Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir)

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 22:43 (2008)    Sujet du message: Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir) Répondre en citant

Source : Clubic

2 vidéos et plusieurs screens à voir en suivant le lien : http://www.clubic.com/actualite-93338-drakensang-oeil-noir.html



Citation:
Dévoilé il y a bientôt deux ans, Drakensang : The Dark Eye est une nouvelle adaptation du jeu de rôle « papier » l'Oeil Noir. Il est réalisé par les développeurs de chez Radon Labs, mais ces derniers n'étaient justement plus très bavards ces derniers temps.Ils viennent aujourd'hui de retrouver leur langue et nous propose une nouvelle « page produit » sur laquelle on peut découvrir quelques captures inédites. En outre, deux vidéos ont fait leur apparition sur le Net. La première, hélas en allemand, propose quelques séquences de jeu avant d'enchaîner sur une interview du directeur artistique. La seconde est, évidemment plus accessible puisqu'elle est en anglais, ne propose aucune image inédite, mais sa haute définition fait plaisir à voir.

Notons au passage que d'après nos confrères germaniques de GameStar, le jeu n'est plus attendu que pour le troisième trimestre 2008 au lieu de ce début d'année.





 
 
 

 
 
 

 
 

_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !


Dernière édition par Fleurdeneige le Mar 22 Juil - 17:29 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Fév - 22:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 17:27 (2008)    Sujet du message: Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir) Répondre en citant

http://www.clubic.com/actualite-152606-drakensang-noir-boucle-allemagne.htm…

Citation:
Développé à Berlin dans les locaux de Radon Labs, Drakensang : The Dark Eye est le premier jeu en dix ans adapté du célèbre jeu de rôle papier, L'Œil Noir. En préparation depuis plusieurs mois déjà, il vient tout juste d'être bouclé par son équipe et devrait permettre à tous les amateurs allemand de fouler le sol d'Aventurie dès le 1er août prochain.

Les fans allemands seulement car, pour le moment, seul Anaconda compte distribuer le jeu et aucun accord de localisation n'a été signé avec un partenaire anglais ou français. Parmi les principales caractéristiques de Drakensang : The Dark Eye, on retiendra le fait qu'il s'agisse d'un jeu de rôle basé sur un groupe, que les combats dits stratégiques se dérouleront en temps réel, que la physique devrait être gérée de manière complète et que le moteur graphique employé pour l'occasion (Nebula 3) est compatible Shader 2.0 et 3.0.

Une bande-annonce de Drakensang : The Dark Eye (a voir sur clubic) 


_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 09:54 (2009)    Sujet du message: Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir) Répondre en citant

http://www.jeuxvideo.fr/jeux/drakensang-the-dark-eye/article.html

Citation:
Moins connu par chez nous que Les Royaumes Oubliés, l'Aventurie reste une terre très appréciée par de nombreux rôlistes papier. Das Schwarze Auge, l'Oeil Noir en version française, est un jeu de rôle d'origine allemande imaginé en 1984 et dont la première apparition chez nous s'est faite en 1985 dans la collection des « Livres dont vous êtes le héros ». Ceci lui a valu une réputation (imméritée) de jeu de rôle pour les jeunes, alors qu'en face, le mastodonte Donjons & Dragons s'imposait comme référence. Sur ordinateur, après la trilogie Realms Of Arkania (de 1992 à 1996, ressortie en 2008), Drakensang nous propose une nouvelle incursion dans cet univers.


Drakensang d'encre à l'octet
Comme dans tout jeu de rôle papier, les choses commencent par la création de son personnage. En effet, même s'il sera possible de recruter trois autres compagnons de route ultérieurement, seul notre personnage devra être défini. On regrettera d'emblée le manque de personnalisation, car cette création se limite à la classe de personnage (qui détermine automatiquement son ethnie : Semiréalmiens, Tulamide, Thorvalien, Elfe ou Nain) et à son patronyme (aléatoire ou manuel). Par contre, le choix des classes est vaste avec une vingtaine de possibilités (guerrier, mage de combat, bandit, voleur, metamage, pirate, forestier, combattant ou sapeur n'en sont qu'un faible aperçu). Un mode expert est bien présent, mais ne sert qu'à voir l'inventaire, les talents (normaux, de combat, spéciaux et de mage) et les recettes (alchimie, forge et archerie) de notre personnage sans modifications possibles. Le bouton droit de la souris permet d'avoir un descriptif des caractéristiques ou des talents. Disponible à tout moment en cours de partie cette fiche explicative détaillée permet de se familiariser avec les règles et les formules de calculs de l'Oeil Noir. Basé sur les règles de la quatrième édition, une fiche de personnage fidèle et complète nous est proposée.



 
Drakensang : L'Oeil Noir : Création de personnage 


Notre héros créé, nous découvrons par l'intermédiaire d'un courrier que l'un de nos amis souhaite nous rencontrer dans la ville de Ferdok. Malheureusement, une série de meurtres mystérieux sévit et les accès à la ville sont bloqués, sauf à prouver que nous sommes dignes de confiance en trouvant des personnes pouvant témoigner de notre probité. C'est donc dans un petit village en lisière de la forêt que nous faisons nos premiers pas, discutons avec de nombreux personnages non joueur et obtenons nos premières quêtes qui nous conduisent immanquablement à nos premiers affrontements contre la faune locale (ours, sangliers, loups ou rats-loup), mais aussi contre des brigands. La flore quant à elle n'est pas présente uniquement pour rendre les lieux plus réalistes, mais pourra être cueillie, aussi bien dans le but de rendre service, que dans celui de préparer ses propres baumes de soins.


 



Si les premières impressions font très rapidement penser à ce bon vieux et cultissime Baldur's Gate, malgré une représentation entièrement en 3D, ou au premier Neverwinter Nights, le titre propose également une interface proche des titres massivement multijoueurs à la mode en ce moment de même que quelques-uns de leurs principes. Ainsi, en bas de l'écran se trouve une barre dans laquelle viendront se placer les techniques spéciales utilisables en combat. Emprunté à Baldur's Gate, le jeu se met en pause au début du combat pour permettre de faire ses choix tactiques. Il est possible de mettre en pause à tout moment manuellement ou de demander à ce que cette dernière intervienne automatiquement à chaque début de round. Il est heureusement possible de la supprimer intégralement.


Une fois la victoire remportée, une fouille des victimes s'impose et permet de récolter divers objets. Les animaux, quant à eux, peuvent être dépecés afin d'obtenir des objets artisanaux de qualité supérieure à de simples débris de peaux. Certaines plantes pourront être récoltées. La revente permettra d'améliorer son pécule, mais tout cela pourra être utilisé de façon plus élaborée comme ingrédients de recettes artisanales qu'il sera possible d'apprendre. Cet apprentissage est nécessaire et obligatoire pour progresser, car ce n'est pas avec les changements de niveaux que nous devenons soudainement doués pour l'attaque défensive, pour la collecte des plantes ou le crochetage des serrures. Il faudra en effet trouver un Maître et dépenser ses points d'expérience gagnés par les victoires et les résolutions de quêtes. Ces dernières sont très nombreuses et après seulement quelques minutes de jeu, nous nous retrouvons avec une liste assez impressionnante d'objectifs. Les quêtes sont assez variées pour ne pas lasser et leur déroulement mélange l'action traditionnelle aux moments plus aventureux où écoute et recherche d'indices permettront d'avancer jusqu'au but demander. Par exemple, si la victime d'un meurtre avait l'habitude de donner du poisson à son chat, pourquoi ne pas tenter d'amadouer la bestiole avec du poisson pour voir quelle conséquence cela pourrait avoir.


 
 



Deux éléments sont à distinguer. Les points d'aventure qui permettent de changer de niveau une fois une certaine quantité atteinte et les points d'expérience qui peuvent être dépensés à tout moment pour améliorer ses caractéristiques ou ses talents. Car ces derniers jouent un rôle très important. En effet, impossible de dépecer un animal ou de récolter une plante si les talents zoologie ou herboriste ne sont pas connus et, une fois ces derniers appris, encore faut-il leur attribuer des points d'expérience pour réussir sa tentative (un seul essai possible). De même, les points de vie n'augmentent pas automatiquement à chaque changement de niveau (le rythme de progression est assez lent), mais il faut attribuer un certain montant de points d'expérience de plus en plus important pour ajouter un point de vie supplémentaire. L'équilibre est donc à trouver entre talents et caractéristiques. Ce système permet de choisir un personnage de base et de le former dans la direction que nous souhaitons et non en fonction d'un archétype prédéfini et immuable (qui a dit Donjons & Dragons ?).


Bien agréable visuellement avec des environnements travaillés et vivants aux petites animations diverses et variées très présentes, le titre reste fluide en toutes circonstances même au cœur des conflits (Core2 Duo E8400 3 Ghz, NVIDIA GeForce GTX 280, 2 GO RAM, Windows Vista). Les déplacements se font en cliquant avec la souris là où nous désirons ou en utilisant le clavier et la souris comme dans tout bon MMO. Les combats, avec le système de pause, se révèlent assez tactiques (il est même possible de changer son équipement en cours de combat), mais plutôt mollassons (en tout cas au début, où peut de techniques sont à disposition de nos personnages). L'intelligence artificielle de nos adversaires est assez basique et les batailles consistent principalement dans un échange de coups plus ou moins efficaces selon les talents de chacun. Nous n'intervenons que très peu dans leur déroulement. Un menu contextuel est affichable sur les personnages non joueurs (comme sur les créatures vaincues ou les coffres) et permet de réaliser des actions spécifiques en fonction de ses compétences, comme le vol à la tire, mais les conséquences ne sont pas trop visibles en cas d'échec (une petite remontrance et on continue à discuter comme si de rien n'était). Les dialogues sont tous traduits en français, mais les voix restent en anglais. Cependant, seules les premières phrases semblent devoir être prononcées. La modélisation des personnages est assez grossière, mais arrive à rendre suffisamment les expressions de nos interlocuteurs. La caméra suit notre groupe et il arrive assez fréquemment qu'elle soit un peu en retrait lors des affrontements, mais rien de bien gênant en soit.



 
Drakensang : L'Oeil Noir : Exploration et combats 


Essentiellement basé et axé sur les talents et les principes de calculs des règles de l'Oeil Noir, Drakensang semble peut-être trop calqué sur une mécanique de jeu version papier. La volonté est peut-être celle de se rapprocher le plus fidèlement possible d'une partie réelle. Le titre présente un aspect nostalgique qui plaira certainement aux amateurs de Baldur's Gate ou de Neverwinter Nights mais risque de laisser indifférents ceux désirant plus de rythme dans un jeu de rôle sur ordinateur. Le jeu étant déjà sorti chez nos voisins allemands, il y a très peu de chances que les quelques points à améliorer le soient. En tout état de cause et malgré le rythme un peu lent de l'histoire et de l'action, Drakensang reste prometteur et très agréable à parcourir.

 
 

 
 

 
 






_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Kroglin
Epée de ronces / Enseigne
Epée de ronces / Enseigne

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 19:14 (2009)    Sujet du message: Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir) Répondre en citant

Tiens ma future acquisition Smile
Lundi pour etre precis ( pour cause de promo ), celui là aussi a l air vraiment terrible en attendant la sortie de Dragon Age : Origins chat
_________________
Viens te mesurer à ma BRUTE !

Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:01 (2017)    Sujet du message: Drakensang : The Dark Eye (l'Oeil Noir)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le Tapis de Souris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme