Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Guide de la marche à pied à l’usage des automobilistes

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 13:05 (2013)    Sujet du message: Guide de la marche à pied à l’usage des automobilistes Répondre en citant

 
Vous êtes automobiliste et vous voulez vous mettre à la marche mais vous hésitez encore à sauter le pas? Ne marchant plus depuis des années, vous avez peur de ne plus savoir comment faire? Voici le guide qu’il vous faut, d’autant plus qu’il est gratuit. 
 
Définition du concept 
La marche est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours au moins un point d’appui en contact avec le sol, sinon il s’agit de course. 
Chez l’être humain, la marche est un des principaux moyens de transport et fait partie des modes dits « doux » ou encore »actifs », avec la bicyclette, la trottinette ou le roller, par opposition aux modes de transport motorisés parfois dits « passifs ». 
 
Les premiers hominiens ne connaissaient que la voiture avant de découvrir la marche 
Histoire de la marche 
La marche à pied, distincte de la marche à quatre pattes, est le mode de déplacement des bipèdes. Elle fut utilisée de façon plus ou moins adroite dès l’apparition des premiers hominiens, il y a environ 2 millions d’années. 
Ce mode de déplacement permit une libération des membres avant, permettant progressivement la manipulation d’outils, simultanément à la marche. Dès lors, la marche n’est plus un simple moyen de déplacement, elle devient le moyen par lequel l’homme projette son action. Elle accompagne ainsi l’évolution de l’espèce humaine en créant les conditions d’un développement de ses facultés intellectuelles. 
 
La marche est un mode de déplacement individuel ou collectif, avec ou sans chaussures 
Automobiliste, lève-toi et marche! 
La station debout et le fait que le déplacement de la masse corporelle se fait alors qu’elle n’est supportée que par un seul membre impliquent l’exploitation du sens de l’équilibre. La marche se définit par le fait qu’il y a toujours au moins un appui au sol, par opposition à la course à pied, dans laquelle il peut ne pas y avoir d’appui au sol à un moment donné, et par opposition à l’automobile, dans laquelle l’avachissement est total et l’appui au siège de la voiture du fessier est complet. 
L’ensemble du système musculaire et osseux est mis à contribution (sans excès) lors de la marche, ce qui en fait un sport de maintien en forme apprécié et souvent recommandé. 
La marche est le mode de locomotion non assisté le plus économe en énergie et le moins stressant pour l’organisme. Elle permet de se déplacer à une vitesse moyenne de 5 km/h pour un coût proche de 0 euro par km. 
La partie la plus délicate de la marche est d’ouvrir la portière de la voiture et de sortir son pied gauche de la voiture afin de le poser sur le sol. Une fois cette étape franchie, le pied droit suit en général la manœuvre et on se retrouve dans une position dite « debout » permettant d’enclencher le mécanisme de la marche. 
 
Malgré les apparences, il n’est pas conseillé de marcher sur l’eau 
Description du mécanisme 
La marche est générée par le basculement en avant du corps en position debout, ce qui provoque un mouvement de chute, rattrapé par la projection d’une jambe vers l’avant. 
Plus en détail, la marche repose sur un mécanisme à double balancier composé des jambes et des bras. Le bassin est en effet soumis naturellement à une rotation lorsqu’une jambe est projetée en avant car ce mouvement se fait en appui sur la jambe opposée. 
C’est pour contrecarrer cette rotation que les bras effectuent un mouvement inverse à celui des jambes. Ainsi, le bassin conserve le même axe, ce qui permet de marcher droit. 
Puis, pour rattraper le mouvement de chute tant que dure la marche, la jambe arrière est à son tour projetée en avant en utilisant son énergie potentielle, ce qui permet d’économiser l’effort, pendant que les bras effectuent le mouvement inverse, également en utilisant leur énergie potentielle. La marche est arrêtée par un redressement du corps. 
Il faut savoir qu’en cas de besoin de regarder derrière soi, il n’est pas nécessaire d’utiliser un rétro quand on marche, un simple déplacement latéral de la tête suffit. Egalement, pour tourner à droite ou à gauche, il vous suffit de tourner à droite ou à gauche, sans besoin de prévenir les autres usagers par le biais d’un quelconque avertisseur sonore ou clignotant. 
 
On peut aussi marcher sur la Lune 
Bénéfices individuels et collectifs de la marche 
Selon les études épidémiologiques de l’OMS, l’activité physique minimum est de trente minutes de marche rapide par jour pour maintenir un « bon état de santé ». Or, 20 à 50% des personnes ont une activité physique inférieure à ce niveau. L’exercice qu’elle procure favorise la santé par la diminution du risque de maladie cardiovasculaire. Non polluante, elle ne contribue pas à l’augmentation des gaz à effet de serre. 
Ne nécessitant pas de véhicule, ce mode n’implique pas le développement d’infrastructures particulières ni la réservation d’espaces dédiés au stockage (comme les stationnements). 
La souplesse de la marche en tant que mode de locomotion par rapport à la nature du terrain permet de franchir des passages inabordables par des moyens mécanisés (montée d’escaliers, sentiers de montagne, rues piétonnes…). 
Une équipe internationale de 14 chercheurs a suivi 3 127 adultes en bonne santé (2 151 femmes et 976 hommes), âgés de 19 à 94 ans. L’étude a montré que le nombre de pas recommandés par jour pour ceux qui veulent contrôler leur poids est de 12 000 pour les femmes âgées de 18 à 40 ans, 11 000 pour les femmes entre 40 et 50 ans, 10 000 de 50 à 60 ans, et 8 000 à partir de 60 ans. Les hommes de 18 à 50 ans devraient faire 12 000 pas par jour, et 11 000 pas à partir de 50 ans soit 8 à 10 kilomètres par jour pour garder un poids idéal. 

Source.
Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 13:05 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme