Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Fallen Earth

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 30 Mai - 12:14 (2010)    Sujet du message: Fallen Earth Répondre en citant

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00012031-fallen-earth-test.htm




 
Citation:
Loin de la fureur du marketing dont bénéficient les grosses écuries, un MMORPG commence à se faire une solide réputation par le biais du bouche à oreille. Quel est donc ce titre qui fait du bruit dans le landerneau ? Il s'agit de Fallen Earth, premier projet d'Icarus Studios, qui nous propose d'arpenter les terres dévastées d'une Amérique post-apocalyptique. Avec son serveur unique, son gameplay sans concession et ses possibilités de construction infinies, le jeu dégage le même parfum hardcore qu'EVE Online, ce qui n'est pas la moindre des références.

Vous en avez assez de la fantasy ? Vous préférez le fusil à l'épée ? Vous vénérez Fallout ? Ca tombe bien, une nouvelle vague de MMORPG va se charger de remuer le genre à coups d'ogives nucléaires pour nous plonger en plein post-apo. Il y a notamment le Earthrise de Masthead Studios, actuellement au stade de bêta. Les mêmes développeurs travaillent également sur le mystérieux Project V13 d'Interplay, qui a toutes les chances d'être un Fallout Online mais dont le destin est plus incertain pour de sombres motifs juridiques... Et puis il y a Fallen Earth, premier à dégainer puisqu'il est disponible depuis septembre dernier. Notez qu'il n'est pour l'instant lancé qu'aux États-Unis, mais les joueurs européens que nous sommes peuvent tout de même l'acheter en ligne et rejoindre le serveur américain sans trop souffrir de latence. Il faut toutefois posséder un bon niveau d'anglais pour en profiter.
L'ambiance post-apo est bien retranscrite.
Qui dit post-apo dit catastrophe. Dans Fallen Earth, c'est le virus Shiva qui s'est chargé d'éliminer plus de 99% de la population mondiale dans les années 2050. Les puissances de l'époque se sont tout de même senties obligées de rajouter une petite couche de guerre atomique par dessus, juste pour être sûr. Depuis, un siècle s'est écoulé et la planète est toujours plongée dans le chaos. Pillards, zombies et créatures mutantes pullulent dans les vastes étendues de la région du Grand Canyon du Colorado, qui servent de cadre au jeu. Un cadre d'ailleurs fort bien retranscrit grâce au travail des artistes. Fallen Earth n'est pourtant pas une prouesse technique, il y aurait beaucoup à dire sur les piètres performances de son moteur 3D (végétation qui pop, ombres pixellisées...). Mais l'essentiel est là : l'ambiance. Plaines désolées parsemées de cactus, autoroutes aériennes effondrées, villages faits de tôle, de bric et de broc, cimetières d'automobiles... Le monde de Fallen Earth dégage une atmosphère de fin du monde vraiment envoûtante, encore renforcée par un cycle jour/nuit réussi. De plus, il est immense et sans temps de chargement.
L'éditeur de personnages est très abouti.
Dans ce contexte, ce qu'il reste de l'humanité s'est regroupé en six factions. Il y a les Enforcers, défenseurs de l'ordre ; les Techs, adeptes de la science ; les Lightbearers, qui prônent la vie en société ; les Vistas, disciples de la nature ; les Children of the Apocalypse, partisans du chaos ; enfin les Travellers, farouchement indépendants. Ces différents clans sont organisés sur une roue, de façon à ce que chacun d'eux possède deux alliés (adjacents) et trois ennemis (opposés). Un système de réputation vient se greffer sur ces relations complexes : aidez les CHOTA et vous gagnerez leur sympathie, mais perdrez celle des Enforcers. A vous de voir quelle orientation donner à votre personnage, en fonction de sa philosophie bien sûr, mais aussi en sachant que chaque camp possède des capacités et équipements uniques... A haut niveau, le système de factions donne lieu à des combats PvP pour le contrôle de villes, une fonctionnalité que nous n'avons malheureusement pas pu tester faute de temps. Mais si on en croit les joueurs, cela fait partie des atouts de Fallen Earth.
L'aventure commence dans les entrailles du barrage Hoover.
Au début cependant, votre personnage sera bien loin de ces considérations. Il commencera son périple dans le barrage Hoover, sous la forme d'un clone fraîchement évadé d'une unité génétique et de niveau maximum (40 pour l'instant). Cette séquence bien pensée fait office de didacticiel, histoire d'apprendre en douceur les rudiments du gameplay. Après quoi vous serez propulsé 4 années plus tard, en 2156, en slip et avec la force d'une crevette. Votre but ne sera pas de trouver une puce d'eau, mais le mystérieux clone alpha, avec une vague promesse d'immortalité au bout... En attendant, votre frêle carcasse est bien exposée aux multiples dangers du monde de Fallen Earth. Il va donc falloir se battre. C'est dans ce secteur qu'on note une des grandes originalités du titre d'Icarus Studios. Pour toucher un ennemi, il ne faut pas seulement le sélectionner et cliquer bêtement, il faut véritablement viser. Si vous voulez assener un coup de pioche à un mutant, il faut que le réticule soit placé sur lui. Même chose si vous préférez lui tirer dessus à l'arbalète. Le jeu propose d'ailleurs une vue subjective pour cibler comme dans un FPS. Sans donner lieu à une action effrénée, ce système confère un certain dynamisme aux combats, d'autant que les monstres sont assez mobiles. Post-apo oblige, vous disposez en plus de quelques mutations, bien pratiques pour se soigner ou gagner un bonus. Elles s'utilisent via une jauge de gamma, qui fait office de mana du XXIIème siècle.
Le système de combat demande de viser les ennemis.
Une fois occis, les ennemis donnent les traditionnels points d'expérience synonymes de progression du personnage. Mais là encore, Fallen Earth innove. Vous aurez sans doute noté que nous n'avons toujours pas parlé de classes, et pour cause : il n'y en a pas. Le jeu vous demande bien de choisir une orientation au début, mais cela influe uniquement sur le village de départ. Vous restez entièrement libre de développer votre avatar comme bon vous semble grâce à un système très riche en possibilités. Votre perso est défini par plusieurs types de données. Il y a d'abord les statistiques : endurance, force, intelligence, charisme... De ces stats découlent des compétences, qui définissent vos capacités d'esquive, de combat au corps-à-corps, etc. Tout est lié : ainsi, votre compétence de tir au fusil est calculée en fonction de votre dextérité (75%) et de votre perception (25%). On se croirait vraiment dans un jeu de rôle sur table. Le plus beau, c'est que tout augmente avec les mêmes points, les AP, que vous gagnez au nombre de 20 par niveau. Mais une stat demande 5 AP pour augmenter d'un cran, tandis qu'une compétence augmente d'un point par AP dépensé... Bref, la montée d'un personnage est un vrai casse-tête, mais de ceux qu'on adore résoudre. Seul bémol : il n'est pas possible de se respécialiser. Attention à vos choix...
L'artisanat est une grande force du jeu.
Il est toutefois un domaine où la progression échappe à ces règles : l'artisanat. Comme dans la plupart des MMO, les compétences de craft augmentent en créant des objets, selon le bon vieil adage "c'est en forgeant qu'on devient forgeron". Ce secteur est extrêmement complet. C'est bien simple, presque tout ce qui existe dans le jeu peut être créé par les joueurs. Dans un monde post-apocalyptique, la récupération et la débrouille sont de mise, les matériaux se trouvent donc partout. Le monde regorge de déchets, de carcasses et de débris qu'il ne tient qu'à vous de fouiller pour obtenir qui un morceau de plastique, qui un bout de cuivre... Il est aussi possible de récolter les plantes, de désosser les cadavres... Tout est recyclable, transformable. On se retrouve d'ailleurs vite avec l'inventaire qui déborde, on peut heureusement créer des onglets pour s'y retrouver un peu plus facilement. Une fois les matières premières en votre possession, vous pouvez tout faire, des armes aux plats cuisinés, le jeu n'imposant pas de limite au nombre de professions endossées. La création d'un item prend un peu de temps, mais vous pouvez tout à fait faire autre chose pendant que le processus continue.
Avoir un cheval est bien pratique pour explorer ces contrées hostiles.
L'artisanat tient donc un grand rôle dans Fallen Earth, d'autant qu'il est intimement lié à l'économie. Quand on voit le prix des munitions, puis celui des matériaux nécessaires à leur fabrication, on se dit qu'il est parfois bon de les faire soi-même... Quant aux armures, rarement MMO aura proposé autant d'emplacements sur la feuille de personnage. La moindre partie du corps peut bénéficier de sa protection, et même de façon dépareillée (un gant gauche différent du droit) ! Un détail certes, mais qui témoigne une fois de plus de la profondeur du gameplay. Vous avez besoin d'un autre exemple pour être convaincu ? Alors parlons des montures ! Vous serez en effet rapidement en possession d'un cheval, indispensable vues les distances à parcourir. Eh bien pas question de l'invoquer comme ça, au milieu de nulle part. Si vous le laissez à un endroit, vous devrez retourner l'y chercher. Il court aussi le risque d'être attaqué, auquel cas vous devrez le soigner. Et il finira par s'épuiser si vous ne le nourrissez pas ! Plus tard, vous pourrez piloter des motos, des quads ou des buggies, mais ils devront aussi être bichonnés et nourris au fuel. Fallen Earth ne fait pas de concession au réalisme.
Un tunnel infesté de zombies, idéal pour gagner de l'XP.
Mais ne prenez pas cette remarque pour un reproche, au contraire. A l'heure actuelle, la plupart des MMO tendent vers une simplification à outrance des mécanismes de jeu. Les hardcore gamers n'ont plus qu'à se rabattre sur une poignée de jeux élitistes, à l'instar d'EVE Online. Les développeurs de Fallen Earth l'ont bien compris et s'engouffrent donc dans cette niche avec succès. Alors bien sûr, tout n'est pas parfait pour autant. Icarus Studios ne bénéficie pas des mêmes moyens que les grosses écuries que sont Blizzard et NCsoft, et cela se ressent parfois. Nous pourrions formuler de nombreux reproches à l'encontre du soft, depuis son optimisation désastreuse jusqu'au taux de repop des ennemis trop violent. Cependant, ce serait là lui faire un mauvais procès. De par la richesse de son système de jeu, la cohérence de son univers, son ambiance excellente, bref, de par toutes ses qualités ludiques, Fallen Earth a tout d'un grand et mérite amplement d'être découvert.
Captain Obvious, le 07 janvier 2010

Les notes
  • Graphismes 15/20
    Bien que majoritairement désertiques, les environnements parviennent à se renouveler agréablement. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, ils sont loin d'être vides, croulant sous une profusion de détails qui font mouche. C'est vivant, c'est crédible, c'est immersif. Le tout pâtit néanmoins de quelques imperfections techniques (les ombres notamment), et surtout d'une gourmandise excessive. Une meilleure optimisation n'aurait pas été du luxe.
  • Jouabilité 18/20
    L'intérêt d'un gameplay n'est pas forcément proportionnel à sa complexité. Mais dans le cas de Fallen Earth, force est de constater qu'il est aussi passionnant que sophistiqué. Le développement du personnage est un modèle de jeu de rôle à l'ancienne, le système d'artisanat est d'une profondeur abyssale, les combats sont dynamiques... Le tout ne fait aucune concession, il suffit de voir la gestion des véhicules pour s'en convaincre... Au final il n'y a pas grand-chose à jeter, mais il faut faire un certain effort pour maîtriser tous les rouages.
  • Durée de vie 18/20
    Le monde de Fallen Earth est incroyablement vaste et fouillé, on comprend vite l'utilité des véhicules tant les distances à parcourir sont grandes. Il regorge de choses à faire : des milliers de quêtes bien sûr, mais aussi du PvP, un artisanat sans fin, etc. Enfin, la progression des personnages est lente (sans être laborieuse pour autant). La conséquence de tout cela est évidemment que le jeu possède une durée de vie absolument colossale. Pour ne rien gâcher, les développeurs apportent un soutien constant à leur bébé par le biais de mises à jour gratuites.
  • Bande son 16/20
    La musique ne cherche pas à en faire des tonnes. Au contraire, elle est toujours discrète, mais n'en demeure pas moins omniprésente, distillant une ambiance Far West avec quelques gratouillis sur un banjo par-ci, quelques notes plus inquiétantes par-là. C'est une franche réussite. Notez aussi que le didacticiel bénéficie d'un doublage de bonne facture, après quoi la plupart des PNJ sont muets.
  • Scénario 15/20
    Passée la séquence d'introduction, la narration se fait plus timide, ne consistant qu'en une vague quête chimérique. Plus que de scénario, il est ici question de background. Celui-ci est relativement consistant, même s'il aurait sans doute gagné à être développé davantage. Dans les faits, on se prend quand même à s'intéresser aux luttes d'influences entre les différentes factions, à prendre le parti de tel groupuscule, à s'impliquer dans la vie d'un village... Le pari de l'immersion est donc remporté.
  • Note Générale 17/20
    Fallen Earth est un jeu de niche, qui s'adresse à un public exigeant prêt à retrousser ses manches. Les joueurs qui sauront s'y investir ne le regretteront pas : entre l'ambiance incroyable qui se dégage de l'univers et le système de jeu extrêmement soigné (progression, combat, artisanat...), Fallen Earth possède vraiment un cachet unique. De quoi séduire les blasés, d'autant que le soft n'a pas trop à rougir face aux autres MMORPG malgré son manque de moyens. Bref, un titre à découvrir d'urgence, en commençant avec l'offre d'essai de 10 jours par exemple, avant de se laisser entraîner corps et âme dans ce tourbillon de poussière radioactive.



_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Mai - 12:14 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 11:34 (2011)    Sujet du message: Fallen Earth Répondre en citant

http://www.jeuxonline.info/actualite/31648/gamersfirst-offre-fallen-earth-m…


 
Citation:
On le supposait et l'information se confirme aujourd'hui : GamersFirst reprend l'exploitation du MMO post-apocalyptique Fallen Earth et fait évoluer son modèle économique vers le Free to Play (presque).


Nous l'évoquions récemment : après avoir déjà repris l'exploitation d'All Points Bulletin (suite à la faillite de Real Time Worlds), GamersFirst s'intéresse maintenant au MMO post-apocalyptique Fallen Earth.
Aujourd'hui, au terme d'une conférence d'actionnaires réunissant le premier cercle de GamersFirst et Marie Croall, lead designer du MMO (et dont les bons mots sont rapportés par le blog Massively), GamersFirst reprend officiellement l'exploitation de Fallen Earth (le design reste à la charge de l'équipe de développement originale qui devient une « extension » de GamersFirst) et fait évoluer son modèle économique vers le Free to Play.
Cette évolution de modèle économique verrait l'apparition de quatre « offres » plus ou moins onéreuses et proposant plus ou moins de contenus.
  • L'offre « Free » devrait permettre de jouer gratuitement à la version de base du jeu, sans limite de temps ni de contenu mais ne permettant pas de gagner de « points de récompenses » ;
  • L'offre « silver » (dont le prix serait inférieur au montant actuel de l'abonnement mensuel) donne également accès à l'ensemble du jeu, mais en intégrant des gains d'expérience améliorés ;
  • L'offre « gold » (dont le prix serait similaire à l'abonnement mensuel actuel - soit environ 15 dollars) octroie des points de récompense permettant d'acquérir des objets dans la boutique de jeu et divers bonus chaque mois. L'exploitant souligne que les abonnés actuels « obtiendront donc plus pour le même prix » ;
  • L'offre « VIP » (dont le prix devrait être légèrement supérieur à l'abonnement actuel) devrait permettre de partager ses « bonus VIP » avec d'autres joueurs (le joueur VIP disposera d'une « aura VIP » octroyant des bonu VIP à l'ensemble des joueurs d'un groupe, peu importe l'offre à laquelle ils souscrivent). Et l'aura est cumulable, donc plusieurs membres VIP dans un groupe permettent une multiplication des bonus.

Plusieurs détails restent néanmoins encore à finaliser (comme le contenu précis de la boutique ou le montant exact de chacune des offres) et à ce jour, on ignore encore quand cette offre « Free to Play » sera disponible. Mais gageons que nous en apprendrons plus prochainement et que le changement de modèle économique sera susceptible d'attirer de nouveaux joueurs vers Fallen Earth.



_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 10:54 (2011)    Sujet du message: Fallen Earth Répondre en citant

http://www.jeuxonline.info/actualite/32556/lancement-version-free-to-play-f…

 
Citation:


En juin dernier, GamersFirsts s'offrait les droits de Fallen Earth. Le 12 octobre prochain, le MMORPG post-apocalyptique sera disponible en Free to Play et on découvre le détail de ses modalités d'exploitation.




En juin dernier, dans la foulée de la reprise de Fallen Earth par le studio GamersFirts, on apprenait que le nouvel exploitant entendait faire évoluer le modèle économique du MMORPG post-apocalyptique afin de lui offrir un second souffle en Free to Play.
Aujourd'hui, GamersFirst détaille ses plans et fixe la date de lancement de cette version Free to Play au 12 octobre prochain au matin.
On savait par ailleurs que l'offre Free to Play se décomposerait en quatre forfaits distincts permettant de jouer gratuitement à une version limitée du MMO ou de s'offrir plus ou moins de services et de contenu au prix d'un abonnement variant de 10 à 30 dollars par mois - les offres sont détaillées dans le tableau ci-dessous.

On le constate, la principale distinction entre les joueurs payants et ceux ne souhaitant pas débourser un sou tient notamment au nombre de personnages par compte (un seul pour les joueurs gratuits, plusieurs pour les autres en gardant en tête qu'il est possible d'acheter des slots supplémentaires, à l'unité, dans la boutique) mais aussi et surtout à la vitesse de progression des personnages. Les abonnés Commander (30 dollars par mois) progresseront presque deux fois plus rapidement que les Scavenger (joueurs gratuits) en plus de profiter de l'Aura de Commandement qui octroie des bonus à un groupe entier (que les coéquipiers soient ou non abonnés).
Gageons que tout joueur, du simple curieux au plus investi, y trouvera son compte au regard de son budget et/ou de sa volonté d'investissement dans le MMO.




_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:34 (2017)    Sujet du message: Fallen Earth

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme