Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Le Meilleur des mondes (Roman)

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> La cinémathèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cymoril
Epée d'étincelles / Commandeur
Epée d'étincelles / Commandeur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 351
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 13:11 (2010)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman) Répondre en citant

Roman quelque peut décoiffant, surtout quand on sait qu´il a été écrit en 1931... et abord de facon visionnaire une partie de notre monde actuel...



Le Meilleur des mondes (en anglais, Brave New World) est un roman d'anticipation dystopique, écrit en 1931 par Aldous Huxley.
Il parut en 1932. Huxley le composa en quatre mois seulement.

Le Meilleur des mondes décrit une société future dotée des caractéristiques suivantes :

    * La société est divisée en sous-groupes, des Alphas aux Epsilons, en fonction de leurs capacités intellectuelles et physiques. L'appartenance à un groupe ne doit rien au hasard : ce sont les traitements chimiques imposés aux embryons qui les orientent dans l'un des sous-groupes plutôt qu'un autre, influençant leur développement.
    * Ces sous-groupes, qui constituent des castes, coexistent avec harmonie et sans animosité, chacun étant ravi d'être dans le groupe où il a été placé. Et pour cause, des méthodes hypnopédiques (répétitions de leçons orales durant le sommeil) conditionnent le comportement de chacun dès le plus jeune âge.
    * La reproduction est entièrement artificielle. Non seulement la notion de parenté ne correspond plus à une réalité courante, mais son évocation est considérée comme vulgaire, voire obscène.
    * La sexualité est détournée pour n'être que récréative et étouffer dans l'œuf les passions amoureuses, celles-ci étant clairement source de tensions (jalousie, possessivité), et donc à bannir de cette société.
    * Le conditionnement dirige les goûts des membres de la société vers des loisirs nécessitant l'achat d'équipements spécialisés au lieu de l'appréciation des passe-temps gratuits ou bon marché. On les conditionne, par exemple, à ne pas aimer les fleurs, au motif que ce goût n'engendre pas assez d'activité économique. Huxley montre ici les dérives possibles du behaviorisme ou comportementalisme étudié notamment par John Broadus Watson.
    * Les loisirs sont omniprésents à la condition expresse qu'ils soient en groupe. Le sexe sans limite est encouragé dès la plus petite enfance, comme une relation sociale récréative comme une autre.
    * Le soma est une drogue parfaite, sans effet secondaire, qui est distribuée par l'administration. Cette drogue empêche les habitants d'être malheureux. Elle agit sur un mode anxiolytique.
    * Sur le plan religieux, le régime est théocratique. Cela dit, les notions de religion et de théocratie y sont inexistantes et il en va de même pour toutes les autres notions associées à la religion, sauf l'hérésie, qui peut être punie de déportation, et le sacrilège.

Huxley fonde sa dystopie sur l’aspect utopique d’une société-monde profondément anesthésiée par le progrès scientifique et technique de l’an 600 après Ford. Ce roman pousse à son paroxysme les conceptions sur l'eugénisme qui était alors considéré par la communauté scientifique, et particulièrement par les généticiens et les biologistes, comme une science à part entière. D'ailleurs, Julian Huxley, frère d'Aldous Huxley, était un éminent généticien partisan de l'eugénisme (nommé à la tête de l'UNESCO en 1946). Le Meilleur des mondes dénonce les méfaits de l’utopie en tant que conceptualisation fausse et assujettissante. L’épigraphe qui introduit l’œuvre cloue au pilori l’utopie et invite les intellectuels à l’éviter pour échapper au piège idéologique qu’elle tend :

    « Les utopies apparaissent comme bien plus réalisables qu’on ne le croyait autrefois. Et nous nous trouvons actuellement devant une question bien autrement angoissante : comment éviter leur réalisation définitive ?… Les utopies sont réalisables. La vie marche vers les utopies. Et peut-être un siècle nouveau commence-t-il, un siècle où les intellectuels et la classe cultivée rêveront aux moyens d’éviter les utopies et de retourner à une société non utopique, moins parfaite et plus libre. »
— Nicolas Berdiaeff

Ce monde qui se veut parfait évoque déjà celui du Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ou d’Un bonheur insoutenable d'Ira Levin. Toutefois, Le Meilleur des mondes est plus souvent rattaché à la littérature générale qu'à la science-fiction, comme d'ailleurs 1984 de George Orwell auquel il est souvent comparé, les deux ouvrages présentant des visions du futur fort différentes. Ici, la liberté a disparu, le doute a disparu mais les gens sont heureux, chacun est à sa place et se réjouit de son sort.

Le Meilleur des mondes a longtemps été présenté comme une vision pessimiste du futur de la société de consommation. Ce n'est pas seulement un livre de science-fiction mais aussi une métaphore de la société actuelle.

Qu'un système puisse se charger méthodiquement d'écraser ce qu'il y a d'humain dans l'homme a aussi été décrit par Soljenitsyne dans sa pièce Une petite flamme dans la tempête.

J´aimerais rajouter ceci :

Dans le livre chaque humain est heureux, il travaille selon ces capacités.
La population utilise une drogue « le soma » qui à les effets de l’alcool (effet de bien être, oublier les soucis) mais non nocif pour la santé (1 dose de soma pour 5 sentiments au moins). Dans ce livre, l’homme n’est plus qu’un produit (tout est fait pour que chacun consomme à chaque instant), il prend des pillules pour être au maximum de sa forme toute sa vie pour mourir brutalement à 55 60 ans.
Aldous Huxley est un avant gardiste donnant une vision future de notre société avec laquel on arrive à identifier des corrélations surprenantes.
Livre facile à lire.

Deux petites citations:

    "Ce n’a jamais été bien de raccommoder les vêtements. Jetez-les quand ils ont des trous et achetez-en de neufs. Raccommoder, c’est antisocial"

    "Les primevères et les paysages ont un défaut grave : ils sont gratuits. L’amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine."



Vision pessimiste, sans doute, mais au combien réaliste !!!

Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus.

Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes.
Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles).

Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"...

_________________
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
[Albert Einstein]
Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Mar - 13:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Cymoril
Epée d'étincelles / Commandeur
Epée d'étincelles / Commandeur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 351
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 13:22 (2010)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman) Répondre en citant

Et une Info... enfin pas si fraiche que ca :

Le réalisateur américain Ridley Scott devrait revenir à la science fiction pour les besoins de l'adaptation du "Meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, plus de 25 ans après "Blade Runner".
Leonardo DiCaprio devrait y tenir le rôle principal.

Ca nous avait manqué. Cette petite excitation d'attente devant un projet que l'on n'espérait plus. Le retour de Ridley Scott à la science-fiction, attendu depuis plus de 25 ans (Blade Runner), devrait en ravir plus d'un. S'il avait déclaré il y a quelques jours détenir le livre qui le ferait revenir à son genre oublié, il n'avait pourtant pas voulu en révéler le titre. Et pourtant, voilà que le réalisateur de Thelma et Louise a décidé de dévoiler la teneur du film qui, malgré le nombre incroyable de projets, succèdera à Nottingham. Et le vainqueur est : Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, paru en 1932 et dont il signera l'adaptation très bientôt aussitôt que Andrew Nicholls aura terminé le scénario.

Ridley Scott, ou l'optimisme...

Sans relation aucune avec Candide, Aldous Huxley évoque un meilleur des mondes où la grande majorité de la population est unifiée dans un Etat Mondial, à l'ère Notre Ford. Les humains sont créés en laboratoire et le sexe est devenu un loisir plus qu'un instrument de reproduction. L'histoire est plus précisément centrée sur Bernard Marx, un membre d'une caste supérieure (les alphas) mais pourtant considéré comme un paria. C'est Leonardo DiCaprio qui devrait interpréter Bernard. L'acteur retrouvera donc Ridley Scott, peu de temps après que celui-ci l'ait dirigé dans Body of Lies, prochainement sur nos écrans.
_________________
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
[Albert Einstein]
Revenir en haut
Auteur Message
Kalanye
Epée de tempête / Commodore
Epée de tempête / Commodore

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 1 024
Bélier (21mar-19avr) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 14:40 (2010)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman) Répondre en citant

en tout cas qu'est ce que t'écris bien Cymo  Shocked
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Selune
Epée de tempête / Commodore
Epée de tempête / Commodore

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 807
Localisation: Earth
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 14:45 (2010)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman) Répondre en citant

ça me fait un peu penser à ça, dans la vision d'une société contrôlée et conditionnée.
Fahrenheit 451

Fahrenheit 451 est un roman de Science-fiction de Ray Bradbury publié en 1953 aux États-Unis chez l'éditeur Ballantine Books. Il paraît en France en 1955 aux éditions Denoël dans la collection Présence du futur.
Le titre fait référence à la température, en degrés Fahrenheit, à laquelle le papier s'enflamme et se consume, soit un peu moins de 233 °C[1].

Le livre a obtenu le Prix Hugo du meilleur roman 1954.

Fahrenheit 451 est une dystopie. Il s'agit d'une contre-utopie, un récit qui déroule la vision pessimiste d'un futur sombre, souvent totalitaire, à l'opposé de toute amélioration ; à visée didactique, l’œuvre appartient au genre de l’apologue.
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Cymoril
Epée d'étincelles / Commandeur
Epée d'étincelles / Commandeur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 351
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 15:53 (2010)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman) Répondre en citant

Kalanye a écrit:

en tout cas qu'est ce que t'écris bien Cymo  Shocked
Je n'ai pas tout écris loin de là mais pour moi et ma femme les livres sont des trésors, sans doute car j'habite dans la ville ou le premier livre a été imprimé.

Je me souviens aussi d'une analyse que j'ai faite au lycée sur le nazisme et sa montée en Allemagne.... les images de ces "feux de joie" ou étaient brulés tant de richesses littéraires au profit d'une seule, une poubelle de surcroit.... ca marque....

D'ailleurs Fahrenheit 451 reprend en partie le thème....

Pour le meilleur des mondes, que j'ai lu, vous ne me croirez en cours de religion, le réalisme avec la société actuelle est saisissant....
_________________
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
[Albert Einstein]
Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:22 (2017)    Sujet du message: Le Meilleur des mondes (Roman)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> La cinémathèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme