Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Le Siège de la Forêt Noire (lotro)

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 15:05 (2009)    Sujet du message: Le Siège de la Forêt Noire (lotro) Répondre en citant

le test par ici : http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00011887-le-seigneur-des-anneaux-onl…




 
Citation:
Le Siège de la Forêt Noire est la deuxième extension payante pour Le Seigneur des Anneaux Online, le MMORPG de Turbine basé sur l'oeuvre fondatrice du genre. Contrairement à la précédente, elle ne sera disponible que sous forme numérique, le 3 décembre prochain. Se montre-t-elle forcément plus indispensable que les ajouts mis gratuitement à disposition depuis la sortie du jeu ?

Depuis la sortie des Mines de la Moria, Le Seigneur des Anneaux Online ne fait plus vraiment l'unanimité auprès de ceux qui le soutenaient depuis le début. De même que certains anciens de World of Warcraft évoquent avec nostalgie le contenu "pré-BC" (antérieur à The Burning Crusade), une partie des joueurs de LOTRO regrette le temps où le système de rayonnement n'avait pas encore été implémenté, où la traduction était plus soignée et où du nouveau contenu était mis à disposition gratuitement toutes les 10 semaines. Il est vrai que depuis qu'ils ont du remettre la main au portefeuille, seuls 2 "livres" supplémentaires ont vu le jour, dont une nouvelle zone (la Lorien) qui devait être intégrée à l'origine dans l'extension. Du coup, quand Turbine a annoncé que le livre 9, conclusion du volume II initié avec la Moria, serait finalement proposé sous la forme d'un nouvel add-on payant, beaucoup ont grincé des dents. Surtout en Europe, où l'éditeur Codemasters n'a pas souhaité conduire l'opération promotionnelle qui permet aux joueurs américains de profiter gratuitement du Siège de la Forêt Noire en se réabonnant. Il est donc légitime de se demander si la nouvelle zone de jeu et les nouveautés incluses valent bien la vingtaine d'euros demandés.
Dès votre arrivée dans la Forêt Noire, vous êtes plongé dans une ambiance très travaillée.
Comme son nom l'indique, cette extension entraîne le joueur dans la Forêt Noire (Mirkwood en anglais), un lieu immense situé à l'est des Monts Brumeux, que Tolkien nous décrivait pour la première fois dans Bilbo le Hobbit. Mais si, souvenez-vous : Beorn, les araignées, les tonneaux sur la rivière ! Bien entendu, ce ne sont pas ces épisodes, antérieurs au Seigneur des Anneaux, que vous revivrez, d'autant que vous vous bornerez à visiter le sud de la forêt, qui fait face à la Lorien par-delà le fleuve Anduin. Votre objectif sera d'aider les elfes Malledhrim, sous les ordres de Celeborn et Galadriel, à lutter contre les armées orques pour progresser jusqu'à Dol Guldur, la forteresse des Seigneurs Nazgûls. Si elle n'est pas aussi vaste que la Moria, la nouvelle zone proposée reste l'une des plus étendues du jeu, comparable en taille à celle des Hauts du Nord. Elle fait surtout partie des endroits des Terres du Milieu les plus crédibles et les mieux reconstitués. Plus ouverte que la Vieille Forêt, bien moins vide que la Lorien, elle est découpée en neuf sous-zones thématiques qui, au-delà de leur aspect forestier, parviennent à varier les ambiances. Des marais putrides de Drownholt aux paysages lunaires de Taur Morvith, la progression dans la Forêt Noire est un modèle d'immersion. La simple tombée de la nuit et les averses régulières contribuent à rendre les lieux terriblement oppressants : comme on n'y voit pas à trois mètres, on se méfie des patrouilles orques tandis qu'on entend les loups hurler et qu'autour des aiguilles de la forteresse de Dol Guldur qui se découpent à l'horizon, planent les montures ailées des Nazgûls.
L'unique nouvelle zone de jeu est suffisamment grande et variée.
L'ambiance fabuleuse qui se dégage de la Forêt Noire se montre donc plus convaincante que ce que proposait la Moria en la matière. Ce n'est sans doute pas une surprise étant donné que Le Seigneur des Anneaux Online s'est toujours montré plus convaincant en extérieur qu'en intérieur. A côté de ça, le jeu n'échappe pas à ses vieux démons, à commencer par son aspect très statique qui nuit à l'immersion. Alliés, marchands et donneurs de quêtes vous attendent toujours, plantés comme des piquets et muets comme des carpes, au sein des campements établis dans les différentes zones. Quelques séquences, comme ces prises de forts ennemis aux côtés d'elfes Malledhrim, témoignent d'une volonté de dynamiser un peu l'ensemble. Mais LOTRO fait partie des ces MMORPG qui ont encore des progrès à faire à ce niveau-là (l'inspiration est peut-être à chercher du côté de Champions Online et de ses zones très animées ?). C'est d'autant plus dommage que les nouveaux thèmes musicaux très réussis parviennent pour leur part à instaurer un souffle épique à mesure qu'on approche de Dol Guldur. A l'intérieur de cette forteresse, on trouve cinq instances différentes, accueillant 3, 6 ou 12 joueurs, qui s'avèrent particulièrement inspirées, à l'image des Geôles de Dol Guldur où il s'agit de secourir des prisonniers en évitant les patrouilles qui sillonnent le donjon. A la clé de tout ce nouveau contenu, des récompenses bien sûr (basées pour certaines sur le traditionnel système de réputation), mais aussi la possibilité de monter jusqu'au niveau 65, avec les nouveaux traits, talents et vertus de circonstance.
On prend vite goût aux escarmouches, ne serait-ce que pour les récompenses offertes.
Mais ce n'est pas tout : pour qui a envie de varier les façons de gagner de l'expérience tout en s'amusant et en tentant de gagner de nouveaux équipements, Turbine propose un tout nouveau système d'escarmouches. Il s'agit, en gros, de petites instances PvE à pratiquer seul ou à plusieurs (3, 6 ou 12 joueurs), qui revisitent certains moments forts du Volume I. Elles sont par exemple l'occasion de défendre le Poney Fringant contre une attaque de brigands dans un Bree enneigé ou de résister à l'assaut d'ennemis spectraux sur le Mont Venteux. Chaque instance se déroule suivant le même principe : il s'agit de repousser des vagues successives d'assaillants dont le nombre est fonction de la taille du groupe et de la difficulté sélectionnée. Mais elle contient également des variables aléatoires qui lui permettent de ne jamais ressembler vraiment à la précédente. Pour y prendre part, il suffit de sélectionner, à partir d'un menu escamotable qui fait son apparition, le scénario désiré parmi la douzaine proposés, où que l'on se trouve dans les Terres du Milieu (attention, certains ont toutefois des prérequis de niveau). Nous avons gardé pour la fin ce qui rend ces instances si sympathiques : c'est la possibilité d'y recruter et d'y entraîner un soldat personnel, un soutien précieux que l'on invoque en soufflant dans un cor dès l'entrée dans l'instance. Cet équipier ne peut pas être contrôlé de façon poussée, mais il est possible de le customiser comme on l'entend en lui achetant une attribution (guerrier, soigneur...) et des compétences avec les points d'escarmouche gagnés, qui servent aussi à obtenir des récompenses dans les camps dédiés.
LOTRO propose décidément les plus beaux extérieurs dans le genre.
Le système d'escarmouche fonctionne donc à merveille ; même si nous n'avons pu tester le concept avec un groupe de 12 joueurs et leurs soldats respectifs, on imagine aisément les affrontements épiques qui en découlent. Dommage que le PvP n'ait pas bénéficié du même traitement de faveur... peut-être profiterons-nous de quelques nouveautés à l'occasion de la sortie du volume III ? D'autres améliorations sont toutefois au programme du Siège de la Forêt Noire, qui achèvent d'en faire une extension incontournable. Tout d'abord, il faut savoir que le système de combat a été redynamisé grâce à une refonte du facteur de vitesse des armes, de l'attaque automatique et des animations liées aux compétences. C'est complètement transparent pour le joueur, mais ça lui assure une meilleure réactivité en combat. Le système d'objets légendaires a lui aussi été revu ; la modification la plus importante tient à la présence d'un quatrième emplacement de relique, réservé à celles que peuvent à présent créer les artisans. Quelques changements, enfin, au niveau des montures, desquelles on n'est plus obligé de descendre pour interagir avec un PNJ, franchir une porte ou lancer certaines compétences, et qui bénéficient désormais d'une fenêtre dédiée, libérant par là même de l'espace dans votre inventaire. Et puisqu'on en est à parler de contenants, sachez que Turbine propose un espace de stockage partagé, accessible à tous les personnages d'un même compte sur le même serveur. Cette option n'est hélas incluse que dans l'édition spéciale du jeu, ou bien dans le "pack de l'aventurier" vendu au tarif de 7 euros. De quoi ternir le bon rapport qualité/prix de cette extension.
Pixelpirate , le 25 novembre 2009

Les notes
  • Graphismes 18/20
    Toujours aussi splendide en extérieur, le jeu propose des paysages d’une beauté visuelle inégalée dans le genre. Reconstituée de façon crédible et fidèle aux descriptions de Tolkien, la Forêt Noire est un magnifique terrain de jeu immersif et oppressant. Dommage que les personnages, toujours aussi fades, jurent plus que jamais en comparaison.
  • Jouabilité 17/20
    Les nouvelles fonctionnalités améliorent encore un gameplay déjà enrichi par les ajouts de la dernière extension. Si la plupart des quêtes de la Forêt Noire peuvent être solotées (pas toutes, cependant), les nouvelles instances et les escarmouches sont la promesses de nombreuses heures de jeu en groupe.
  • Durée de vie 14/20
    Aucune nouvelle classe de personnage, certes, mais un contenu qui vaut largement le prix pratiqué. Entre la nouvelle zone de jeu et la centaine de quêtes qu'elle inclut, la possibilité de faire évoluer son personnage jusqu'au niveau 65, l'apparition du système d'escarmouche et les améliorations diverses et variées, il n'y a pas de quoi crier au scandale.
  • Bande son 14/20
    Bien plus réussies que les compositions musicales de l'extension précédente, celles du Siège de la Forêt Noire parviennent à insuffler une dimension épique aux événements qui s'y déroulent, tout en ménageant des moments de contemplation. Dommage que les effets sonores se montrent toujours aussi insuffisants, en particulier dans les campements et les auberges.
  • Scénario 13/20
    On ne peut pas dire que cette extension brille sur le plan scénaristique, ni que les quêtes se montrent particulièrement originales. Mais, doté de prétentions moins grandes que Les Mines de la Moria, Le Siège de la Forêt Noire bénéficie d'un démarrage moins long et d'une narration plus fluide et moins poussive. L'univers de Tolkien y est toujours aussi bien retranscrit.
  • Note Générale 16/20
    Si d'aucuns pouvaient craindre le pire avec Le Siège de la Forêt Noire, deuxième extension payante du Seigneur des Anneaux Online, qu'ils soient rassurés : le contenu est plus étoffé que celui d'un "livre" traditionnel et les ajouts proposés enrichissent avec pertinence un gameplay déjà solide. La nouvelle zone, très atmosphérique, vous immerge dans un lieu particulièrement oppressant de l'univers de Tolkien. Et si l'ensemble manque toujours un peu de vie, l'apparition du système d'escarmouches, qui prend la forme de petites instances PvE avec gestion d'un soldat personnel, vous permettra de dynamiser et de varier vos sessions de jeu. Bref, ce mini-add-on, proposé à un tarif de circonstance, nous a davantage convaincus que l'extension précédente et semble représenter, à bien des égards, une acquisition indispensable.
    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.


_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 15:05 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme