Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Megaupload fermé

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 03:19 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

Et oui, le site megaupload a été fermé par le FBI le 19 Janvier (Hier) et son fondateur et inculpé (Entre autre) de conspiration en vue de violer le droit d'auteur et de blanchiment d'argent. (Et risque 50 ans de prison) Article relatant la fermeture ici Le porte parole du FBI a annoncé les raisons de l'arrestation (Vu à la télé y a quelques minutes)


"Cette action est relative au cas de crime contre le copyright le plus important jamais levé par les Etats-Unis et vise directement le mésusage d'un site de stockage et de distribution publiques pour commettre et faciliter les crimes contre la propriété intellectuelle"



Conséquence direct de la fermeture de megaupload, le site du gouvernement américain c'est fait hacké et fermé par le célèbre groupe Anonymous. Le site label musical universal a également été fermé quelques minutes après, mais non revendiqué par Anonymous. D'autre si, comme Hadopi.fr, FBI.gov, Riaa.com, et les sites de la mpaa se sont vu fermé également durant plusieurs heures. (A l'heure actuel, 1h50 du matin  Mr. Green  certains sont encore fermé) La fermeture du site de megaupload intervient (Comme par hasard) le lendemain d'une grande mobilisation aux états-unis, ou des centaines de sites web (Dont Wikipedia anglais, le site de Microsoft, Ebay, et d'autre "gros bonnets" du web) ont délibérément fermé leurs sites en signe de protestation contre les deux nouvelles lois américaines SOPA et PIPA qui seront voté le 25 Janvier prochain. D'autre (Comme Google) n'ont pas fermé les portes, mais soutiennent et ont signé la pétition pour interdire cette loi. Le président Obama (Ça vaut ce que ça vaut après...) a également affirmé ne pas soutenir ce projet de loi. 
 
Ces lois, en clair, autoriseront les majors et les producteurs à décider et à appliquer la fermeture de n'importe quel site, média ou d'interdire un programme sans avoir à passé par la justice. De bloquer les dns de ces sites, et même le droit de faire fermer les moteurs de recherche qui ont dans leurs références les sites en question. Ces lois autorise également la mise en place un filtre permanent chez tout les fournisseurs d'accès (Limité aux états-unis pour le moment) qui peut amener à bloquer les connexions si l'activité de l'utilisateur est suspect ou bien si le filtre détecte certains sites visités / recherchés. (Ce filtre va également rechercher parmi les pubs. Ce qui fait que le gugusse lambda qui se balade et verra s'afficher une pub pour du téléchargement peut voir sa connexion bloqué, même si il n'a jamais cliqué dessus...)


Anonymous (Entre autre) déclare déjà que si les lois SOPA et PIPA passent le 25 Janvier, une "guerre 2.0" éclatera pour empêcher la censure, le contrôle de l'information, la violation de la vie privé des utilisateurs et empêcher que le net ne devienne la propriété de groupe à but lucratif. (Pour rappel, le "net" en lui même n'appartient à personne.) Pour la petite histoire, entre 2001 et 2010, l'industrie du disque a vu son chiffre d'affaire annuel augmenté de 290%, tandis qu'à côté, celui de l'industrie du cinéma a grimpé jusqu'à 330% de bénéfice en plus entre 2001 et 2010. Et cela, dans un même temps, affirme que l'augmentation considérable du piratage ruine leurs industries.


Car avec ces lois, même des sites comme Wikipedia, google, ou même encore Microsoft, Ebay, Facebook, même les sites internet de journaux (Lemonde, CNN-news, par exemple...) peuvent voir leurs portes se fermer du jour au lendemain. (A la manière de megaupload) Une utilisation de nom, d'une image, d'une vidéo, ou autre sans autorisation ? Les majors peuvent décider et d'agir eux même en fermant le site, sans passer par la justice. Youtube héberge un peu trop de clip sans autorisation ? Pareil. Google référence un peu trop de site pirate, fermé également. CNN a utilisé un passage du dernier film produit chez nous sans autorisation et sans payer de droit ? Fermé. Un peu trop de clip partagé sur Facebook ? Fermé. Et cela, sans aucun recours valable ni moyen de protester. En clair, cela donnera une partie des pouvoirs législatifs et exécutifs de l'état à des entreprises privées. (Et non, je n'abuse pas)


Bref, que l'on soutienne ou non le téléchargement illégale, qu'on le pratique ou non, ces lois sont dangereuses pour nous, monsieur tout le monde. L'union Européenne a déjà fait savoir que si des résultats sont obtenu aux états-unis, ces lois seront votés et appliqués également chez nous.


Voila pour les news de Jeudi-Vendredi. Si  vos sites internet favoris disparaissent d'ici quelques mois, vous saurez pourquoi.  Mr. Green


Viva la resistencia.  Mort de Rire


Sur ce, je pense que je vais aller me coucher maintenant...
Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Jan - 03:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 11:09 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

Utini à tous et à toutes,

Comme vous aurez pu le voir, Le monde du DDL est en plein tournant, MU ayant fermé ses portes sous l'action du FBI et d'autres hébergeurs ont décidé de faire le tri dans leur base de données :

- en l’occurrence Fileserve (FS) a supprimé plus de 80% de son contenu, l'histoire aurait pu s'arrêter là, mais ils ont poussé encore plus loin en retirant leur programme de rémunération, sans payer qui que ce soit. 
C'est pourquoi aujourd'hui nombre de personnes ont vu sous leurs yeux s'envoler la totalité de leurs sous gagnés en partageant leurs fichiers.
Ce n'est pas tout, FS a, depuis hier, purement banni grand nombre de comptes, même ceux ayant payés pour leur service !

Mais surtout chez les hébergeurs du groupe FileServe :

- Uploadstation
- Filejungle
- Videobb
- Videozer
- FileServe

Ils ont comme dit plus haut, supprimé aussi la quasi totalité de leurs fichiers sur FileServe, videoBB et videoZer, ça commence aussi sur FileJungle.

FileServe & UploadStation ont aussi supprimé le service de stockage tout simplement !

Par Ailleurs l'hébergeur Filesonic a aujourd'hui même stoppé son service de stockage et de distribution en ligne, de ce fait éviter aussi son autre site :

- Wupload

Ils viennent d'appliquer la même politique : suppression en masse, arrêt du programme de rémunération, confiscation des gains ...

L'aventure Fileserve & Filesonic est bel est bien terminé, ces 2 hébergeurs se sont reconvertis dans un service de Dropbox :

C'est à dire un stockage en ligne que seul l'uploadeur peut DL et invisible aux autres.

Au risque de vous faire arnaquer encore une fois par ces hébergeurs malhonnêtes: 
Essayez aussi de faire opposition si vous avez souscris un abonnement auprès d'eux : sur les banques en ligne type Paypal ou Alterpay créez un litige ou auprès de votre Banque pour annuler l'ordre de prélèvement ! Car même en ayant son compte banni, ces derniers continuent de prélever les utilisateurs ! 
Revenir en haut
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 13:15 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

La guerre 2.0 a commencé il faut agir !
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 13:51 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

Et oui.
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 02:21 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

Deux articles paru dans les journaux aujourd'hui. Qui met à la lumière du jour, les éventuelles réelles raisons de la fermeture de Megaupload. (Fermeture et inculpation en même pas 3 mois... Alors qu'à titre d'exemple des réseaux pédophiles mettent plusieurs années à être fermés et inculpés par le FBI...)


Citation:
MegaUpload aurait pu renverser les majors légalement
 
 
Il n’a jamais vu la lumière du jour pour des raisons évidentes. Mais le site MegaBox faisait l’objet d’une théorie conspirationniste grandissante expliquant la fermeture si soudaine de MegaUpload. Théorie que le truculent h16 appuie après avoir réalisé une interview inédite qui confirme le sérieux du projet MegaBox et corrobore les soupçons sur son implication dans la procédure de fermeture. Un rappel des faits s’impose. 
 
C’est nourri par un public profondément suspicieux et cherchant à comprendre exactement comment des agences basées aux États-Unis comme le FBI, le DOJ et le MPAA peuvent éteindre des serveurs d’outremer sous prétexte que quelques serveurs se trouvaient en Virginie, avec peu ou pas d’avertissement, sans passer par la procédure classique, et alors que le projet SOPA allait être suspendu ce 20 janvier, que les rumeurs se sont répandues. 
 
Ça ne provient pas de Deep Throat ; ce n’est pas une révélation d’Anonymous. C’est plutôt une idée qui a commencé à gagner les esprits il y a quelques jours, peut-être sur Reddit, qui sait. Mais depuis lors ça gagne en expansion sur Twitter, les forums, Google+, et maintenant, des endroits comme TechCrunch et Forbes. Parce que la cause ne serait pas le partage illicite de fichiers, la violation de droits d’auteur ou le blanchiment d’argent dont MegaUpload est suspecté, selon ces internautes, mais un géant despotique effrayé par un compétiteur changeant les règles du jeu. 
 
 
 
Juste avant noël, MegaUpload lança la bêta de MegaBox avec 7digitalGracenoteRovi et Amazon MP3comme partenaires. MegaBox était une combinaison lecteur, boutique, et plateforme DIY pour les artistes émergents. 
 
Citation:
Nous prenons la distribution de la musique très au sérieux, donc nous avons conclu un partenariat avec le meilleur de l’industrie !
 
 

indiquait-il. 
 
  
 
Ça ne signifie pas pour autant que les partenariats étaient formels. Il est en effet possible d’intégrer des liens Amazon MP3 sans que la compagnie le sache. 
 
Les premiers essais semblaient indiquer que ce nouveau produit de la société MegaUpload se positionnerait facilement comme un leader de la musique en ligne concurrençant directement des groupes comme Universal Music ou iTunes. 
 
 
 
Dans une interview du webzine Torrentfreak, Kim Dotcom, directeur de MegaUpload, confiait : 
 
Citation:
 Ils ne comprennent pas que les jours d’arnaques sont finis. Les artistes sont mieux éduqués que jamais au sujet de comment ils se font avoir et comment les gros labels ne se préoccupent que d’eux-mêmes.
 
 

Plus qu’un simple concurrent, MegaBox aurait totalement changé les règles du jeu, mettant à genoux les majors grâce à un seul chiffre : 90
 
C’est le pourcentage des gains que ce système de téléchargement et d’écoute légal aurait reversé aux artistes. Dotcom décrit son projet de la sorte : 
 
Citation:
 Nous avons une solution appelée MegaKey qui permettrait aux artistes de gagner un revenu provenant d’utilisateurs qui téléchargeraient leur musique même gratuitement. [...] Le business model de MegaKey a été testé sur plus d’un million d’utilisateurs et il fonctionne !
 
 

Ce système permettait, durant certaines heures dans la journée, d’avoir un accès au téléchargement gratuit et, en dehors de ces heures, un compte premium MegaKey, comparable au compte premium MegaUpload, permettait le téléchargement en rémunérant les artistes. La lecture restait libre et une amélioration de leur régie publicitaire devait permettre de récupérer les gains durant ces heures libres et cette écoute gratuite. Ainsi, l’artiste était rémunéré directement, sans passage par les majors, en s’y affiliant ou indirectement via les partenaires de MegaBox. À titre comparatif, selon le site informationisbeautiful, un album iTunes vendu $9,99 rapporte $6,29 au label et $0,94 à l’artiste. 
 
Intéressés, des rappeurs connus avaient adopté le système MegaKey et gagnaient déjà de l’argent comme le rappeur Will.I.Am qui avait montré son soutien auparavant pour le site de téléchargement en enregistrant une chanson avec P.DiddyEstelleAlicia KeysMary J. BligeSnoop DogKanye WestChris Brown et bien d’autres. Cette chanson fut rapidement retirée de tous les sites de streaming par Universal. MegaUpload avait alors fait valoir le caractère illégal de ce retrait et cette chanson était rapidement revenue sur la toile. 
 
 
 
On ne peut que déplorer l’inertie triomphante du partage du savoir et la mauvaise rémunération des artistes qui en découle quand les gouvernements offrent aux guildes modernes un pouvoir de nuisance aussi important. Il n’y a alors plus rien d’étonnant à ce qu’ils n’hésitent pas à balayer d’un revers de la main tout concurrent sérieux prêt à changer les règles qu’ils ont établi. Le plus effrayant est de voir ce dont le gouvernement américain est capable sans SOPA ni PIPA et de contempler l’ombre d’ACTA qui assombrira bientôt en Europe les chefs-d’œuvre les plus brillants et nous fera régresser en ce qui concerne l’accès à l’inspiration, l’information et le divertissement.
 

 

 
 
Citation:
MegaUpload aurait été fermé à cause de sa future offre légale. C’est du moins ce que prétendent certaines rumeurs qui courent sur internet. L’interview d’un développeur de Megaupload lève tout doute sur une partie de ces rumeurs : la Megabox était réelle et menaçait directement les Majors. Les supputations selon lesquelles les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI pourraient s’avérer exactes. 



Comme vous (et le reste de la planète) le savez déjà, MegaUpload a été fermé jeudi dernier. J’en ai parlé dans ces colonnes  et je notais déjà que le fait de fermer MegaUpload ne résolvait en rien le problème des Majors du cinéma et de la musique : leur business-model est pourri, et leur combat contre ce genre de concurrent ressemble à un combat d’arrière-garde. 
 
Là où je ne croyais pas si bien dire, c’est qu’il s’est révélé , depuis cette fermeture, que MegaUpload était sur le point de mettre sur le marché un nouveau modèle de distribution d’œuvres musicales et vidéos au travers de son infrastructure. 
 
 
 
Selon les informations récoltées, ce nouveau modèle aurait permis la diffusion légale d’œuvres artistiques, en déchargement direct, avec une caractéristique particulièrement intéressante : même le déchargement gratuit pour l’internaute aurait permis une rémunération de l’artiste, à hauteur de 90% des profits engendrés, bien au-delà de ce que les Majors acceptent actuellement. Dans ses déclarations courant décembre 2011, Kim Schmitz, le propriétaire de Mega, avait ainsi expliqué : 
 
Citation:
Oui c’est vrai, nous paierons les artistes même pour des téléchargements gratuits. Le modèle économique de MegaKey a été testé sur un million d’utilisateur, et ça marche. Vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à des annonces sur MegaBox l’année prochaine (2012 donc), dont des accords avec des artistes désireux de s’écarter des modèles économiques obsolètes.

 
 

On comprend que si des artistes connus avaient déjà pris langue avec MegaUpload, il devenait plus qu’urgent pour les tenants de l’ancien business-model d’agir et de faire fermer ce qui pour eux allait devenir la boîte de Pandore et signer, à plus ou moins brève échéance, leur acte de décès ; en définitive, les entités « Mega » allaient devenir un concurrent direct et sérieux du géant iTunes et de toutes les majors musicales et cinématographiques mondiales. 
 
Pire, au-delà de l’aspect public, différents outils professionnels (basés sur l’hébergement massif de données) étaient en préparation, avec la force de frappe qu’on imagine lorsqu’on est devenu, en quelques années, l’un des points de passage majeurs de l’Internet. 
 
Pour la presse traditionnelle, tout ceci est, bizarrement, à prendre comme une rumeur. On s’étonne ainsi de découvrir un conditionnel très pointilleux dans les articles de presse relatant ces éléments. 
 
Cependant, l’occasion m’a été donnée de discuter avec l’un des développeurs qui travaillait justement chez Mega, et qui lève tout doute sur la rumeur : oui, MegaUpload préparait bien une version totalement légale de son offre, viable, et particulièrement dangereuse pour l’establishment… 
 
—- 
 
– Ainsi donc, tu as été salarié de Megaupload. As-tu rencontré Kim Dotcom personnellement ? Et sur quoi travaillais-tu lorsque le site a été fermé ? 
 
J’ai rencontre Kim il y a quelques années, mais bien avant d’être employé par Mega. Mais je ne le connais pas vraiment. Lorsque l’affaire a éclaté, j’étais employé depuis 4 mois, dans un petit groupe de développeurs dans une grande ville d’Asie du Sud-Est. Je bossais sur un projet de stockage orienté business, pas du tout orienté warez (ndh16:logiciels piratés et échangés sous le manteau), et super user-friendly (ndh16: à l’interface utilisateur conviviale et adaptée pour autre chose que les techniciens purs et durs). 
 
– Comment se passait le travail, l’ambiance ? Les salariés étaient-ils au courant des activités illégales de MegaUpload ? 
 
En fait, l’ambiance était bonne. Les employés étaient confiants dans la légalité de Megaupload. J’avais même un collègue qui bossait sur le système de takedown DMCA, et ça marchait bien. 
 
(ndh16: il s’agit d’un système qui permet de retirer directement un contenu illicite sur demande, suite au Digital Millenium Copyright Act, ici envisagé de façon quasi-automatisé) 
 
– Comment as-tu appris la nouvelle de la fermeture ? Que s’est-il passé ensuite ? 
 
Mon patron m’a appris la nouvelle au bureau, mais c’était déjà dans les nouvelles un peu partout. Ça a été une énorme surprise pour tout le monde. Après, on a été un peu dans le flou quelques jours, puis notre patron nous a dit que les comptes bancaires étant bloqués, il ne pourrait pas nous payer ce mois-ci. Je n’aurais pas de salaire pour Janvier. En parallèle, dès la fin du mois, le bail pour les bureaux va être terminé. Ça a été très vite. 
 
– Et que penses-tu des rumeurs qui disent que MegaUpload a été fermé précisément parce que l’entreprise voulait lancer une offre concurrente aux grosses Majors ? 
 
Je n’ai pas eu de présentation officielle de la stratégie, mais ce que j’en ai entendu, c’est qu’ils voulaient devenir le plus légal possible. 
 
Par exemple, la société avait interrompu il y a six mois le programme de récompense qui permettait aux utilisateurs proposant les contenus les plus populaires (les plus téléchargés) de toucher de l’argent. Dans le même temps, des concurrents sur d’autres sites de téléchargement directs, eux, ont continué leurs propres programmes de récompense, comme si de rien n’était. 
 
Pour montrer sa bonne foi, une partie des serveurs de MegaUpload ont été mis aux Etats-Unis, afin de bien montrer que l’entreprise n’avait rien a se reprocher, et voulait rentrer dans le rang. Pour dire, même les serveurs de mail étaient aux Etats-Unis, ce qui a d’ailleurs permis au FBI de lire les e-mails. 
 
Les demandes de retrait de contenu illicite (« takedown DMCA ») étaient honorés très rapidement, bien plus qu’avant. 
 
Et surtout, je confirme que la Megabox n’était pas une façade. Kim avait la conviction que le business-model des majors était dépassé et que son service était l’avenir. D’ailleurs, il avait envoyé un représentant au Sénat français pour expliquer leur façon de travailler, et aussi montrer leur bonne volonté vis-à-vis des pouvoirs publics et de la légalité. La présidente de la HADOPI l’avait même invité en Février pour discuter. D’ailleurs, même le président de la SACD, Pascal Rogard, celui qui lui avait fait les signes de menottes en public, l’avait invité ! Et là, le but était que Megabox ait le label HADOPI. 
 
—- 
 
Comme on peut le constater, non seulement, le lancement de la Mégabox était imminent, mais il y a fort à parier que les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI à cause de ça ; notez l’absence de réaction du même FBI sur les autres sites concurrents qui, eux, de notoriété plus faible, ne tentaient pas de mettre en place un service court-circuitant l’industrie multimédia… Cette affaire illustre de façon limpide le capitalisme de connivence, la collusion étroite entre une certaine industrie et les autorités judiciaires, bien plus promptes à faire respecter le status quo que l’égalité devant la loi.
  
 
Revenir en haut
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 06:47 (2012)    Sujet du message: Megaupload fermé Répondre en citant

Ça donne a réfléchir.
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:20 (2017)    Sujet du message: Megaupload fermé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme