre alors quelques détails sur le livre 14
            - Sortie été 2008.
            - Il aura pour sujet : la Forge des Trois Anneaux des Elfes et devrait conclure l'aventure épique des Ombres d'Angmar.
            - Ce livre introduira la région de l'Eregion.
            Concernant la première extension, Les Mines de la Moria :
            - Sortie en automne 2008.
            - Contrairement au film où La Moria était un passage assez linéaire, traversée par les antagonistes, ici ce lieu sera bien la représentation d'une ville complexe, où les joueurs passeront beaucoup de temps à explorer. Kazad Dum, ses puits noirs et ses antres seront donc l'objet de nombreuses aventures et font l'objet d'un temps de développement très important.
            - Passage du niveau maximum à 60 (concerne aussi les monstres).
            - 2 nouvelles classes : warden et le runekeeper (qui sera une classe caster).
            - 3 nouvelles régions.
            - Un nouveau système d'éclairage dynamique.
            - Les instances auront un impact sur le monde, ainsi les quêtes réalisées vont générer des changements sur le monde.
            - Concernant les créatures, on y croisera le fameux Balrog combattu par Gandalf et le non moins fameux Guetteur, gardien des portes de la Moria aux nombreuses tentacules.
            - Réputation Lorien, on pourra y rencontrer la communauté de l'Anneau dans cette région.
            - Des objets légendaires seront à débloquer (armes), ces armes pourront évoluer et elles auront des niveaux. Il y aura des prouesses associées.
            - Nouvelles instances/raids.
            - Zone PvMP plus grande.
            Craig Alexander annonce enfin que les extensions seront annuelles et sortiront en automne. De plus, concernant l'augmentation du nombre de slots de personnage par compte, il s'agit toujours d'un sujet en discussion mais ils ont bien entendu les nombreuses demandes formulées sur les forums par les joueurs.


            Source : Cliquez pour suivre le lien



            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Dim 29 Juin - 13:00 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            Citation:
            Le lorebook enfin accessible aux joueurs européens

            Le Lorebook du Seigneur des Anneaux Online, ou livre des connaissances, est désormais accessible aux joueurs européens avec leur identifiant et mot de passe.

            Jusqu'à présent, les joueurs européens ayant un compte souscrit auprès de Codemasters ne pouvaient utiliser les fonctionnalités offertes par le livre des connaissances. De l'histoire ancienne, puisque, désormais, vous pouvez y accéder en utilisant le nom de compte et le mot de passe de votre compte joueur.




            Qu'est ce que le lorebook ? 
            Le livre des connaissances est un wiki contenant des centaines de pages d'informations directement extraites des bases de données du jeu, y compris quêtes, objets, méthodes de préparation, créatures, PNJ, lieux, et bien plus encore. Vous y trouverez également une carte Google de la Terre du Milieu, sur laquelle de nombreux objets sont localisés. Il est possible d'effectuer des recherches sur ces pages, de les relier entre elles, et même de modifier la plupart d'entre elles si vous avez des notes à y apporter ou des ajouts à y faire. 
            Vous pouvez donc désormais participer activement à sa rédaction en partageant vos connaissances du jeu.
            Cependant, à l'heure actuelle, il existe quelques restrictions d'utilisations, qui s'ajoutent aux consignes habituelles à respecter sur les sites à base de Wiki :
            - Le livre des connaissances est exclusivement en anglais. Les pages écrites en d'autres langues, y compris le français et l'allemand, seront retirées jusqu'à ce que nous ayons les systèmes et les ressources nécessaires pour pouvoir également vous proposer le niveau de qualité que nous souhaitons dans ces langues.
            - Vous pouvez modifier les textes existants ou ajouter des informations, du moment que les changements apportés sont exacts. Ceux qui ne le sont pas seront supprimés sans avertissement préalable.
            - Si vous faites de ce service un usage contraire aux règles d'utilisation, votre nom d'utilisateur sera banni du livre des connaissances, ce qui signifie que vous ne pourrez plus y accéder.
            - Les joueurs européens peuvent créer leurs pages de confrérie, mais il n'existe pas encore de liste des serveurs européens à l'heure actuelle.
            N'hésitez plus désormais à mettre le livre des connaissances dans vos favoris, en espérant qu'une version francophone soit prochainement proposée !  


            Source : Cliquez pour suivre le lien



            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Sam 12 Juil - 23:54 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            Citation:
            Le livre XIV du Seigneur des Anneaux Online arrive sur le serveur de test Roherin. Voici un résumé du patch note...

             
            Voici les principales nouveautés du livre XIV du SdAO :
            • PvMP : modification du contrôle des foules, modification et balance des classes monstres, en particulier des araignées, émotes monstres
            • L'Eregion, là ou les anneaux de puissance furent forgés
            • La quête épique continue avec l'arrivée de World Event accessibles à tous à travers le serveur.
            • Quête prélude à la Moria. La communauté de l'anneau se prépare à quitter Fondcombe, il faut les aider...
            • Les loots récupérés dans les instances et les raids ont été upgradés, les monstres et boss ont été modifiés également !
            • Les ménestrels joueront d'autres instruments en utilisant leurs compétences que du luth...à vos boules Quies !
            • Le dressing vous permet désormais de prévisualiser l'ajout de teintures sur vos habits... d'ailleurs il y a 4 nouvelles couleurs.
            • Des modifications pour les capitaines et les cambrioleurs.
            • et pleins de corrections diverses !

            Plus d'informations sur le site officiel

            Citation:
            Des révélations sur le Warden et le Runekeeper

            Deux nouvelles classes de personnages sont prévues avec la première extension du Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria. Voici, grâce à un article publié sur Gamespy, les premières informations sur le Warden et le Runekeeper.

             
            Le Runekeeper et le Warden sont deux classes hybrides, créées essentiellement pour proposer deux nouveaux styles de jeu différents.

            Le Runekeeper
            Cette classe est réellement la première à proposer des effets assimilables à de la "magie". Certes, la magie dans la Terre du milieu, n'est pas vraiment un concept choisi par Tolkien... En fait, le Lorekeeper tire sa puissance en exploitant les pouvoirs traditionnels de la nature :  la foudre, l'eau, le feu etc... il s'approche donc plus d'un chimiste du combat que d'un vrai magicien. Cette classe a été inspirée par le personnage de Galadriel.
            En terme de dynamique de jeu, Jeffrey Steefel (le producteur exécutif du SdAO) a précisé qu'il s'agissait d'une classe en armure légère, proposant des possibilités de soins mais aussi de DPS. Il s'agit donc d'une classe hybride, ne remplaçant pas le soigneur principal (le ménestrel) et proposant du DPS en particulier via des compétences de Damage Over Time (DOT).
            Les joueurs gèreront leur rôle via une nouvelle "jauge d'affinité" ("attunement meter") qui pourra être adaptée pour fournir des bonus aux capacités de soins au détriment des pouvoirs de dégâts et vice versa, selon le rôle que le Runekeeper décidera de jouer.
            Le Warden
            Cette classe a été conçue en prenant comme référence Haldir, l'Elfe qui protègea les terres de la Lothlorien des incursions orques et autres monstruosités sortant des profondeurs de la Moria. Le Warden est donc une classe "tank" portant de l'armure moyenne, plus proche de l'image d'un elfe combattant  que d'un humain en lourde armure. Il utilisera plus ses capacités d'anticipation et son agilité pour se battre au détriment du port d'une armure lourde. En conséquence, il s'agira plutôt d'un tank secondaire apportant son aide comme classe combattante de support.
            La façon de combattre du Warden doit son inspiration en quelque sorte à Tekken...Ses compétences principales sont déclenchées par un nouveau système de "gambit". Ceux-ci sont des attaques spéciales et des effets déclenchés en activant des combinaisons de mouvements dans un certain ordre. Ainsi l'"attaque puissante" conçue pour profiter d'une faille spécifique dans les capacités de défense d'une créature pourrait être activée en utilisant 4 attaques "colorées" à la suite, tandis qu'une attaque conçue pour ralentir les attaques d'un ennemi pourrait être utilisée pour former des combos qui laissent les compagnons regagner une certaine quantité de moral ou de puissance.
            Le Warden est donc une classe particulièrement stratégique qui intéressera des joueurs qui souhaitent préparer leur action 10 secondes en avance plutôt que dans la seconde...


            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Sam 12 Juil - 23:55 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            Citation:
            Les objets légendaires des Mines de la Moria

            La première extension du Seigneur des Anneaux Online, Les Mines de la Moria, va permettre aux joueurs de récupérer des objets légendaires. Un article publié sur Gamespy  permet de découvrir ce nouveau système.

             
            Dans le Seigneur des Anneaux, J.R.R. Tolkien a synthétisé différentes mythologies européennes pour en faire une histoire cohérente. Ainsi, dans ce genre de récit, les propriétés "magiques" des objets peuvent difficilement être ignorées  (le cycle entier est basé sur un Anneau magique, après tout). Qui est Arthur sans Excalibur ? Aragorn sans Anduril ?
            Des objets légendaires magiques avec un nom propre et une histoire, font aussi parti de l'héroic-fantasy  au même titre que les dragons, les elfes ou les parchemins magiques. Malgré cette problématique, un joueur de MMORPG qui souhaitait posséder un objet avec une histoire, cela se transformait, jusqu'à présent, toujours en « je vais faire ma quête d'arme/armure épique » et chacun se retrouvait avec la même masse orange ou son armure dorée ! Les joueurs vont donc pouvoir récupérer des objets légendaires avec un nom et une histoire qui feront parti de leur histoire au même titre qu'Anduril...
            Un développement inspiré
            Pour le développement des objets légendaires, l'équipe du SdAO s'est inspiré en parti du système de Materia de Final Fantasy 7 : dans certains objets de ce jeu on trouve des slots permettant d'augmenter des statistiques en rapport avec le style de jeu souhaité par le joueur. Les développeurs ont également tiré une parti du gameplay en s'inspirant de l'histoire d'Anduril, l'épée héréditaire des ancêtres d'Aragorn. Connu sous le nom de Narsil quand Isildur détient cette épée, c'est elle qui coupera le doigt de Sauron détenant l'Anneau puis sera brisée. Dans la suite de l'histoire, elle sera reforgée pour devenir encore plus puissante (la flamme de l'Ouest, Anduril) et sera le symbole de l'acceptation  par Aragorn de son héritage et de son destin.
            Le système d'objets légendaires proposera aussi d'autres buts : ce système permettra au joueur d'avoir un développement du personnage (à travers ces objets) d'une nouvelle manière, en proposant des quêtes à cet effet. A cette fin, par exemple des quêtes dans la Moria permettront de récupérer un objet légendaire et il faudra alors récupérer certains morceaux de matériel ou augmenter sa connaissance du monde pour augmenter de plus en plus la puissance de l'objet. Ces objets légendaires bénéficient d'expérience et de niveau séparés de celui des joueurs. Ainsi, un objet légendaire commencera au niveau 1 et sera capable d'augmenter jusqu'à un niveau 50.

            De la camelote ?
            Le système d'objet légendaire apparaît dès que les joueurs atteignent le niveau 51 et qu'ils acquièrent un objet légendaire « non identifié » d'un loot, d'une quête ou d'un objet crafté. Les objets légendaires pas encore identifiés n'ont pas de noms et aucune statistique spécifique au-delà des dommages de bases et d'un ou deux petits bonus.
            Pour identifier un objet légendaire, il faudra aller voir un des deux nouveaux NPC « les maîtres de forge ». A partir de ce moment, l'objet ne pourra plus être vendu à l'Hôtel des Ventes mais restera vendable de joueur à joueur (jusqu'à ce qu'il soit lié). De plus l'identification révèle les « héritages » (legacy) de l'objet. Les héritages font partis d'une trentaine de possibilités offertes à l'objet et ils sont assignés aléatoirement à celui-ci, lors de l'identification. Le nombre d'héritages de l'objet est également aléatoire, mais dépend quand même de la qualité originale de l'objet. Un objet rare (jaune) peut obtenir jusqu'à deux héritages, un objet épique (mauve) jusqu'à quatre ou cinq héritages et un objet extrêmement rare jusqu'à neuf. Chaque héritage a également une qualité propre (or/argent/bronze) basé sur la puissance de celui-ci.
            Au regard de ce système, on peut penser que les joueurs essayeront de récupérer les objets extrêmement rares afin d'avoir le maximum d'héritages possibles dessus et rejetteront les héritages de niveau argent et bronze.
            Il y a néanmoins une donnée supplémentaire à prendre en compte : l'augmentation de niveau de l'objet. Quand celui-ci augmente de niveau il obtient des points de légende qui peuvent être assignés pour augmenter le rang des héritages. Plus les héritages augmentent de niveau plus les objets légendaires deviendront puissants. Les points nécessaires pour augmenter un héritage sont basés sur sa qualité, ainsi augmenter un héritage de qualité or coûte bien plus cher qu'augmenter un héritage qualité bronze. Une arme avec deux héritages argent peut devenir ainsi plus puissante qu'une arme avec neuf héritages de qualité or dont les points d'augmentation auront été divisés en neuf !
            Les joueurs peuvent avoir jusqu'à 6 objets légendaires liés à eux. Seuls les objets utilisés lors des combats gagneront des points d'expérience. Il y aura des objets qui permettront de répartir l'expérience différemment entre les objets, ça sera donc au joueur de réfléchir à la manière de faire progresser plus ou moins rapidement certains de ses objets légendaires. Tous les 10 niveaux d'un objet légendaire, il faudra le faire reforger auprès d'un Maître de la Forge. A ce moment, le joueur peut renommer son objet et enlever des héritages qu'il ne veut plus, de nouveaux héritages seront alors appliqués sur l'arme de manière aléatoire.

            Un joyau dans l'arme !
            Une des quêtes principales dans le Seigneur des Anneaux Online est celle de la décision d'Aragorn de refaire forger Narsil en Anduril. Le jeu fait donc naturellement appel au joueur afin de l'assister dans cette tâche en l'envoyant en Evendim à la recherche des tombes des ancêtres d'Aragorn et du joyau historique qui se trouve dans le pommeau de l'épée. Aragorn aurait été particulièrement géné pour la suite de son histoire s'il ne l'avait pas retrouvé, cela montre l'importance des moindres détails apportant la pleine puissance des objets légendaires. C'est donc sans surprise que les joueurs devront persévérer pendant de longs moments afin d'obtenir les éléments permettant de finir leurs objets légendaires : les reliques.
            Les reliques dans le Seigneur des Anneaux : Les Mines de la Moria seront uniquement obtenus en détruisant des objets légendaires par un Maître des objets (Item Master). Le niveau de l'article légendaire détruit détermine la puissance des reliques résultantes. Les reliques, c'est à noter, ne sont pas des articles d'inventaire, elles ne peuvent donc pas être vendues ou négociées. Elles n'apparaissent qu'à travers le panneau d'information des objets légendaires et ne peuvent donc être acquises qu'à l'aide d'importants efforts de la part du joueur. Chaque relique créée aura deux ou trois bonus statiques attachés et sera classifiée comme relique "débutant", « Milieu » ou «  Fin ». Celles-ci peuvent être enchâssées dans un des trois slots spéciaux disponibles sur l'arme.
            Les reliques, elles mêmes, sont classifiées par tiers de niveau, jusqu'à 8 tiers, qui détermineront la puissance des bonus apportée aux statistiques du joueur. Heureusement, le niveau d'une relique n'est pas permanent. L'amélioration des reliques est la fonction majeure du « Maître des Reliques », deuxième nouveau NPC à être ajouté au jeu. Le Maître des reliques a la possibilité de combiner des reliques de même tiers pour en faire une nouvelle relique de plus haut niveau. Si la reforge se passe bien, le joueur fait transformer des reliques de tiers inférieurs pour en faire une relique de plus haut niveau. Si la reforge se passe mal, le joueur recevra aléatoirement des reliques de tiers équivalents.
            Steefel (producteur exécutif du SdAO) semble être pris de vertige lorsqu'il décrit le nouveau système d'objet légendaire. « Les objets légendaires vont effectivement avoir un impact sur la façon de jouer des joueurs du SdAO » dit-il et n'hésite pas à comparer les objets légendaires aux capacités inhérentes des personnages et les reliques au système de traits en terme de niveau de personnalisation possible. Plus que cela, cependant, il est enthousiasmé d'avoir réellement individualisé le « loot » et qu'il ne soit pas uniquement aléatoire. Chaque joueur peut être assuré d'avoir un objet qui lui est propre et de ne jamais le retrouver à l'identique dans la Terre du Milieu.


            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 21:51 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            http://www.lotro-europe.com/news.php?id=6919&articletype=News

            Jul 22 2008, 14:02 GMT
            Les Mines de la Moria - session de rattrapage


            Si vous n'avez pas eu l'occasion de lire les derniers articles en anglais sur le Moria, voici de quoi vous rattraper. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant ce à quoi vous pouvez vous attendre dans la première extension du Seigneur des Anneaux Online.

            Avant-première des Mines de la Moria – article de Gamespy


            Khazad-dûm : objectif 60

            L'un des plus grands changements auxquels les joueurs peuvent s'attendre en lançant Les Mines de la Moria, c'est que leur barre d'expérience va recommencer à fonctionner. En effet, avec Les Mines de la Moria, le niveau maximal augmente, passant de 50 à 60, avec pour conséquence que la puissance de vos personnages augmente également. Selon Kerr, le passage de 50 à 60 ne sera pas aussi extrême que certains peuvent le penser. "Intégration sans faille est notre maître mot, explique-t-il. En effet, pour un jeu de rôle massivement multijoueur, la pire des choses à faire quand on augmente le niveau maximal, c'est de rendre le jeu radicalement différent. Non seulement cela a pour effet de tirer un trait sur tout ce qui a été fait précédemment mais, dans ce cas, quel est l'intérêt de gagner des niveaux ?" Le Seigneur des Anneaux Online obéit à une grille de progression assez rigide, intégrant plusieurs points tels que les compétences, les traits et la personnalisation des objets, et les 10 niveaux supplémentaires des Mines de la Moria ont été conçus pour se greffer sur ce moule en le développant, pas en le brisant.

            Mais cela ne signifie évidemment pas qu'il n'y aura aucune nouveauté dans Les Mines de la Moria, bien au contraire. C'est juste, comme l'explique toujours Kerr, que chaque nouveauté doit parfaitement s'intégrer au système existant. Le jeu en session, par exemple. "Quand nous avons commencé à proposer le jeu en session, le fait que les joueurs ne veuillent pas quitter leurs personnages principaux était une inquiétude légitime," dit-il. Les premiers développements dans ce sens étaient manifestement des essais, d'abord en jouant la carte de l'humour pour permettre aux joueurs d'incarner des poulets dans une série de quêtes décalées, puis en leur donnant la possibilité de devenir des trolls ou des Rôdeurs dans les Landes d'Etten. La réaction des joueurs a été si positive que les développeurs mettent au point des nouveautés bien plus élaborées pour le jeu en session dans Les Mines de la Moria. "C'est un merveilleux moyen de développer notre grande force au niveau de l'histoire, explique Kerr. La Moria a en effet vu énormément d'événements se produire. En délaissant leurs personnages lors de certaines quêtes, les joueurs auront la possibilité de voir ces instants célèbres de leurs yeux."

            Autre exemple : la modification du système de traits. Quand Le Seigneur des Anneaux Online est sorti, ce système a été considéré, à juste titre, comme l'un de ses points forts. Il s'agissait d'une sorte de système de talents permettant de gagner des bonus et des capacités spéciales auprès des bardes des villes principales. Cela signifiait que les joueurs pouvaient utiliser des traits spécifiques pour des instances spécifiques. Par exemple, un maître du savoir jouant un raid face à des créatures infligeant de nombreux états de combat néfastes n'avait vraisemblablement pas les mêmes traits que quand il partait seul à l'aventure.

            Mais, selon les développeurs, il y avait un problème, non pas d'unité, mais de vocabulaire. "Les joueurs aiment tout savoir sur leurs personnages," détaille Steefel en montrant le nouveau système de traits. Le système "Traits 2.0" a été conçu pour préserver la flexibilité du système de base, tout en offrant des "rails" permettant aux joueurs de placer des traits dans des directions prédéterminées. Par exemple, un champion peut placer huit traits spécifiques dans la configuration "Ordre du bouclier," ce qui améliore ses capacités de tank, tout en lui offrant des bonus de ligne spécifiques à cette configuration. Steefel se dépêche d'ajouter qu'il n'est en rien nécessaire de suivre ces rails et que chacun est libre de procéder comme il l'entend, en utilisant tout ou partie de la nouvelle version ou en restant exclusivement sur l'ancienne, mais avec ce système, un joueur pourra par exemple annoncer aux membres de la communauté qu'il souhaite intégrer que son personnage est un "spécialiste de la lignées des rois" ou un "spécialiste du bouclier" et tout le monde saura quels sont ses capacités.

            L'ombre et la lumière

            Après avoir assisté au combat contre le Guetteur, l'aventurier nain sans nom pénètre enfin dans le "véritable" Eregion, puis franchit la Porte Ouest pour entrer dans la Moria proprement dite. Le hall d'entrée, majestueux, a été taillé à même la pierre et est éclairé par des cristaux luisants pendus au bout de longues chaînes. "Reculez un peu et regardez en l'air," demande Steefel au testeur de Turbine qui nous montre la démo. Aussitôt, nous sommes sidérés par l'impression de volume... c'est si vaste ! Steefel lâche un petit rire. "C'est cette réaction que nous cherchons à provoquer dans [les Mines de] la Moria... cette impression d'émerveillement."

            Quand on l'interroge sur les sphères luisantes, il poursuit : "L'un des thèmes majeurs [des Mines] de la Moria est l'opposition entre l'ombre et la lumière." Bien souvent, les développeurs ont pris cela au sens propre, l'une des grandes questions concernant les aventures en souterrain étant le degré de visibilité. Alors que nous découvrons plusieurs régions de la Moria, de multiples réponses nous sont offertes à cette question. En plus des cristaux luisants, que l'on retrouve en divers endroits, d'autres zones sont éclairées à la lueur des torches, par d'astucieux arrangements de miroirs, des ouvertures permettant d'apercevoir le ciel, des coulées de lave ou de la mousse phosphorescente. D'ailleurs, beaucoup de quêtes auront la lumière comme thème central, en demandant par exemple aux héros d'aller chercher des cristaux luisants ou d'apporter de la lumière dans des cavernes obscures.

            L'opposition entre l'ombre et la lumière se retrouve également au niveau du gameplay et de l'histoire. Le grand ajout au jeu en terme de gameplay est la quantité de dégâts des ombres infligés par les occupants de la Moria, ce qui obligera les joueurs à trouver un moyen de s'en protéger. Au niveau de la progression de l'histoire, tous les développeurs sont impatients d'explorer la part d'ombre qui est en chacun de nous. "Khazad-dûm était autrefois une grande cité, très aimée de ses habitants, poursuit Kerr. Nous avons donc décidé d'explorer la part d'ombre des nains. Comment Khazad-dûm a-t-elle pu basculer de la sorte ? Le Balrog est la raison de son abandon, certes, mais ce sont les nains, dans leur cupidité, qui l'ont réveillé. Nous voulons que les joueurs comprennent exactement les risques que l'on prend à vouloir creuser trop profond."

            Le fait de se retrouver à l'intérieur des mines offre également une plus grande liberté à l'équipe créative. "L'un des avantages d'avoir commencé le jeu en Eriador [la région détaillée par le jeu de base, NdlR] c'est qu'elle est si "normale" que cela donne plus d'impact à tout ce que l'Est a d'étrange et d'inquiétant à offrir," explique Kerr. C'est pour cette raison qu'en plus des Orques classiques du Mordor et de la Main Blanche, les joueurs en rencontreront d'autres, "natifs" de la Moria, créatures dégénérées descendant des Orques qui ont affronté les nains il y a bien longtemps, et qui sont généralement revêtues de pièces d'anciennes armures de nain dépareillées et de pagnes en poils de barbe. Il y a aussi un serviteur du Balrog qui brille d'une lueur pourpre faisant penser à une mousse malsaine. Et n'oublions pas le Fléau de Durin en personne. "Nous avons dû prendre en compte le fait que le Balrog devait être tué par Gandalf et que les joueurs s'attendent tout naturellement à pouvoir l'affronter," explique Steefel. Bien qu'il ait refusé de nous donner la solution que les développeurs avaient trouvée à ce problème, il a tout de même précisé que cela devrait plaire aux joueurs.



            Le loup solitaire et le gardien des runesarticle de Gamespy

            Au cours de notre visite au siège de Turbine, à Boston, nous avons reçu la réponse à une question qui nous taraudait : pourquoi les développeurs pensaient-ils que le moment était venu d'ajouter le gardien des runes et le loup solitaire au jeu ? "En fait, il y avait plusieurs raisons, mais la principale est de répondre à toujours plus de styles de jeu différents."

            Le gardien des runes

            Le gardien des runes est en quelque sorte le premier véritable "utilisateur de magie" de la Terre du Milieu. En effet, les pouvoirs du maître du savoir sont en fait ceux de la nature, qu'il est capable de contrôler ou de canaliser (par exemple, pour appeler la foudre, demander à l'eau de ralentir ses adversaires en transformant l'eau en boue, ou encore lancer une boule de feu obtenue à partir d'une préparation chimique). Autrement dit, c'est davantage un chimiste spécialisé dans le combat qu'un véritable mage. A l'inverse, le gardien des runes tire directement ses pouvoirs des énergies de la création, aux possibilités virtuellement illimitées. C'est le même genre de pouvoir (à un degré bien moindre, évidemment) que celui de Galadriel, qui est le modèle sur lequel la classe est basée.

            En terme de dynamique de jeu, Steefel dit du gardien des runes qu'il est "... une troisième classe en armure légère offrant des capacités de soins et de DPS différentes." Fidèle à la philosophie de "classes hybrides" du jeu, le gardien des runes n'a pas pour vocation de supplanter la principale classe de guérisseur (le ménestrel) et ses capacités en DPS concernent principalement les puissants effets cumulables dans le temps. Ce sera à chacun de déterminer le rôle de son gardien des runes, en utilisant une toute nouvelle jauge conférant des bonus de guérison au personnage en échange de malus aux pouvoirs infligeant des dégâts, et vice versa, selon le rôle que l'on souhaite faire jouer au personnage.

            Le loup solitaire

            Le loup solitaire s'inspire d'Haldir, l'Elfe qui protège la Lothlorien contre les incursions des Orques et des autres créatures immondes issues de la Moria. Fidèle à son modèle, ce protecteur est un tank en armure légère conçu autour de l'idée que les Elfes (et non les Hommes) se font des guerriers lourds, sacrifiant une partie de la protection conférée par l'armure pour conserver une grande agilité. Résultat : c'est sans doute comme guerrier de soutien, plutôt que tank, que le loup solitaire des Mines de la Moria sera le plus utile.

            Il est intéressant de noter que ce personnage doit autant à Tekken qu'aux seigneurs elfes. En effet, ses principales capacités sont déclenchées par un système de "gambits," attaques spéciales et effets d'état déclenchés par des combinaisons bien précises. Ainsi, une "Attaque en puissance" conçue pour tirer parti d'une faille dans la défense adverse sera déclenchée en portant quatre attaques de couleur à la suite, tandis qu'une autre attaque ayant pour effet premier de ralentir les frappes adverses pourra être mise à profit pour déclencher des combos permettant aux compagnons du loup solitaire de regagner de la santé ou de la puissance. Il s'agit donc d'une classe tactique, conçue, selon Steefel, "... pour les joueurs qui préfèrent anticiper ce dont ils auront besoin dans 10 secondes plutôt que de réagir aux exigences de l'instant."



            Butin de légende – article de Gamespy

            Un centre de quêtes mobile

            Pour développer le système des objets de légende, les développeurs se sont fortement inspirés de RPG japonais tels que Final Fantasy VII et son système permettant aux joueurs de placer des unités dans leurs armes pour leur conférer des capacités correspondant davantage à leur style de jeu. Ils se sont également basés sur l'histoire d'Anduril, épée héréditaire de la lignée d'Aragorn. Appelée Narsil quand elle appartenait à Isildur, c'est elle qui a tranché le doigt de Sauron portant l'Anneau Unique, volant en éclats au moment du choc. Dans le roman, l'épée est reforgée pour devenir Anduril, la Flamme de l'Ouest, et elle est le symbole de l'acceptation de sa destinée par Aragorn.

            Le système des objets de légende a également une raison d'être plus prosaïque. "C'est un moyen de redonner un sens à une partie du contenu précédent, et de fournir aux joueurs une sorte de centre de quêtes mobiles offrant une alternative à la personnalisation de leur avatar." Il n'est donc pas étonnant qu'un bon nombre de quêtes des Mines de la Moria soient axées sur les objets de légende et le besoin d'aller chercher certains objets permettant d'accéder à une partie toujours plus grande de leurs pouvoirs. En termes abstraits, ces objets utilisent eux aussi le système des niveaux et des points d'expérience, commençant au niveau 1 et pouvant monter jusqu'au niveau 50.

            Qu'est-ce que c'est que ce truc ?

            Le système des objets de légende entre en jeu dès qu'un joueur atteint le niveau 51 et acquiert un objet "non identifié" (lâché par un monstre, dans une quête ou comme objet d'artisanat). Les objets de légende non identifiés n'ont pas de nom ni de caractéristiques, si ce n'est des dégâts de base et un ou deux bonus limités. On peut les identifier à leur icône spécifique, ainsi qu'au fait que tous sont "uniques" et réservés à une seule classe. Il en existe de deux catégories : armes de corps à corps et objets de classe (livres pour les maîtres du savoir, outils de cambrioleurs pour ces derniers, et ainsi de suite), et il est possible de les vendre à la salle des ventes tant qu'ils n'ont pas été identifiés.

            Pour identifier un tel objet, il est nécessaire d'aller voir un nouveau PNJ portant le titre de maître des forges. Une fois que ce dernier a identifié l'objet, de nouvelles fonctions entrent en jeu. Pour commencer, l'objet ne peut plus être vendu à la salle des ventes, même s'il reste possible de l'échanger avec les autres joueurs tant qu'il n'est pas lié. Ensuite, cela permet de découvrir "l'héritage" de l'objet, c'est-à-dire une propriété innée qu'il reçoit aléatoirement (il en existe une trentaine de différentes). Le nombre d'héritages assignés est lui aussi aléatoire, dans les limites fixées par la qualité de base de l'objet. Ainsi, un objet "rare" (jaune) n'en aura qu'une ou deux, tandis qu'un objet "épique" (pourpre) en aura quatre ou cinq, et qu'une arme "incomparable" (bleu canard) pourra en avoir jusqu'à neuf (mais cela est extrêmement rare). Chaque héritage reçoit également une valeur de "qualité" (or, argent ou bronze) en fonction de sa puissance.

            On pourrait donc penser que tous les joueurs vont chercher à acquérir les objets bleu canard, en se débarrassant des armes aux héritages "seulement" argent ou bronze. Sauf qu'il faut également prendre en compte la question du gain de niveau. Au fur et à mesure qu'un objet de légende gagne des niveaux, il acquiert des "points de légende" permettant d'augmenter la valeur de ses héritages, et donc leur puissance. Et, comme de bien entendu, le coût d'augmentation d'un objet est basé sur sa qualité. Il faut donc bien plus de points de légende pour augmenter la qualité d'un objet or que celle d'un objet bronze, et une arme ayant seulement un ou deux héritages argent peut les rendre bien plus puissant qu'une autre devant partager ses points entre neuf héritages or.

            Il est possible d'avoir jusqu'à six objets de légende liés, mais un objet donné ne gagne de l'expérience que quand il est utilisé au combat. Certains objets permettent un partage de l'expérience, mais c'est à chacun de décider s'il vaut mieux assigner toute l'expérience à un seul objet pour augmenter rapidement sa puissance, ou au contraire la répartir entre une demi-douzaine d'objets différents. Tous les 10 niveaux, les objets de légende doivent être reforgés par un maître des forges pour pouvoir continuer à gagner de l'expérience. A ce moment, vous pouvez leur donner un autre nom, et même vous débarrasser des héritages dont vous ne voulez plus, qui seront remplacés par d'autres déterminés aléatoirement.

            Le joyau dans l'épée

            Une des séries de quêtes principales du Seigneur des Anneaux Online concerne la décision d'Aragon de faire reforger Narsil en Anduril. Il demande bien évidemment au joueur de l'aider en allant chercher un joyau devant orner le pommeau de l'épée au coeur du tombeau de ses ancêtres, dans la région d'Evendim. Le fait qu'Aragorn accepte de déployer tant d'efforts pour un détail qui pourrait sembler insignifiant montre bien combien chaque élément des objets de légende est vital. Il n'est donc pas étonnant que les joueurs doivent en faire autant pour obtenir les derniers éléments de leurs objets de légende : les reliques.

            Dans Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria, on ne peut obtenir une relique qu'en faisant détruire un objet de légende par un maître des reliques. C'est le niveau de l'objet de légende détruit qui détermine la puissance de la relique résultante. Les reliques ne peuvent pas être vendues ni échangées. Elles existent uniquement dans le panneau d'information de l'objet de légende et ne peuvent être obtenues que par des sacrifices importants. Chaque relique bénéficie de deux ou trois bonus statiques et a l'assignation "début," "milieu" ou "fin," ce qui permet de la placer dans l'un des emplacements prévus à cet effet sur l'arme.

            Les reliques sont classées par rang, sachant qu'il en existe huit différents, qui déterminent la puissance des bonus statiques. Fort heureusement, le rang des reliques n'est pas permanent. Les reliques peuvent être améliorées, et c'est d'ailleurs la raison d'être du maître des reliques, un autre PNJ ajouté au jeu. Il a la faculté de combiner plusieurs reliques de même rang pour en créer une de rang plus élevé. Si tout se basse bien, le joueur échange donc plusieurs reliques contre une autre de rang supérieur. En cas de problème, il récupère juste une partie de ses reliques de départ, déterminées aléatoirement.

            Narsil et les autres

            Steefel fait montre d'un enthousiasme débordant quand il évoque les possibilités liées au système des objets de légende : "Ces objets vont vraiment avoir un impact sur la façon dont les joueurs abordent le SdAO," dit-il, avant de comparer les héritages d'un objet de légende aux capacités innées d'un personnage (et les reliques aux traits) pour ce qui est du degré de personnalisation possible. Mais surtout, il ne tarit pas d'éloges sur la possibilité d'avoir un butin personnalisé, et non plus aléatoire, dans un MMO. "Les objets de légende vont être importants pour les joueurs, non seulement en raison de leurs pouvoirs, mais parce qu'ils seront à eux, et à eux seuls. Chacun pourra avoir son objet unique, en ayant la certitude qu'il n'en existe pas d'identique dans le monde de jeu."



            Avant-première de la Moria dans Total PC Gaming - www.totalpcgaming.com/mmo/lotro_mines_of_moria/

            Nous aurions bien aimé incarner Frodon et plonger directement dans les profondeurs de la Moria en arrivant tout droit du Pays de Bree, mais c'était hélas impossible. La Moria offre une augmentation de niveau et des terrains de chasse conçus pour les communautés de haut niveau. "La majeure partie de la Moria s'adresse aux joueurs de haut niveau. L'extension offre la possibilité de monter jusqu'au niveau 60, ce qui signifie que la majorité du contenu est environ pour niveau 45-60. Il y a des régions proches, dans l'Eregion, où les personnages de plus bas niveau pourront aller, mais une grande partie du contenu devra être jouée en groupe, pas en solo. Toutefois, notre expérience nous a permis de voir qu'un jeu de cette ampleur devait offrir des types de contenu variables pour plaire à tout le monde, aussi y aura-t-il des quêtes pour groupes importants, comme on peut s'y attendre dans un lieu tel que la Moria, mais également des instances pour deux ou trois joueurs, qui rencontrent toujours un grand succès. Dans les autres MMO, c'est vers ces instances que finissent par aller les joueurs qui n'apprécient guère les grands raids. Et, fidèles à notre politique depuis le lancement du jeu, nous continuons à nous assurer qu'il y a du contenu solo partout, surtout pour ce qui est de l'histoire épique, afin que vous puissiez en profiter tout au long de la quête principale du SdAO."
            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Fleurdeneige
            Fondatrice
            Fondatrice

            Hors ligne

            Inscrit le: 27 Jan 2008
            Messages: 7 053
            Localisation: Passerelle du Venturi
            Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

            MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 15:22 (2008)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria Répondre en citant

            Preview par game radar (en anglais)

            Citation:
            The Lord of the Rings Online: The Mines of Moria We dig deep into the first annual expansion for Turbine’s Tolkien MMO...
            Words: Ed Zitron, PC Zone UK

            While there’s pressure on MMO developers to get their dungeons right, the crunch on Turbine to really nail Moria is intense. As the first annual paid-for expansion pack for LOTRO, and the second volume in its epic storyline, Mines of Moria is opening up the long-dormant Dwarven capital of Khazad-dûm and its surrounding areas, and draws the player into the struggle to re-establish Dwarven supremacy underneath the world.
             

            Players will also, once through the mines, be able to meet with Lady Galadriel in Lothlórien, as well as rub shoulders with The Fellowship themselves. This is end-game content done differently, with a focus on tight, story-driven questing, small groups and continuing the epic legacy of Turbine’s take on LOTR. The scale of the kingdom is such that executive producer Jeffrey Steefel and Turbine had to reconsider how to build their environments. “It’s a challenge filling any space in a game like LOTRO. What helps us in Mines of Moria is that the space itself is a character. It has a lot of interesting architecture and lore, rather than being a flat space that we have to populate with objects, towns and NPCs. However, you’ve got to use the space right. If it’s just about saying we’ve got X amount of space and each area needs to have Y amount of stuff in it, we’d never succeed.”

            Turbine has had to monkey with the engine to texture both the skyline and the ground with the same amount of detail. While this sounds dull, it adds a sense of scale to the caverns on a level unseen in an MMO. Standing on top of a stairwell leading into one of the first caverns of Moria gave us a genuine sense of nauseating vertigo as things stretched off into the distance – a distance that was fully rendered and accessible. Worse still, we could see the ceiling, resplendent with gigantic stalactites, giving us the feeling that we were in very much a tiny part of a huge, hulking subterranean dungeon. In fact, Turbine are deliberately leaving areas empty to both make it real and establish its scale. “It’s about creating a space that makes sense, and asking yourself what parts need to be filled. There’s a lot of spaces in the distance that are untouched caverns.
            “The parts that are touched are markedly different, and that’s the most important thing. It’s a huge challenge – it’s got six distinct environments and we wanted everything to feel new,” nods Steefel. That’s an important part to remember – just because it has ‘mines’ in the title, Moria wasn’t and isn’t an area that’s populated by a series of bland caverns and troglodytes. It’s full of ancient, beautiful architecture, created at the height of Dwarven civilisation and their collaboration with the Elves, ruins corrupted by the Goblins and Orcs, and even the visually stunning waterworks – the science that kept the Dwarves alive below ground. To top it off, any non-instanced content is all in one zone – there’s no loading, just a seamless, gigantic cave.


            Your entry into Moria takes place a few weeks after the Fellowship passes through, as you join a plucky bunch of Dwarves in their expedition to break past the Hollin Gate. As you’d expect, things aren’t as easy as opening a door - a vicious squid-like monster called The Watcher attacks, and you have to beat a retreat. To ward off the creature and gain access to Moria, you have to return with a legendary weapon. This is Turbine’s new advancement system that we reckon competitors are going to be wholesale copying very soon. You pick up these items in a bit of a state, and have to take them to be identified by a specialist NPC. Once this is done, they level alongside your character, gaining experience that can be put into ‘legacies’ to improve characteristics. Things become a little complex past that, with each weapon having particularly effective legacies, and the ability to re-forge each one a few times over, making the Legendary Advancement system a potentially endless pursuit of augmenting these magical items.


            Luckily, it’s not all content for the high-level stallions, as Mines of Moria introduces two new classes, The Warden and the Runekeeper. The Warden is a medium-armour tank who uses a similar fighting style to Age of Conan. On the surface he only has a few abilities, but by using them in certain orders he can activate gambit moves. These can heal the Warden, taunt enemies to attack, stun opponents or deal damage. The intricacy of the class comes in knowing what gambit moves you’re opening up with each combo, and Turbine touts that it will be one of the most complex classes to play.

            The Runekeeper is the first real magic user class in LOTRO, with the ability to both nuke anything and heal allies. The caveat is that each time you use an offensive or defensive ability, it pulls the Runekeeper’s abilities towards that particular school. So over the course of a fight you may be constantly blowing up things, unlocking more destructive spells and making your attacks more effective. However, this may dampen or even lock out some of your healing abilities, and vice versa if you’re healing a group. While this doesn’t affect soloing ability until the later levels, it makes the Runekeeper an intriguing character to play, and one that, mixed with the new trait system, will become unique depending on your play style. However, The Runekeeper is a departure from Lord of the Rings lore. On Shadows of Angmar’s release, Turbine were very clear that they were keeping spell-casting reserved to Gandalf and Galadriel, but time has led them to change their mind.


            “When you’re a level 60 in an MMO fighting The Watcher with just swords and arrows, it just doesn’t feel right. We’ve demonstrated that we can package things in a way that they still fit in Middle-earth, and so when people are zapping other people with lightning, it’ll still feel in some ways like it makes sense in the world. It’s a stretch, no question about it, and we’re going to have some hardcore fans who are going to be upset. Even when we first started talking about the Runekeeper, we had people in the development team who were opposed to the idea,” admits Steefel.
            “[Dealing with the Tolkien licensees] is interesting. It comes down to trust, and in the last four years we’ve shown that first and foremost we value the world and lore, and not just because we paid for the license – we’ve become very protective of it. Part of the product is the believability of the world, so we think they’ve come to trust us. Even if we stretch it a little bit, they know we’ll do it in a way that’s believable. They’re also learning more and more about what an MMORPG is, and getting a little more comfortable with the conceits that exist from a gameplay perspective. Players want certain things to make the game more enjoyable. However, they’re going to be looking very closely, especially in areas like this where we push the content. We’re in contact over everything, and we’re very well-connected with them, because if they’re on our side it’s only a good thing.”


            This deep connection allows them to really exploit the great big dollops of Tolkien mythos. Moria itself holds around 60 new instances, ranging from solo to three and six-man groups, delving into the huge underground gardens of the Dwarves, the burial chambers of those that fell in the war with the Orcs and even the Shadowy Abyss, the place where the last Balrog hid after its race was killed off. In fact, Turbine hints that you may be able to find out the history of the flaming monstrosity. You can also look forward to a gigantic raid against The Watcher at the very end of the game. The sheer scale, lore, potential and span of content coming with Mines of Moria is stunning. Our only worry lies in how much is left to be done between now and the end-of-the-year release, considering the somewhat rocky release of Book 14 and the amount of things Turbine are taking on. Also, constantly updating the main epic quest line could bring into question the game’s accessibility – in two or three expansions, how could new players catch up?
            While Burning Crusade may have been an impressive expansion pack, even opening the Dark Portal didn’t trigger within us the sort of fearful nausea and jaw-gaped awe of Moria’s Endless Stair. Even Azeroth’s Hellfire Peninsula lacked the domineering scale that the cavernous Moria delivers, and while it had a great deal of glitz, we can’t deny our gut feeling that Mines of Moria may give LOTRO players a great deal more than Blizzard gave its addicts. 

            Aug 19, 2008





            _________________

            Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
            Revenir en haut
            Visiter le site web du posteur
            Auteur Message
            Contenu Sponsorisé






            MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:11 (2017)    Sujet du message: Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria

            Revenir en haut
            Montrer les messages depuis:   
            Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
            Page 1 sur 1

             
            Sauter vers:  
            Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
            Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
            Traduction par : phpBB-fr.com
            Arthur Theme