Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Wildstar

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 10:53 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00015471-wildstar-gc-2011-preview.ht…




 
Citation:
La première présentation d'un titre dont on ne sait rien est toujours excitante : on ne sait pas sur quoi on va tomber, on se fait son petit film dans sa tête, on imagine ce dont il peut bien s'agir... Et dans le cas de Wildstar, il faut bien avouer que nos attentes étaient assez grandes surtout lorsqu'on a appris sur quels titres avaient travaillé certains des développeurs : World of Warcraft, Everquest 2 ou encore Guild Wars. Alors ce Wildstar ? Attentes déçues ou véritable petite perle du MMORPG ?

Entrée dans la salle de présentation. Le nom du jeu s'affiche fièrement sur les fonds d'écran des PC destinés à la vingtaine de journalistes présents. Bonne nouvelle : on va jouer ! Pour une première présentation, l'aspect jouable rassure sur l'état de développement plutôt avancé du jeu. Mais avant de mettre la main sur la souris, une petite introduction à base de diapositives Powerpoint s'impose. Et là, les développeurs mettent d'emblée la barre très haut : "Notre objectif est de faire le MMORPG le plus profond et le plus riche jamais conçu !". Rien que ça ? Eh bien ! Ensuite, on nous vante le style unique et l'innovation qui est au cœur du projet. Chouette alors ! On va jouer au titre le plus profond de l'histoire et en plus, il est révolutionnaire et visuellement original ! Ca promet !
Oh la belle rouge !
Et le contexte ? Ils ne nous parlent pas du contexte ? Eh bien si. En fait, Wildstar se déroule sur la planète Nexus. Une planète qui était jadis habitée par la race la plus puissante de l'univers : les Eldan. Mais toute puissante qu'elle est, cette race a totalement disparu. Pourquoi donc ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer ? Reste-t-il des représentants de cette race ailleurs dans l'univers ? Ce sont les questions que vous vous poserez au début de l'aventure et pour lesquelles nous n'avons pas encore de réponses. On nous rassure ensuite sur la présence de tous les éléments de base d'un MMORPG moderne : des classes, des races, des quêtes publiques, un hôtel des ventes, des mouvements d'esquive... Pour l'instant, rien de bien révolutionnaire. Et c'est là que vient LA fonctionnalité présentée comme la plus innovante : le joueur va être capable de vivre l'aventure comme il l'entend en suivant l'un des 4 chemins qui s'offrent à lui.
Un petit côté Wendigo non ?!
En effet, en plus de la race et de la classe, vous devrez choisir d'embrasser une des 4 professions qui s'offrent à vous. La première, c'est celle du soldat. Dans cette voie, que nous qualifierons de classique, vos missions seront assez traditionnelles : aller tuer 10 gros serpents qui terrifient le village, sauver 5 éclaireurs... En guise de récompenses, vous pourrez gagner des pièces d'équipement pour devenir plus puissant. La deuxième voie, c'est celle de l'explorateur. Et là, il s'agira plutôt de quêtes qui vous enverront explorer votre environnement : trouver des routes cachées, des cavernes perdues... Pour vous y aider, vous disposez d'une balise qui vous permet de repérer les lieux intéressants. C'est très simple, il suffit de suivre la force du signal pour vous rendre à l'endroit indiqué par la balise pour la déclencher et ainsi faire des découvertes. Mais attention, c'est plus facile à dire qu'à faire car il y a généralement quelques obstacles sur le chemin : des monstres bien évidemment, mais nous avons aussi pu voir des avalanches et autres chemins alambiqués ou escarpés pour arriver à destination. Bref, cette voie est destinée à ceux qui aiment explorer leur environnement dans les MMORPG et qui vont ici pouvoir s'en donner à cœur joie.
Ils sont pas beaux ?
Les deux autres professions que vous pourrez suivre sont bien plus mystérieuses car nous n’avons hélas pas pu les tester (la démo ne le permettant pas) : il s'agit du scientifique (qui devra collecter des informations pour répondre à différentes questions et faire des recherches) et du constructeur (pour les fanas de constructions diverses et variées). Ces 2 voies paraissent intéressantes sur le papier mais nous ne pouvons pas vous en dire beaucoup plus vu que nous n'y avons pas touché. Sachez néanmoins que quelle que soit la destinée que vous choisirez de suivre, chacune dispose de ses propres quêtes et de ses propres récompenses. Ainsi, ce n'est pas à un MMORPG que vous pourrez jouer, mais à 4 MMORPG en fonction de l'orientation de votre personnage.
A priori, Hughes Hefner aura encore des descendants dans quelques millions d'années.
Concernant les races, la démo permettait d'incarner au choix un humain (race exilée de son monde et qui espère faire de Nexus sa planète d'adoption), un Aurin (créature dont le monde natal recouvert de forêt a été ravagé et qui s'est réfugié sur Nexus) et un Granok (mercenaire féroce à l'apparence massive). Et quant aux classes, trois étaient accessibles : le guerrier, le spellslinger et l'esper. Chaque classe dispose bien évidemment de ses propres compétences et de son propre système de ressources utile à leur déclenchement. Du côté du guerrier, on se retrouve avec un personnage résistant orienté corps-à-corps et qui exploite l'adrénaline pour utiliser ses compétences. Cette dernière monte pendant les combats lorsque vous utilisez certaines compétences (et baisse lorsque vous n'êtes plus en combat : un peu comme la rage dans World of Warcraft). Le guerrier de bas niveau dont nous avons brièvement pris le contrôle disposait d'un pouvoir de base nommé "Shred" qui faisait des dégâts et qui abaissait la résistance des adversaires touchés aux attaques physiques. Il disposait aussi d'une sorte de saut pour bondir sur son ennemi, d'une charge qui infligeait des dégâts de feu, et de la possibilité de faire trembler le sol autour de lui pour faire subir des dommages à tous les monstres proches.
Ca envoie du lourd comme dirait l'autre.
Pour sa part, le spellslinger est une classe à distance qui utilise une arme à feu dans chaque main. Ainsi, votre tir de base infligera les dégâts de vos armes à l'adversaire ciblé. Si jamais vous combattez plusieurs ennemis, vous pouvez essayer le tir de barrage : c'est une compétence qui pendant 4 secondes fera subir une salve de tirs nourris à un adversaire mais qui a aussi une chance de ricocher sur 2 ennemis proches. Votre arsenal comprend également une sorte de piège magique matérialisé par un cercle lumineux que vous pouvez poser n'importe où au sol et qui ralentira tout adversaire qui entrera dans la zone. Pratique pour rester à distance ! Et quand bien même votre ennemi arriverait au corps-à-corps, rien ne vaut la compétence qui vous permet de vous téléporter à plusieurs mètres face à vous.
De l'importance d'un design éclectique.
Mais la classe que nous avons choisie de tester plus en profondeur pendant le temps qui nous était imparti, c'est l'Esper, une sorte de lanceur de sorts psychiques. Pour utiliser ses pouvoirs, il se sert des ressources que sont le mana (qui se recharge au fil du temps) et des points de combos qui sont générés par l'utilisation de certaines compétences bien précises. Ainsi, l’attaque de base est une attaque télékinétique qui fait des dégâts sur l’ennemi ciblé et qui génère aussi un point de combo. L'armure fantasmatique génère elle aussi un point de combo et permet d'absorber un certain montant de dégâts reçus. Pour dépenser les points de combos que vous ne manquerez pas d'accumuler, nous avons eu un petit faible pour le sort "poignarder l'esprit" qui projette un spectre en forme d'oiseau sur l’adversaire, ce qui a pour effet de le repousser violemment en arrière et lui fait des dégâts proportionnels aux points de combos que vous avez accumulés. Un système qui n'est pas sans rappeler celui des points de combos du voleur de World of Warcraft (et oui, encore ce jeu). Il faut aussi savoir que certains pouvoir n'influent pas sur les points de combos et ne font que vous pomper de la mana comme le "spectral doom" qui tue purement et simplement tout ennemi dont il reste moins de 25% de points de vie !
Je vous rassure, le personnage ne sait pas plus que vous à quoi ça sert.
Si les classes et les races ne fleurent pas particulièrement l’originalité (on attend de voir les autres), il est à signaler que notre session de jeu s'est déroulée sans bugs majeurs et que le titre semble tenir la route aussi bien graphiquement, avec son petit côté cartoon, que sur le plan du gameplay. Certes, il est dommage que l'on ne nous ait pas permis de voir la voie du scientifique et celle du constructeur qui paraissent pour le coup très différentes de ce à quoi nous sommes habitués. Une seule phrase pourrait résumer notre premier sentiment à l'égard de Wildstar : solide, mais on attend d'en voir plus.
Super.panda, le 17 août 2011

Nos impressions
Ce premier contact avec ce MMORPG futuriste s'est révélé plutôt convaincant. Hélas, nous n'avons pas pu essayer les deux aspects qui nous paraissaient les plus originaux à savoir l'aspect scientifique et l'aspect construction. Qu'à cela ne tienne, avec ce que l'on a pu voir, nous pouvons déjà dire que NCSoft tient là un MMORPG bien réalisé, complet et plutôt bien fichu. On attendra quand même de voir ce que vont vraiment donner les carrières de scientifique et de bâtisseur avant de (peut-être) crier au génie.






http://www.jeuxvideo.com/screenshots/images/00041/00041700_023.htm
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 10:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 12:34 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

A voir pour la suite ! Pas encore assez d'information pour vraiment voir ce que cela peu donner Sad
Revenir en haut
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 06:32 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

Ca a l'air sympatoche quand mais même mais pas autant que archeage !
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 19:12 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

http://www.jeuxvideo.fr/jeux/wildstar/preview-test-wildstar.html


 
Citation:
Preview WildStar (PC) : sur JeuxVideo.fr

GC 2011 - Preview de WildStar : le MMO adopte une nouvelle voie
SOMMAIRE
1 « Le plus riche et le plus complet des MMO » ?
2 Innovant, mais pas trop
3 Des missions organisées en « couches »



Fondé par des vétérans du jeu massivement multijoueur, Carbine Studios se propose de revoir le fonctionnement des missions et la progression des joueurs avec WildStar, un titre très ambitieux.
Projet mystérieux que NCsoft nous cache depuis plusieurs mois, WildStar est le fruit du travail d'une toute jeune équipe américaine, Carbine. Le studio a beau être un petit nouveau dans notre univers vidéoludique, il compte dans ses rangs quelques vétérans du massivement multijoueur et n'est d'ailleurs pas en manque d'ambition puisqu'il est question de faire de WildStar « le plus riche et le plus profond des MMO »... rien que ça !


« Le plus riche et le plus complet des MMO » ?

Carbine a profité de la GamesCom et de son ouverture au public pour dévoiler ce WildStar au travers d'abord d'une rapide présentation puis d'une session de prise en main. Logiquement, les choses ont débuté par une mise en contexte. WildStar prend donc place sur la planète Nexus, berceau de la civilisation Eldar. Aussi avancé qu'il fût, ce peuple a disparu sans crier gare, terrassé par une mystérieuse catastrophe qui rode toujours sur la planète. Depuis lors, divers peuples à travers la Galaxie explorent Nexus dans l'espoir de comprendre ce qui est arrivé aux Eldars, mais aussi - et surtout - pour s'approprier un maximum de leur technologie.

Ces peuples se répartissent entre deux factions concurrentes : le Dominion et l'Exil. Notre bref aperçu du jeu se sera limité à cette seconde faction et nous n'avons même eu qu'un échantillon des races qui la composent. Afin d'accélérer un peu les choses, Carbin avait effectivement limité cet aperçu à trois personnages prédéfinis : un spellslinger Humain, un warrior Granok et une esper Aurin. Le jeu permettra de choisir le couple race / classe que l'on souhaite, et ce, parmi un éventail bien plus large, mais, pour cet aperçu, il s'agissait de ne pas nous noyer sous les options en proposant trois classes relativement conventionnelles.

Le spellslinger est ainsi capable d'envoyer des sorts - généralement offensifs - mais doit faire avec des cooldowns plus importants que pour ses attaques « armés » : sorte de cowboy magicien, il dispose effectivement de deux pistolets pour lesquels des attaques spéciales se débloquent via une barre d'énergie. Même système d'énergie pour les accessoires du warrior qui doit également faire avec une jauge d'adrénaline pour ses attaques. Enfin, l'esper est celui qui s'apparente le plus à un magicien avec sa barre de mana et ses compétences de télépathe. Il pouvait toutefois compter sur un système de combos pour lancer des espèces de « fatalités », tel ce point géant qui écrase l'ennemi.


Gameplay #1 - Neuf minutes de gameplay





Innovant, mais pas trop
S'il fait correctement le job, on ne peut pas dire que WildStar soit particulièrement novateur pour le moment. En fait, et ce même si les développeurs préparent d'autres surprises, ce premier aperçu s'est focalisé sur la notion de playstyle pour sortir du lot. Une notion qui embrasse quatre « voies » parmi lesquelles il faut choisir à la création du héros. Ainsi, l'explorateur se destine aux amateurs de découvertes, à ceux qui aiment fouiner les moindres recoins de la carte. Le scientifique préfère comprendre le monde qui l'entoure alors que le colon veut améliorer les conditions de vie sur Nexus. Enfin, le soldat aime la bagarre, mais se distingue par sa capacité à déclencher des quêtes publiques.



L'astuce de Carbine est de faire que ces voies - tout en offrant des perspectives différentes - maintiennent les joueurs ensemble. Pour cela, les missions et la progression sur Nexus reposent sur un système de layers (couches) qui sert de base à la création du monde. Carbine a ainsi pris l'exemple d'une mission contre des créatures. Le layer 1 constitue le combat de base (créatures puis leurs leaders et enfin un énorme boss). Le layer 2 introduit les voies pour donner aux joueurs l'impression que la mission leur est spécifique : l'explorateur reçoit des indications pour lui donner accès à des zones spéciales alors que le soldat déclenche des quêtes (de protection par exemple) pour obtenir un bonus d'expérience.

Ces deux voies étaient les seules disponibles durant notre session de prise en main, mais il sera également possible d'opter pour la voie du scientifique qui - par exemple - peut détecter des mutations chez les ennemis obtenant ainsi des bonus lors des prochains combats. Enfin, la voie du colon est la plus floue : on voit encore assez mal comment elle s'intègre à ce principe de layers qui ne s'arrête cependant pas à la voie du héros. En effet, des défis et des quêtes spontanées composent un troisième layer : il s'agit de tuer un certain nombre de créatures en un temps limité et il faut grouper pour réussir les défis les plus délicats.


Bande-annonce #1 - GC 2011




Des missions organisées en « couches »
Au cours d'une mission, il est aussi possible de tomber sur des quêtes spontanées : on trouve le corps d'un garde et il faut enquêter sur sa mort, un individu est perdu en pleine montagne et il faut lui venir en aide ou un mystérieux objet est déniché dans un coin paumé de la carte. Enfin, dernier layer mis en avant : la dimension écologique du jeu. Il ne s'agit pas de nous faire voter pour Eva Joly, mais plutôt de donner une certaine dynamique aux rencontres. Ainsi, les créatures que l'on doit affronter pour telle mission peuvent déjà être la cible de braconniers... Il faut alors éliminer lesdits braconniers pour avoir le privilège de massacrer nous-mêmes les créatures.



Cette superposition d'objectifs, de quêtes obligatoires et de quêtes secondaires doit - en théorie - donner une certaine variété à WildStar et permettre aux joueurs de travailler de concert tout en ayant des buts sensiblement différents. Dans les faits, il est impossible d'arrêter un avis pour le moment : notre session de prise en main s'est limitée à quelques dizaines de minutes et nous avons surtout pu vérifier la bonne intégration des différents éléments de jeu et la qualité de l'interface. À ce niveau, WildStar reprend les canons du MMO pour qu'habitués et néophytes soient tout de suite dans le bain : on retrouve notamment les classiques points d'exclamation au-dessus des PNJ donneurs de quêtes.

De la même manière, le système de cooldowns (temps nécessaire pour qu'une aptitude soit de nouveau accessible) est de la partie et les barres de compétences sont aussi au rendez-vous. WildStar ne cherche pas à se démarquer sur ce plan là et les développeurs ont également précisé que tout les classiques des MMO seront au rendez-vous : guildes, hôtels des ventes, groupes, véhicules... Une double zone d'apprentissage est aussi prévue afin de guider les joueurs jusqu'au niveau 6, mais les habitués seront heureux d'apprendre que l'ensemble de cette phase de didacticiel ne dure guère plus de 45 minutes.

Nous avons évidemment beaucoup d'autres choses à apprendre sur WildStar à commencer par le détail des autres races disponibles alors que les développeurs nous ont soufflé que l'une d'entre elles sera présente dans les deux factions. Des développeurs qui ont toutefois tenu - avant de nous indiquer la sortie - à revenir sur l'aspect esthétique des choses. S'il est un peu trop « cartoon » à notre goût, le style adopté pour WildStar s'avère aussi très stylisé et Carbine aime à parler d'un titre spellpunk où FireFly aurait rencontré Indiana Jones... En conclusion, on ne peut pas dire que WildStar soit une révolution dans le monde du MMO et nous avons parfois été un peu déçus des orientations adoptées par Carbine. Cela dit, le finition est absolument stupéfiante pour un jeu encore en phase alpha, le système de « voies » est intéressant et les développeurs nous promettent d'autres bonnes surprises de ce genre. Affaire à suivre donc.













_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !


Dernière édition par Fleurdeneige le Dim 16 Juin - 12:54 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 21:49 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

Bande-annonce très fun.
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Selune
Epée de tempête / Commodore
Epée de tempête / Commodore

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 807
Localisation: Earth
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 00:13 (2011)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant

Très fun la Bande Annonce Smile
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 12:49 (2013)    Sujet du message: Wildstar Répondre en citant




http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00018435-wildstar-preview.htm


Déjà l'objet d'un aperçu particulièrement riche en informations il y a de cela trois mois, WildStar nous a de nouveau été présenté il y a quelques jours. Au programme cette fois, quelques explications ainsi qu'une brève prise en main centrées sur les vocations de Savant et de Colon. Il nous a également été possible de jeter un œil au système de housing et de jouer les décorateurs d'intérieur pendant un court laps de temps.

Commençons par un bref rappel. Présentes dès le début de l'aventure, les vocations reflètent en quelque sorte les différentes manières de jouer au MMO, là où les classes conditionnent plutôt votre manière de vous battre face aux ennemis. Au cours de notre précédente entrevue avec le jeu, nous avions pu incarner un Soldat et un Explorateur. Deux voies assez différentes qui mettent l'accent, comme leur nom l'indique, sur les combats et l'exploration de la planète Nexus. Lors de cette nouvelle présentation du jeu de Carbine, les vocations de Savant et de Colon étaient cette fois mises à l'honneur.
Le Savant, un fou de l'analyse
De l'action...
Officiellement, la vocation du Savant se destine avant tout aux joueurs qui apprécient collecter des informations sur l'univers qui l'entoure. Le Scientist, comme on l'appelle en VO, est même le seul à avoir accès à ce type de données. Plus concrètement, lorsqu'on opte pour cette voie, cela signifie qu'on va passer le plus clair de son temps à analyser des tonnes d'éléments de natures différentes. Cela peut aller de la simple plante à un organisme inconnu en passant par des artefacts. Au cours de notre session de jeu, l'une des missions consistait par exemple à scanner un nombre donné de cubes assez mystérieux. Il fallait alors simplement se balader et fouiner dans l'environnement pour les trouver. Une tâche assez fastidieuse, il faut bien l'admettre, mais visiblement assez représentative de ce à quoi on doit s'attendre. Par moment, le Savant peut aussi se trouver confronté à des sortes de puzzles. Ces derniers sont parfois assez complexes et demandent ainsi une vraie réflexion. Les Savants sont les seuls à pouvoir trouver la solution. Une solution qui ouvre notamment l'accès à des endroits jusqu'alors bloqués. Rien n'empêche en revanche ces dingues de l'analyse à convier leurs amis à l'intérieur du lieu si le cœur leur en dit.
Le Colon, un bâtisseur
De la romance...
De son côté, le Colon est celui qui aime se rendre utile pour la communauté. C'est du moins ainsi que Carbine le présente. Il possède la capacité d'ériger différentes structures à des emplacements prévus à cet effet. Dans notre partie, une mission nous demandait de donner vie à un bar. Oui, un bar... Il suffit en fait d'interagir avec une sorte de borne pour valider la construction de celui-ci. Mais le plus intéressant reste la possibilité d'acheter et d'ajouter par la suite divers « services ». On peut par exemple améliorer la sécurité du lieu en optant pour l'embauche de plusieurs gardes. Une aide précieuse si l'on est agressé. En mettant en place un autre système de défense, on peut notamment appeler une frappe aérienne pour appuyer une offensive contre un camp ennemi. La construction peut aussi être dotée de divers éléments assurant une meilleure qualité de vie. Comprenez par là que l'on peut choisir d'avoir des distributeurs de buffs en tous genres. Ces derniers améliorent la résistance ou multiplient par deux les points d'expérience gagnés. Par ailleurs, une banque peut aussi être construite, de quoi stocker tout un tas de choses. Tous ces édifices et leurs ajouts, particulièrement utiles, profitent bien entendu à tous les joueurs. Cependant, ils ont une durée de vie limitée. Il faut alors qu'un Colon dépense argent et ressources pour que tout le monde puisse bénéficier des bonus pendant une nouvelle période. Eriger ces bâtiments n'est la seule tâche qui incombe au Colon. Celui-ci peut, entre autres, se voir confier la mission de déclencher tant de mines dans un laps de temps limité ou de récolter diverses ressources sur la map.
Le housing, un système prometteur
Des caisses...
Carbine l'a annoncé depuis longtemps, WilStar offre aux joueurs la possibilité de se procurer une maison et de la décorer. Nous avons pu découvrir concrètement comment cela va se passer. Tout d'abord, il faut trouver le PNJ responsable de ce qui a trait à la partie housing. Il téléporte ensuite notre personnage dans une sorte de monde parallèle. Là, sur une île flottante, se trouve le terrain constructible, celui qui abritera bientôt votre demeure. Mais avant de commencer les travaux, il faut s'occuper des quelques monstres et autres arbres qui sont autant d'obstacles retardant la construction de la maison. Une fois le ménage fait, il suffit de dépenser de l'argent et le tour est joué. Au départ, on se contentera d'un simple feu de camp. Par la suite, on peut espérer ériger de belles et grandes bâtisses. Ces dernières peuvent être modifiées en profondeur. Les retouches concernent l'aspect extérieur de la maison mais également toute la décoration à l'intérieur de celle-ci. Une tonne d'éléments peuvent être achetés et disposés un peu partout, y compris en l'air, en suspension. A partir de là, toutes les folies sont permises. Souris en main, le système est simple et on parvient ainsi rapidement à un résultat très plaisant et conforme à nos attentes. Sachez par ailleurs que des objets de décoration sont récupérables pendant l'aventure. Sur le cadavre des monstres par exemple. Enfin, des constructions complémentaires pourront être adjointes, selon nos besoins, à notre maison. On parle d'une mine pour récupérer de l'or ou d'un jardin pour récolter des ingrédients afin de mitonner de bons petits plats.


<iframe frameborder="0" src="http://www.jeuxvideo.com/videos_editeurs/0011/00111674/iframe.htm" style="width:540px;height:330px;border:0;margin:0;overflow:hidden;"></iframe>
<strong>Wildstar - Présentation - PC</strong> - jeuxvideo.com


 
 
 
NOS IMPRESSIONSCette nouvelle entrevue avec WildStar confirme nos précédentes impressions à propos du MMO de Carbine. Ainsi, le jeu possède une direction artistique plaisante, un gameplay en apparence carré et un contenu gargantuesque. Le système de housing semble notamment particulièrement riche et intéressant. Toutefois, comme nous l'avions affirmé dans notre précédent aperçu, dès qu'on se plonge dans l'aventure et qu'on sort de la théorie, le jeu se montre vite très classique à tous les niveaux. Il manque ce petit vent de fraîcheur qui pourrait permettre à WildStar d'affirmer son identité, de se distinguer de la masse. A ce stade, on s'attend donc juste à voir débarquer un bon titre. Mais on est encore loin d'avoir tout vu.




 
 
 

_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:03 (2017)    Sujet du message: Wildstar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme