Les Epées Du Vent Les Epées Du Vent
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Les jours de l'internet illimité sont comptés
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 15:29 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

http://www.numerama.com/magazine/9818-Les-jours-de-l-internet-illimite-sont…

Citation:
Les jours de l'internet illimité sont comptés

Après des années de jouissance sans entrave, faudra-t-il bientôt faire à nouveau attention au temps passé sur Internet ou au volume consommé pour ne pas voir sa facture exploser ? Deux importants fournisseurs d'accès aux Etats-Unis viennent d'annoncer une modification de leur politique pour limiter l'utilisation de la bande passante par leurs abonnés, ou faire payer ce qu'ils considèrent être des excès.



Ceux qui ont connu les joies du bon vieux modem 56K se souviennent sans doute qu'avant l'ADSL et ses forfaits illimités, les internautes surveillaient avec une certaine angoisse le temps passé sur Internet, dont les minutes se transformaient en euros supplémentaires sur la facture France Télécom. "Je me connecte juste pour regarder mes mails". Qui ne s'est jamais promis cela après avoir déjà explosé le nombre d'heures permises dans son forfait de base ? Tout ça paraît être un mauvais souvenir. Mais il pourrait faire son grand retour.

En Amérique du Nord, les fournisseurs d'accès à Internet manifestent de plus en plus leur empressement à limiter la bande passante consommée chaque mois par des abonnés de plus en plus gourmands. Alors qu'hier la bande passante disponible était surtout accaparée par un faible pourcentage de P2Pistes qui laissent tourner eMule ou Bittorrent jour et nuit, aujourd'hui même les internautes les plus sages consomment beaucoup plus de bande passante qu'auparavant. La faute au développement explosif de la vidéo ces deux dernières années. Un véritable gouffre pour les FAI. Avec les e-mails et les pages web faites de textes et d'images, les internautes passaient beaucoup plus de temps à lire le contenu qu'à le télécharger. La bande passante était peu sollicitée. Avec la vidéo, le téléchargement se fait en même temps que la "lecture", en continu. Quelqu'un doit payer.

Ce seront soit les abonnés, soit les éditeurs de services Internet qui génèrent le plus de trafic. Cette dernière piste a été longtemps explorée. Si YouTube ou Dailymotion sont responsables d'une explosion de la bande passante payée par les fournisseurs d'accès, et s'ils profitent directement de cette bande passante pour générer leur chiffre d'affaires, il semble logique qu'ils contribuent au financement des infrastructures par le paiement d'une sorte de taxe "bande passante". Mais aller dans cette direction c'est mettre le doigt dans un engrenage qui va contre le principe sacré de la neutralité du net. C'est considérer que ceux qui ne payeraient pas cette taxe, à commencer par les créateurs de solutions P2P open-source, verraient leur bande passante limitée par les FAI au profit de ceux qui la payent. Les dérives sont évidentes, et elles doivent être rejetées sans appel.

Mais si les coûts de bande passante continuent à augmenter pour les FAI, et il n'y a aucune raison que cela ne soit pas le cas, le prix de l'abonnement à Internet devra soit augmenter pour l'ensemble des abonnés, soit s'adapter à la consommation de chacun. Aux Etats-Unis, les fournisseurs d'accès semblent s'orienter dans cette dernière direction, ce qui ramène les internautes dix ans en arrière.
Time Warner Cable vient ainsi d'annoncer un nouveau modèle tarifaire par lequel les abonnés devront choisir entre différentes formules en fonction de la bande passante consommée, entre 5 et 40 Go par mois. Le prix sera de 29,95 dollars pour une limite de 5 Go de données par mois et une bande passante de 768 kbps, et de 54,90 $ par mois pour 40 Go à 15 mbps. Chaque Giga-octet consommé au delà de la limite sera facturé 1 $.

Comcast, qui a d'abord commencé par saboter les échanges par BitTorrent pour économiser de la bande passante, se prépare également à changer de tactique, pour adopter une posture plus respectueuse de la neutralité du net. Le FAI commence ainsi à tester cette semaine un bridage général du trafic des abonnés qui consomment le plus de bande passante, quel que soit le protocole employé. Les abonnés recevront un e-mail pour les prévenir du test. S'ils dépassent une limite de bande passante "élevée" qui n'est pas explicitée, leurs communications ne seront pas bloquées ou facturées à un prix plus élevé, mais ralenties. Comcast devrait généraliser cette formule d'ici la fin de l'année.

En France, la question n'est pas encore ouvertement soulevée par les FAI qui ont déjà commencé à se faire la guerre autour de la fibre optique. Mais en coulisses, le débat est bel est bien entamé. Il s'est déjà fait ressentir discrètement lors d'un conflit entre Dailymotion et Neuf. Le FAI, fâché de payer seul la note de la bande passante, avait restreint l'accès au site pour ses abonnés.


Le genre de news qui fait froid dans le dos ... si jamais on en arrive la, adieux MMORPGS entre autre ...
_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juin - 15:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Pyli
Epée de ronces / Enseigne
Epée de ronces / Enseigne

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2008
Messages: 48
Localisation: 77
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 15:41 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

les MMORPG ne nécessitent pas beaucoup de bande passante voir très peu.

le vrai problème sera au téléchargement ....
_________________
<3
Revenir en haut
Auteur Message
Fantastic
Epée sonique / Lieutenant
Epée sonique / Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 183
Localisation: Terre du milieu
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 19:16 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Biensur on est que tres peu informer de se qui se passe dans notre dos . . .
Mais j'en connais plus d'un qui laisserons pas ca passer

Bannir   NON NON NON, aux restrictions !!! Bannir
_________________
Revenir en haut
MSN
Auteur Message
yubaba59
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 1 979
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 09:13 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Je vois mal comment ils vont bien pouvoir gérer les abonnements en dégroupage avec la TV, le tel et tout ................ S'ils doivent limiter la bande passante, cela va être un joyeux bordel !!

Tout est bon pour essayer de nous faire cracher le plus d'argent possible Evil or Very Mad

Pour info, j'ai lancé un compteur de bande passante sur mon ordi (de bureau, là où je joue) pour voir ma consommation par mois.... Je vous tiendrais au courant pour voir ce que cela donne en jouant modérement au mmorpg.

Pour moi, comme pour beaucoup je pense, cela risque d'être très genant, étant donné que j'ai un serveur connecté en permanence, un autre ordi dans le salon pour internet, et mon ordi de bureau + les portables éventuels...........

Affaire a suivre .................. Neutral
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Jonascraig
Epée de roches / Lt-Commandeur
Epée de roches / Lt-Commandeur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2008
Messages: 253
Localisation: Lille
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 09:22 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Je crois vraiment que c'est impossible de revenir  à un accés internet limité tout simplement car la foudre des consommateurs va s'abattre sur eux par cette décision...

De toute façon cela risque d'être très mal vu aux yeux de tout le monde et s'ils veulent perdre des clients c'est bien le meilleur moyen...il ne faut pas rêver le passé reste dans le passé on reviendra pas sur un forfait Internet 50 heures
_________________

Adonia/Invocateur/lvl33;Jonascraig/Chaman/lvl52; Lysan/Chevalier/lvl33
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Auteur Message
Vince
Epée de griffes / Sous-Lieutenant
Epée de griffes / Sous-Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 70
Localisation: Aix en Provence
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 19:16 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

D'accord avec Jonas: le pouvoir des consommateurs en France (même en Europe) est puissant, il y a des associations de consommateur tel que "Que choisir" ou autre qui pousseront  très vite leur gueulante pour éviter de retomber dans ces abus forfaitaires "archaïques"...
Au pire, s'ils ne font pas sauter l'illimité, les sites à videos ou autres gros consommateurs de bande passante seront pénalisés comme dit ci dessus (payeront un supplément en proportion de ce qui bouffent en bande passante) ==> autrement dit: ces sites feraient payer un abonnement à ces utilisateurs! Tel Dailymotion, Youtube etc... Evil or Very Mad
Je vous avoue que je préferais la solution de faire payer un peu plus les consommateurs abusifs (gros downloaders en peer to peer...), après pour mettre en place ce genre de "concept commercial":c'est un sacré bordel...(payer des gens à "vérifier" les consos, adapter le système informatique pour taxer correctement, risque de perdre des clients...), enfin bon: que ce soit nous (consommateurs) ou eux (fournisseurs): on est pas dans la m-e-r-d-eeeuuuu... :nuahyp
_________________
Mieux vaut être un intelligent au service de la connerie, qu'un con au service de l'intelligence...
Revenir en haut
Auteur Message
Zona
Epée de griffes / Sous-Lieutenant
Epée de griffes / Sous-Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 59

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 07:42 (2008)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

ben moi je pense que ses treeeeess simple.

internet limmite personne ne l'a aujourd'hui dons si il la limite il perde la totaliter des clients actuelle et le souvenire d'internet illimiter va rester graver pendant au moin 5 ans

(fournisseur ) quoi pendant 5 ans ??

oui oui sans compter les grande boite qui vont passer par la video conference par ligne telefonique au lieu d'internet donc les fournisseurs on tout a perdre a m'etre internet  limiter. sans compter que les operateur telephonique vont prendre le marcher en faisant des offre de telephone qui va ressembler a internet.

et je vous parle meme pas de google minigun ils vont fussiller les fourniseur vu qu'il utilise internet 24h/24
_________________
Quel mal y a t-il a faire le bien grâce au mal ?

Quand on voit un ange on se repose car on peut compter sur lui mais le monde pese deja sur ses epaules


http://zona.ville-virtuelle.com/
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 11:57 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Ils remettent ça ... ça les titillent de nous prendre encore plus d'argent ...

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/08/20/les-operateurs-de-tel…

 
Citation:



Les opérateurs de télécom réfléchissent à la fin de l'Internet illimité
La fin des offres Internet illimité à domicile est-elle proche ? Le site Owni l'affirme samedi 20 août, en s'appuyant sur un document de la fédération française des télécoms (FFT), qui regroupe entre autres Orange, SFR et Bouygues.


"Un document de travail de cette organisation suggère en effet l'instauration de nouveaux forfaits comportant 'débit IP maximum' et 'plafond de consommation'", écrit le site en mettant en ligne la réponse de la FFT à une consultation de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) sur la "Transparence de l'information consommateurs".
Dans ce document, la fédération propose un découpage "par gamme" pour l'Internet fixe des différentes offres que pourraient mettre en place ses membres. Sur les trois offres évoquées, certaines pourraient être bridées, comme l'indique la mention "OUI ou NON", dans la colonne "Plafond de consommation".


Le découpage par gamme de l'Internet fixe suggéré par la fédération française des télécoms.DR


"Le fait que certains opérateurs réfléchissent à des offres d'Internet limité est un secret de polichinelle", confirme au Monde.fr Yves Le Mouël, directeur général de la FFT. "Il s'agit d'un document de travail, qui n'est pas encore bouclé, et qui réfléchit à la façon de présenter les offres des différents opérateurs de manière transparente. Comme certains d'entre eux réflechissent à instaurer des offres limitées, elles apparaissent. Mais il n'y a pas de consensus entre opérateurs, affirme-t-il, en écartant toute entente : "nous ne discutons pas au sein de notre fédération de la stratégie concurentielle des uns et des autres".
ORANGE EVOQUE UNE "SEGMENTATION"

Selon Owni, Orange ne cache pas réfléchir à une limitation. “Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils”, explique le porte-parole du groupe à Owni, en évoquant l'usage intensif fait par certains internautes de leur connexion : "Il n'y a pas de raison de payer pour ceux qui consomment 2 Gigaoctets si on a besoin de 200 Mégaoctets !”.
Interrogé par l'AFP, l'opérateur a nuancé ses intentions samedi. "Il n'y a pas de notion de bridage dans la réflexion en cours", a assuré un porte-parole de l'opérateur. Orange envisagerait uniquement de revoir la "segmentation" de ses forfaits, ce qui pourrait consister en "des offres plus adaptées, peut-être plus chères mais avec un débit plus important". La mise en place de cette nouvelle "segmentation" de l'offre "va prendre des mois, voire des années", affirme-t-il.
Si l'instauration de plafonds se confirmait, le marché de l'Internet fixe rejoindrait celui du mobile, dans lequel la plupart des opérateurs brident la connexion au-delà d'un certain débit mensuel. Free (dont le fondateur, Xavier Niel, est actionnaire à titre personnel du Monde) et Numéricable, qui ne font tous deux pas partie de la FFT, ont pris leur distance avec ces réflexions. "Chez Free, on se dit 'plus que réservé sur la pertinence d'une telle proposition', qui irait 'à l'encontre des fondamentaux' de la boîte", rapporte Owni. Et "Numericable n'est en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l'internet fixe", précise le second dans un communiqué, rapporté par le site PC Inpact.
Le Monde.fr



http://www.clubic.com/connexion-internet/actualite-441638-principe-acces-il…


 
Citation:
Émois sur le Web français : d'après un document de travail émanant de la Fédération Française des Télécoms (FFT), les opérateurs pourraient envisager de segmenter les offres d'accès à l'Internet fixe, en instituant des plafonds de consommation.

Le débat de l'accès illimité à Internet dans le domaine du fixe est reposé suite à la publication, vendredi, par le site Owni d'un document de travail confidentiel de la FFT, qui réunit pour mémoire France Télécom, SFR et Bouygues Telecom. Au terme d'une réflexion liée aux enjeux de l'Internet mobile, celui-ci propose en effet que soient mis en place des forfaits fixes segmentés, plafonnant le trafic lié à certains usages tels que la voix sur IP ou l'accès aux newsgroups, ainsi que la bande passante globale allouée à l'abonné.

L'accès à Internet fixe serait alors régulé de la même façon qu'il l'est dans le mobile : les opérateurs proposent en effet qu'au delà d'une certaine quantité de données consommées, le débit accordé à l'utilisateur soit revu à la baisse, voire purement et simplement stoppé. Si l'on suit cette logique, les opérateurs seraient alors conduits à mettre en place des offres à « quotas », comme en connaissent encore aujourd'hui certains pays.

 

Orange a confirmé à Owni qu'une telle segmentation faisait bien partie des axes d'étude de l'opérateur. « Pour le fixe, c'est plus délicat car il ne s'agit pas d'une phase de nouvel équipement, comme pour les smartphones dans le mobile », relativise un porte-parole de l'opérateur. « S'ils ne concernent qu' 1% des gens qui downloadent des films toute la journée, alors c'est envisageable. C'est inacceptable si cela impacte davantage de clients », indique-t-il encore. Pour faire passer la pilule, on insisterait donc sur le fait que seuls les usages exceptionnels et les consommateurs particulièrement gourmands seraient concernés par ces restrictions.

La suggestion ne fait logiquement pas l'unanimité. « Limiter Internet sur le fixe n'a aucune justification économique », commente sur Owni Edouard Barreiro, de l'association de consommateurs UFC Que Choisir. «  Les coûts fixes ne varient pas selon la consommation des utilisateurs, ou très peu. Les opérateurs cherchent à rançonner des deux côtés: d'abord les fournisseurs de contenus comme Google, puis les consommateurs. Les opérateurs se croient tout puissants ».

L'idée sera-t-elle poursuivie ? Seuls trois opérateurs, par ailleurs présents dans le domaine du mobile, sont associés à ces travaux, qui ne regroupent donc ni Free, ni Numericable, ni les opérateurs alternatifs. Le premier câblo-opérateur français a d'ailleurs tenu à marquer son indépendance, expliquant n'être « en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l'internet fixe ».

L'Arcep, autorité des télécommunications, n'a pour l'instant émis aucun commentaire. Eric Besson, ministre de l'Industrie, a quant à lui indiqué que « le gouvernement n'envisage aucune restriction de l'accès à Internet et travaille au développement du très haut débit fixe et mobile sur l'ensemble du territoire et pour l'ensemble des Français ».

Reste que ni le régulateur, ni le législateur, n'ont a priori leur mot à dire quant aux offres commerciales que pourraient décider de mettre en place les opérateurs. Pour procéder à une telle réorganisation de l'offre commerciale associée à l'accès à Internet fixe, ceux-ci devraient toutefois impérativement faire front commun : celui qui se désolidariserait des autres en conservant des forfaits 100% illimités profiterait en effet d'un avantage concurrentiel sans précédent.

La suite sur Clubic.com : Le principe de l'accès illimité à Internet remis en question ? http://www.clubic.com/connexion-internet/actualite-441638-principe-acces-il…
Informatique et high tech


_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !


Dernière édition par Fleurdeneige le Lun 22 Aoû - 10:29 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Dabout
Epée sonique / Lieutenant
Epée sonique / Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2011
Messages: 142
Localisation: Meudon
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 12:20 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Il ferrait mieux de réfléchir à déployer la Fibre ou au moins de fournir un débit minimum ce qui n'avance pas plutôt que nous pondre des idées aussi nauséabonde pour les consommateurs...

Pour les joueurs de MMO, le problème n'est pas la consommation qui est faible lorsque nous jouons mais les patches ou rien que le téléchargement du jeu. La plupart des MMO font dans les 10 à 30 go sans parler de patch de 1go par moment, je serais bien dégouter de ne pas pouvoir jouer pour une raison lié au dépassement du mois en cours ou de devoir payer en plus...
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 12:26 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

De toute façon, si cela se fait ça prendra des années à mettre en place réellement. De toute façon, comme pour les mobiles, il y a déjà un bridage des connexions au bout d'un certains moment. Bridage qui est à chaque fois expliqué par "Vous êtes loin du noeud", etc... C'est vrai que dans le mois, on déplace souvent sont immeuble ^^


Bref, si ils font ça, il va falloir revenir à l'époque d'internet au 56 K avec forfait d'heure. Sauf qu'il faudra compter le nombre de Ko que l'on utilise. "Ah non ce soir je ne peux pas faire d'instance, sinon je dépasse mon forfait, mais je peux faire 3 quêtes dans des zones ayant moins de 17 joueurs amicaux et 3 joueurs ennemis. Mais pas de combat ! Ça consonne trop de Ko de bande passante. Et je ne peux pas dire plus de 5 phrases sur mumble et je ne peux pas écouter plus de 7 mots provenant de 2 personnes différentes" (C'est pour plaisanter bien sur :p )


Mais bon, j'imagine même pas le gars qui télécharge tranquillement sont jeux acheté légalement sur un site internet, et dont le jeu pèse plusieurs Go. (Imaginez, vous téléchargez toute les extensions et mises à jour de wow, qui font au total pas loin de 15 Go...)


Donc en gros, il va falloir payer l'abonnement avec un surcoût si on dépasse, pour avoir le droit de télécharger quelque chose que l'on a légalement acheté. Et puis, je suppose que se ne sera pas 0.10centimes par dépassement, mais un truc du genre 1€ / 10 Mo ^^ (Pas si abusé que ça, lorsque l'on voit que pour les dépassement sur les mobiles c'est en moyenne 1€ par 100 KO )
Enfin, ils utilisent le terme de "gros downloader", mais 2Go je n'appel pas ça "un gros downloader". Surtout que de nos jours, c'est rare de n'utilise que 200 Mo dans le mois. Entre les programmes, les sites de streaming (Légal, tel youtube, & co)


Et puis, mettre en place le système pour séparer la bande passante utilisé par le téléphone, l'internet et la télévision, ça va être un beau bordel. Déjà qu'avec le système en place, certains opérateur n'arrivent pas à faire en sortes que les gens puissent avoir la télé et le net lancé en même temps, ils vont faire en sorte de pouvoir calculé l'utilisation de chaque "composant" séparément ? Septique...


Dans la même optique: Moi je n'ai pas de voiture, et n'utilise donc pas les routes. Alors pourquoi je devrais payer les mêmes impôts et taxe que celui qui fait 300 000 Km dans l'année ? Ça parait débile ? Et bien pour cette proposition c'est pareil.


M'enfin bref, je doute que ça passe vraiment. Ou bien alors ils vont avoir une grosse chute d'utilisateur qui iront vers les opérateurs qui n'auront pas de bridage. (Tel que numericable et apparemment free aussi pour le moment)
Revenir en haut
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 06:49 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

viva la revolution !
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Fleurdeneige
Fondatrice
Fondatrice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 7 053
Localisation: Passerelle du Venturi
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 19:09 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

http://www.clubic.com/connexion-internet/actualite-441772-internet-fixe-bou…


 
Citation:



Internet : Orange, SFR et Bouygues assurent que leurs offres resteront illimitées (màj)

Alors que la polémique enfle, suite à la découverte d'un document de travail révélant que certains opérateurs étudient la possible mise en place de plafonds dans le domaine de l'accès à Internet résidentiel, Bouygues Télécom vient d'affirmer que ses offres Bbox conserveront leur caractère illimité. SFR a pour sa part indiqué qu'aucun projet en ce sens n'est à l'étude en son sein, tout comme Orange.


Membre de la Fédération Française des Télécoms, de laquelle émane le désormais fameux document évoquant la création de forfaits Internet plafonnés, Bouygues Télécom a tenu lundi matin à se désolidariser du projet : dans un communiqué, l'opérateur a assuré qu'il n'était pas dans ses intentions de mettre en place des restrictions de ce type au niveau de ses offres Bbox.

« Il n'a jamais été dans les projets de Bouygues Telecom de limiter l'accès à l'internet fixe à travers nos offres Bbox. Nous sommes attachés à offrir à tous la même expérience de l'internet, sans contrainte particulière », affirme notamment Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom.

« Pas de projet en ce sens chez SFR », a très laconiquement laissé tomber la filiale de Vivendi par l'intermédiaire de son compte Twitter lundi.

Orange, qui avait de son côté laissé entendre qu'une telle segmentation de l'offre était envisageable, en en minimisant toutefois la portée, s'est finalement rétracté. Là encore, c'est via Twitter que tombe une courte déclaration devant permettre de mettre un terme à la controverse : « La fin de l'Internet fixe illimité n'est pas à l'ordre du jour chez Orange France ».

Free et Numericable enfin, qui a priori n'ont pas été associés à cette réflexion dans la mesure où ni l'un ni l'autre n'est membre de la FFT, ont tous deux pris soin de se démarquer du projet.

Yves Le Moël, directeur général de la FFT, rejoint Orange sur le fait que si de telles offres étaient mises en place, seuls les plus fervents adeptes du téléchargement seraient concernés. « Pour ceux qu'on appelle les "Net-goinfres", on verra sans doute des offres avec des tarifs plus élevés que ce qu'on voit aujourd'hui », explique-t-il dans un entretien accordé au Parisien.

(mise à jour, 16h50 : ajout de la déclaration d'Orange)





et

http://www.clubic.com/connexion-internet/actualite-441734-plafonnement-inte…


 
Citation:

Plafonnement de l'Internet fixe : panorama des réactions des politiques

Suite à la révélation de la remise en question de l'accès illimité à Internet par trois des principaux opérateurs, les réactions s'enchaînent parmi les politiques. Après la négation pure et simple d'Eric Besson, on assiste de part et d'autre à la critique des arguments mis en avant par les opérateurs, notamment de l'argument technique lié à la saturation des réseaux, mais aussi de l'action des opérateurs eux-mêmes. En outre, l'accent est mis sur le danger inhérent à cette initiative qui, si elle est adoptée, mettrait en péril le principe de la neutralité du net, qui a fait l'objet de si vifs débats.

Pour rappel, le site Owni annonçait vendredi dernier le projet de la Fédération Française des Télécoms (FFT) de mettre en place de nouveaux forfaits pour l'accès à Internet fixe instaurant un « débit IP maximum » et un « plafond de consommation ». Un projet concernant les opérateurs de premier plan Orange, SFR et Bouygues Telecom et qui, sans surprise, n'a pas laissé les politiques de marbre. Outre Eric Besson, qui affirme l'intention du gouvernement de ne pratiquer « aucune restriction de l'accès à Internet » et insiste sur le travail mené pour le « développement du très haut débit fixe et mobile », d'autres voix se sont fait entendre.

La saturation du réseau filaire, déjà sujette à caution, serait à imputer aux opérateurs
Côté politiques, certains n'hésitent pas à retourner les arguments des opérateurs contre eux-mêmes. Le président du Parti radical de gauche (PRG) et actuel candidat à la primaire socialiste Jean-Michel Baylet, notamment, condamne dans un communiqué publié sur son blog l'argument de la saturation des réseaux, attribuant ce problème à l'insuffisance des investissements réalisés par les FAI en matière d'infrastructure, notamment dans le développement de la fibre optique.

Un point de vue partagé par Marine Le Pen, qui, outre la responsabilité des opérateurs, invoque dans un communiqué la responsabilité de l'Etat dans le problème de la saturation de la bande passante.

La saturation du réseau filaire n'est d'ailleurs pas avérée, l'Arcep elle-même la remettant en cause en jugeant qu'« autant dans le mobile, la ressource est finie… autant dans le fixe… », rapporte Owni.fr d'après une conversation téléphonique avec le régulateur. C'est donc peu dire que l'autorité de régulation des télécoms ne valide pas le projet de la FFT, que, toujours selon Owni, il déclare d'ailleurs ignorer et considère comme « bizarre ».

Quant à l'UFC Que-Choisir, elle remet tout bonnement en cause le fondement économique qu'aurait l'éventuelle limitation de l'Internet fixe, affirmant que « Les coûts fixes ne varient pas selon la consommation des utilisateurs, ou très peu », selon Owni.fr également.

Et la neutralité du net dans tout ça ?
Le député PS de la Nièvre Christian Paul voit le projet de la FFT de limiter l'Internet fixe comme une entrave à la neutralité du net, qu'il défend. Sur son blog, il va jusqu'à qualifier l'initiative de « confiscation de l'Internet, réseau bien commun, essentiel aujourd'hui, par quelques acteurs dominants ». Il met en doute l'efficacité de la mesure en matière de désaturation des réseaux, de même que son fondement économique, voyant avant tout dans ce projet la volonté des opérateurs de « maximiser les profits de court terme ». En réaction au projet, sur son fil Twitter il rappelle la proposition de loi socialiste sur la neutralité du net, qui a été rejetée début mars 2011, mais en appelle également au gouvernement, qui doit selon lui se faire le « chef d'orchestre des investissements publics et privés, nécessaires au déploiement en 10 ans partout sur le territoire des technologies de nouvelle génération, comme la fibre optique » et positionner « les citoyens à égalité devant l'accès au très haut débit ».

Quant à Laure de La Raudière, députée UMP d'Eure-et-Loir et secrétaire Nationale UMP en charge du Numérique, qui avait mené avec la députée PS des Côtes d'Armor Corinne Erhel une « mission d'information sur la neutralité de l'Internet et des réseaux », elle estime que, quelles que soient les pratiques commerciales, il est indispensable de maintenir la neutralité du net au premier plan. La députée UMP a en effet indiqué sur son fil Twitter « La neutralité d Internet est ce qu il y a de plus fondamental à préserver ! ».



_________________

Nous allons là où nul autre n'ose s'aventurer ! Nous nous tenons sur le pont et nul ne passe !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
keusty
Epée de lumière / Capitaine
Epée de lumière / Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 617
Localisation: La Rochelle
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 21:59 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

 
Citation:
 Orange, qui avait de son côté laissé entendre qu'une telle segmentation de l'offre était envisageable, en en minimisant toutefois la portée, s'est finalement rétracté. Là encore, c'est via Twitter que tombe une courte déclaration devant permettre de mettre un terme à la controverse : « La fin de l'Internet fixe illimité n'est pas à l'ordre du jour chez Orange France ».
Un coup  d'Orange! m'étonne pas ça !
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
Nefalia
Epée de feu / Amiral
Epée de feu / Amiral

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 184
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 13:25 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Tous des escrocs de toute façon. Comme dit dans un passage qu'à mit fleur, ils veulent faire du profit à court terme. Quand on voit les milliards d'euro qu'ils ont en bénéfice chaque années, ça ne leurs suffit pas. Quelques "grand patron" on sans doute envi de s'offrir une île dans le pacifique, mais n'ont pas assez d'argent donc on va faire payer le petit peuple ^^
Revenir en haut
Auteur Message
Cymoril
Epée d'étincelles / Commandeur
Epée d'étincelles / Commandeur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 351
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 15:43 (2011)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés Répondre en citant

Et voilà un projet de réplique :

A trop vouloir faire de l´argent, un jour il n´en feront plus aucun Mr. Green

Citation:




Commotion : un Internet sans fil hors d'Internet

10:20 - mercredi 31 août 2011 - Par Jean-Sébastien Zanchi -
Source : Le Monde
10Share





Un réseau décentralisé
Un réseau Internet sans fil, en dehors de tout contrôle du réseau actuel : c’est ce à quoi travaille les concepteurs de Commotion. Un projet qui ouvre de nombreuses possibilités.

Commotion est un logiciel permettant la création de réseaux sans fil haut débit entièrement autonomes. Ils fonctionnent par Wi-Fi et n’ont besoin d’aucune infrastructure déjà existante : ni câble, antenne relais ou satellite. Entièrement décentralisés, ils seront mobiles et leur trafic chiffré et anonyme, évitant ainsi toute surveillance.

Concrètement, le logiciel transforme un routeur Wi-Fi, un PC ou un smartphone en relais intelligent capable de connaitre en temps réel la nature du réseau environnant pour transmettre les données vers un autre relais, au plus près du but visé par l’expéditeur. Si besoin Commotion peut aussi se relier à Internet : il suffit qu’un seul des appareils possède une connexion pour que tous les autres en profitent. « Le seul outil indispensable à apporter sur le terrain est une clé USB contenant les logiciels qui doivent être installés sur chacun des appareils appelés à faire partie du réseau », résume Josh King, responsable technique de Commotion, à nos confrères du Monde. 
Les opérateurs télécoms sur la touche ?
Dirigé par Sascha Meinrath, le projet est hébergé et financé par la très sérieuse Open Technology Initiative (OTI), branche dédiée aux nouvelles technologies de la New American Foundation, un organisme présidé par Eric Schmidt, l’un des patrons de Google ; et dédié à l’étude des grandes problématiques de la société américaine. Son budget de 2,3 millions de dollars a été renforcé par une subvention de 2 millions du département d’État.

Un « sponsoring » stratégique pour le gouvernement américain qui compte bien utiliser le système pour faire face à des situations d’urgence : disposer d’un moyen de communication fiable dans des zones dévastées par une guerre ou une catastrophe naturelle. Mais les gouvernements ne sont pas les seuls intéressés puisque le projet a également été contacté par des militants du Printemps arabe vivant en Égypte, Syrie, Libye, Bahreïn ou Yémen. Commotion n’a pas voulu leur fournir leur technologie, la jugeant encore trop peu sécurisée et donc facilement repérable par les régimes répressifs.

Dans un cadre bien plus quotidien, Commotion permettrait aussi de se passer totalement des opérateurs télécoms en créant tout simplement un réseau parallèle sur lequel circulerait des informations entièrement confidentielles. On imagine la levée de boucliers des opérateurs et des ayants droit n’ayant plus la possibilité de savoir ce qui transite entre les utilisateurs. Une version utilisable pour le grand public est attendue fin 2012.



_________________
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
[Albert Einstein]
Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:11 (2017)    Sujet du message: Les jours de l'internet illimité sont comptés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Epées Du Vent Index du Forum -> Général -> Le salon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme